Récit du voyage au Mexique Galerie photos Mexique Cartes du Mexique Le Mexique des indiens Liens
Visite en musique ? Livre d'or Moteur de recherche Contact Guide de voyage ouest américain
Récit du voyage au Mexique
Cartes du Mexique
L'ouest américain
Quelques liens
Le Mexique des indiens
Contact
Visite en musique ?
Galerie photos
Livre d'or
Moteur de recherche
Vous êtes ici > Accueil > Accueil indiens > Indiens d'aujourd'hui, les Tzeltals

Tzeltals

Les Tzeltal (ou Tzeltales), comme les Tzotzil (ou Tzotziles), appartiennent à la subdivision tzeltalan de la grande famille linguistique maya. Leurs deux langues se sont vraisemblablement différenciées vers le XIIIe siècle.

En 100 av. J.-C., ils se sont établis sur les terres montagneuses du Chiapas. En 1524, les Espagnols font la conquête de cette région, les obligeant à travailler pour eux et à leur payer des impôts. Toutefois, ils se révoltent en 1712, mais leur tentativ échoue : bon nombre d'entre eux sont tués ou sont contraints de s'exiler.

Après l'indépendance du Mexique en 1821, les Tzeltal, sans terre, sont devenus des ouvriers agricoles dans les haciendas, ces grandes propriétés qui appartiennent aux Ladinos, et cette situation n'a guère évolué, même après la nouvelle Constitution de 1917.

Tzeltal

Dans les années quatre-vingt, les Tzeltal et d'autres peuples mayas, lassés de cette vie misérable, ont occupé les exploitations qui les employaient, récoltant le café pour leur propre compte et y construisant leurs maisons. Ils ont ensuite proposé d'acheter les terres et ont adressé leurs revendications au gouvernement qui les a acceptées.

Aujourd'hui, les Tzeltal sont environ 100 000, vivant dans de petites communautés. Ils sont essentiellement agriculteurs. Ils pratiquent un syncrétisme religieux mélangeant le christianisme et d'anciennes croyances mayas.

Pauvres et toujours opprimés, les Tzeltal, avec notamment les Tzotzils et les Chols, sont à l'origine de la révolte zapatiste entreprise le 1er janvier 1994.