Récit du voyage au Mexique Galerie photos Mexique Cartes du Mexique Le Mexique des indiens Liens
Visite en musique ? Livre d'or Moteur de recherche Contact Guide de voyage ouest américain
Récit du voyage au Mexique
Cartes du Mexique
L'ouest américain
Quelques liens
Le Mexique des indiens
Contact
Visite en musique ?
Galerie photos
Livre d'or
Moteur de recherche
Vous êtes ici > Accueil > Accueil indiens > Indiens d'aujourd'hui, les Tzotzils

Tzotzils

Les Tzotzils (ou Tzotziles), comme les Tzeltal (ou Tzeltales), appartiennent à la subdivision tzeltalan de la grande famille linguistique maya. Leurs deux langues se sont vraisemblablement différenciées au XIIIe siècle.

Tzotzil

Ils sont arrivés dans les terres montagneuses du Chiapas vers 100 av. J.-C. et se sont divisés en plusieurs groupes qui n'ont, semble-t-il, jamais constitué une unité au cours de leur histoire. Au nombre approximatif de 200 000, ils sont essentiellement répartis dans les villes de Chamula (la plus grosse communauté tzotzil), San Andrés Larraínzar, San Bartolomé de Los Llanos, Zinacantan et Panthelhó, et autour de celles-ci. Comme les autres peuples mayas de la région, ils ont commencé à subir la colonisation espagnole à partir de 1524. Les guerres, les maladies européennes et le travail forcé ont considérablement réduit leur population et affecté leurs traditions sociales et religieuses. Néanmoins, certains Tzotzil ont résisté farouchement à la christianisation et à l'assimilation.

Aujourd'hui, ils constituent les groupes les plus vindicatifs à l'égard de la société ladina. Esclaves, puis ouvriers agricoles, sans droits ni possessions, dans les grandes plantations de café, ils se sont révoltés à plusieurs reprises et ont fini par obtenir quelques terres qu'ils cultivent en collectivité ou individuellement. Ils pratiquent un syncrétisme religieux où la Vierge est Lune, mère du Christ / Soleil, et leurs principales ressources sont les récoltes traditionnelles de maïs, de haricots et de courges. Les femmes tissent de très beaux vêtements qui sont vendus aux touristes dans les métropoles.

Ils ont été les principaux acteurs de la révolte zapatiste de 1994.

Tzotzil