Récit du voyage au Mexique Galerie photos Mexique Cartes du Mexique Le Mexique des indiens Liens
Visite en musique ? Livre d'or Moteur de recherche Contact Guide de voyage ouest américain
Récit du voyage au Mexique
Cartes du Mexique
L'ouest américain
Quelques liens
Le Mexique des indiens
Contact
Visite en musique ?
Galerie photos
Livre d'or
Moteur de recherche
Vous êtes ici > Accueil > Accueil indiens > Indiens d'hier, les Mayas

Mayas

Mayas, peuple amérindien apparenté à la famille linguistique maya, établi dans les états actuels de Veracruz, du Yucatán, de Campeche, de Tabasco et du Chiapas au Mexique, dans une grande partie du Guatemala, et dans certaines régions du Belize et du Honduras.

Les Mayas de la péninsule du Yucatan formaient le principal peuple de ce groupe, auquel ils donnèrent leur nom ; les autres, d'importance politique moindre, étaient les Huaxtèques du nord de Veracruz, les Tzentals de Tabasco et du Chiapas, les Chols également du Chiapas, les Quichés, les Cakchiquels, les Pokonchis et les Pokomams des hauts plateaux du Guatemala, et les Chortis de l'est du Guatemala et de l'ouest du Honduras.

à l'exception des Huaxtèques, isolés au nord, ces peuples occupaient tous des territoires contigus. Ils appartenaient à une même culture qui, à bien des égards, atteignit un degré de développement que n'égala aucune autre civilisation précolombienne. La civilisation maya serait issue de la fusion entre les peuples autochtones et des tribus venues du Mexique ou bien, plus probablement, de l'évolution d'une seule ethnie. La période formative, ou préclassique, commença au moins avant 2000 av. J.-C.

Les céramiques à forme humaine furent façonnées entre 1000 et 300 av. J.-C. - les plus célèbres représentations de cet artisanat sont les figurines en terre cuite de Jaina - puis apparut la céramique bi- ou polychrome.

Les premières pyramides furent construites vers 300 av. J.-C.Pendant la période classique, de 250 à 900 apr. J.-C., une civilisation plus ou moins uniforme se répandit sur tout le territoire maya, qui couvrait une superficie d'environ 325 000 km2.

Les grands centres cérémoniels comme Palenque, Tikal et Copan furent élevés à cette époque.

Au cours du IXe siècle, la civilisation maya "disparut" : les cités se dépeuplèrent, les créations culturelles liées à la vie publique et aux élites cessèrent. Extinction, migration, invasion, révolte ? Les traces de violence étant rares, les chercheurs optent pour une thèse multicausale : la dépendance économique envers d'autres régions, l'arrivée de populations étrangères, l'épuisement des sols, la rupture de l'équilibre écologique auraient créé ou accentué la fracture entre l'élite dirigeante et la masse paysanne dans un contexte de compétition entre les cités.

Pendant la période postclassique, de 900 jusqu'à l'arrivée des Espagnols au XVIe siècle, la civilisation maya fut concentrée au Yucatán et subit l'influence des Toltèques, peuple originaire de la vallée de Mexico. Chichen Itza et Mayapan furent deux grands centres de cette période.Guerres et épidémies achevèrent de déliter la civilisation maya, et les Espagnols n'eurent aucun mal à soumettre les groupes subsistants, bien que le gouvernement mexicain dût attendre 1901 avant de conquérir les dernières communautés indépendantes. Les Mayas représentent aujourd'hui la majorité de la population paysanne vivant sur leurs anciennes terres. Ceux de pure souche seraient environ au nombre de 330 000 personnes.