Navigation

Vente aux enchères d'objets amérindiens

> > > > Vente aux enchères d'objets amérindiens

Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !
L'avatar de El Coyotos
El Coyotos
Administrateur
El Coyotos El Coyotos El Coyotos
Inscription : 02-juill-2003
Dernière visite : Avant hier
Messages : 1841
Site : arizona-dream...
Localisation : Quelque part dans l'univers ...
Loisirs : Technologies liées à l'internet, voyages ...
Connecté : Non

Vente aux enchères d'objets amérindiens

01-juin-2016 à 18:18:17 par El Coyotos

La vente aux enchères de près de 500 objets amérindiens ce lundi à Paris provoque la polémique. Les tribus concernées réclament l'interdiction de cette vente et la restitution des objets car ils sont sacrés. Sur France Info, Gilles Colin, ethnologue et spécialistes des Hopi, a dénoncé lundi l'attitude des autorités françaises les accusant de "laxisme".



Pour les Hopi, une des trois tribus indiennes auxquelles ces objets appartiennent, "c'est le coeur du culte et de leurs croyances", a expliqué Gilles Colin, doctorant à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). "Ces objets représentent l'esprit des morts. Ils représentent aussi les nuages qui viennent pleuvoir sur les champs et tous les êtres vivants".

"Les lois américaines interdisent les transactions, les ventes, les échanges et l'exportation. Pour les Hopi ce sont des biens communs, ils ne comprennent absolument pas comment cette vente est possible. Imaginez que dans une salle aux enchères Hopie, on se mette à vendre par ignorance un morceau du Saint-Suaire de Turin, un bout de pierre noire de la Mecque ou un moellon du mur des lamentations par exemple. Vous imaginez l'esclandre mondiale que cela provoquerait", a réagi l'ethnologue.

Selon Gilles Colin, que cette vente soit possible à Paris "s'explique par le fait que la France est un grand centre d'enchères, d'art, etc... Et il y a une lenteur, un laxisme des autorités. C'est très singulier, c'est scandaleux et étonnant. Il faut se mettre à la place des Hopi, ils sont hallucinés".

"Ces objets sont sortis frauduleusement. Le gouvernement français et le gouvernement américain se renvoient la balle. La loi est très sévère aux Etats-Unis mais la France n'a pas ratifié la convention unicode qui permet de ne pas vendre chez soi ce qui est interdit à la vente ailleurs. Du coup, les gens qui veulent profiter de la situation ont compris que la France représente un maillon faible sur ce point-là", a expliqué Gilles Colin.

Source : franceinfo.fr

Que tes pas marchent dans la beautée. Proverbe Navajo
Le récit de mon premier voyage dans l'ouest américain: 21 jours Arizona et le Nouveau Mexique ainsi que le Colorado et l'Utah

 Les modérateurs sont là pour vous aider : El Coyotos

Top