Navigation

Apaches : Localisation, informations, histoire, culture. Partez à la rencontre des Apaches

> > > Apaches

Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !

En bref

Introduction : Les Apaches sont un ensemble de tribus indiennes d'Amérique du Nord vivant dans le sud-ouest des États-Unis et partageant la même langue. Les Navajos parlent une langue très proche.
Nomades et chasseurs, farouches guerriers attaquant les peuples cultivateurs et s'opposant plus tard aux colons espagnols, puis aux Mexicains et aux Américains, ils furent finalement vaincus et décimés par ces derniers à la fin du XIXe siècle.
Localisation : Arizona et Nouveau Mexique
Langue : Athapascan
Population : 57 000 (2005)

Drapeau Apaches :

Drapeau Apaches

Localisation

 

Les Apaches vivent aujourd'hui dans les réserves de Tonto, San Carlos et Fort Apache en Arizona et au Nouveau Mexique dans les réserves Jiricalla et Mescalero.

Voir la carte des réserves Apaches

Informations détaillées

Six peuples

Les Apaches sont avant tout des guerriers nomades, placés sous la direction d'un chef.

Apaches, groupe de six peuples amérindiens culturellement apparentés. Ces différents peuples sont :

  1. Les Apaches Kiowa
  2. Les Lipan de l'est du Nouveau-Mexique et de l'ouest du Texas
  3. Les Jicarilla du sud du Nouveau-Mexique
  4. Les Mescaleros du centre du Nouveau-Mexique
  5. Les Apaches de l'Arizona.

Habitat

L'habitat des Apaches, des huttes construites par les femmes à l'aide de perches en saule reliées avec des fibres tirées du yucca, était appelé Wikiup.

Le Wikiup était recouvert de buissons ou de chaume en été, de peaux en hiver.

Vêtement

Les Apaches portaient un vêtement en cuir, des mocassins hauts, des bijoux et parfois des plumes d’aigle.

Le mythe

Leur réputation de bravoure et de violence a inspiré de nombreux films, et on a donné leur nom aux jeunes voyous de Paris du début du XXe siècle, à un modèle d'hélicoptère de combat (l'hélicoptère Apache).

Histoire

 

Dans les mémoires de l'expédition du conquistador Francisco Vásquez de Coronado (XVIe siècle), on trouve une description des Apaches :

"Ces Indiens tirent leur subsistance du bison car ils ne cultivent pas le maïs. Avec sa peau, ils font leurs maisons , ils s'habillent, se chaussent et tressent des cordes. Ils se servent de sa toison en guise de laine. Avec ses tendons, ils font du fil qui leur sert à coudre leurs vêtements et leurs tentes."

Durant la première moitié du XVIIIe siècle, les pionniers espagnols essaient d'étendre leur territoire au nord, mais sont empêchés par les tribus tohono O'Odham et Apache.

Mexico ordonne que l'on extermine ces derniers dès 1784 : il s'agit de massacrer tout Apache de plus de 7 ans. Le gouverneur Juan de Bautista œuvre pour rapprocher les Commanches et les Utes, afin de détourner leur force contre les Apaches. Il distribue à chaque guerrier commanche une carte sur laquelle il pourra noter chaque Apache tué.

En 1872, après avoir résisté à l'envahisseur, un traité de paix est signé entre Thomas J.Jefford (Broussard remarquable qui devint en 1870, au cours d'une cérémonie sacreé, le Frère de sang du chef Cochise), le chef Cochise et le général Olivier O.Howard.

Suite au traité de paix, 2500 Apaches sont déportés dans la réserve Chiricahua (8000 Km² au coeur du pays Apaches).

1500 Apaches (l'autre millier ayant "disparu") seront à nouveau déporte en 1876 dans la réserve de San Carlos.

Parmis ces déportés, Tahza, chef héréditaire de clan, fils ainé du chef Cochise et père de Niño Cochise, s'arrange pour que son propre clan de 38 personnes disparaisse en route.

Parmis ces personnes se trouve Nod-Ah-Sti, sa femme (surnomé affectueusement Niome par Thomas Jefford), Niño Cochise son fils et Dee-O-Deet le shaman. Ils ne figurèrent jamais plus sur les registre d'une réserve. Ils ne furent donc pas non plus tatoués. Ils se surnomèrent les "sans nom".

Thaza mouru deux mois plus tard d'un pneumonie alors qu'il se rendait à Washington pour un entretient avec le président Grant. Lorsque la nouvelle parvint à la réserve de San Carlos, Naiche, le plus jeune des fils de Cochise, s'enfuit pour prendre le sentier de la guerre. Ce fut le début des "guerres de Géronimo" qui ne devait prendre fin qu'en septembre 1886.

Le reste des "sans noms" dont le chef était désormais Niño Cochise vivèrent cahés mais libres pendant plus de 40 ans dans les montagnes du Sonora dans un lieu qui s'appelait Pa-Gotzin-Kay !!!

Je vous invite à lire le premier livre autobiographique d'un Amérindien : Les cent premières années de Niño Cochise. Il y retrace ces 40 années de libertées.

Multimedias

 

Photos

 

 

Vidéo

Liens

Livres Apaches

On en parle sur le forum
Apaches : le peuple de la femme peinte en blanc
Voir tous les messages - Accéder au forum Usa
Top