Navigation

> > > Ute Mountain Tribe of the Ute Mountain Reservation

Ute Indian Tribe : Localisation, informations, histoire, culture. Partez à la rencontre des Ute Indian Tribe

> > > Ute Mountain Tribe of the Ute Mountain Reservation

Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !

En bref

Introduction : Aujourd’hui, les descendants des Utes vivent dans de trois réserves tribales aux États-Unis, dans l'Utah et le Colorado. La réserve indienne Uinta and Ouray est la deuxième plus grande réserve indienne aux États-Unis. Elle couvre une superficie de plus de 8 000 km².
Localisation : Ouest Utah et sud Colorado
Langue : Ute
Population : 7435 (2010)

Drapeau Ute Mountain Tribe of the Ute Mountain Reservation :

Drapeau Ute Mountain Tribe of the Ute Mountain Reservation

Localisation

 

Les Utes vivent aujourd'hui dans l'Utah et le Colorado.

Voir la carte des réserves Ute Mountain Tribe of the Ute Mountain Reservation

Informations détaillées

Les Utes vivent maintenant principalement dans l'Utah et le Colorado, au sein de trois réserves tribales : Uintah-Ouray dans le nord-est de l'Utah (3 500 membres), Southern Ute au Colorado (1 500 membres) et Ute Mountain qui se situe principalement dans le Colorado, mais s'étend à l'Utah et au Nouveau-Mexique (2 000 membres). L'état de l'Utah doit son nom à cette tribu.

Les activités artistiques des Utes comprennent la vannerie et le perlage. Le revenu annuel des ménages est bien inférieur à celui de leurs voisins non autochtones. Le chômage est élevé dans les réserves, en grande partie à cause de la discrimination, et la moitié des membres de la tribu travaillent pour le gouvernement des États-Unis ou la tribu.

La langue Ute est toujours parlée sur les réserves. Le logement est généralement adéquat et moderne. Il y a une performance annuelle des danses de l'ours et du soleil. L’alcoolisme est un problème important à Ute Mountain, touchant près de 80% de la population. L'espérance de vie y était de 40 ans dans les années 2000.

Les Utes vivent principalement dans trois réserves que voici :

Uinta and Ouray Indian Reservation

La réserve indienne Uinta and Ouray Indian Reservation est la deuxième plus grande réserve indienne aux États-Unis. Elle couvre une superficie de plus de 18 000 km². Fondée en 1861, elle est située en Utah. Le pétrole et le gaz sont des sources de revenus importantes pour la réserve. La tribu est membre du Council of Energy Resource Tribes.

La réserve indienne Uinta and Ouray Indian Reservation comprend les groupes de personnes suivants :

  1. La tribu Uintah , qui est plus nombreuse que son groupe historique depuis que le gouvernement américain a classé les groupes cités ci-après sous le nom de Uintah lorsqu'ils ont été réinstallés dans la réserve : Sanpits (San Pitch), Pahvant, Timpanogos et Seuvarits.
  2. White River Utes se compose de Yampa et de Parianuche Utes.
  3. Uncompahgre, anciennement appelé Tabeguache Utes.

Southern Ute Indian Reservation

La réserve indienne Southern Ute Indian Reservation est située dans le sud-ouest du Colorado, avec comme capitale à Ignacio. La région autour de la réserve se compose des collines de Bayfield et d'Ignacio.

Les indiens de la Southern Ute Indian Reservation sont la plus riches des tribus Utes. Les contrats de location pour les jeux de hasard, le tourisme, le pétrole et le gaz, le casino, l'immobilier, ainsi que divers investissements financiers et commerciaux, ont contribué à leur succès. La tribu est propriétaire de la Red Cedar Gathering Company, qui possède et exploite des gazoducs dans et près de la réserve.

Le casino Sky Ute et ses installations de divertissement et touristiques associées, ainsi que le lac Capote, géré de manière tribale, attirent les touristes. Les Ute exploitent KSUT, principale station de radio publique desservant le sud-ouest du Colorado et les Four Corners.

Les tribus de la réserve Southern Ute Indian Reservation comprennent les Muaches, les Capotes et les Weeminuches.

Ute Mountain Reservation

La réserve Ute Mountain Reservation est située près de Towaoc, au Colorado, dans la région des Four Corners. La réserve borde le parc national de Mesa Verde, la réserve Navajo et la réserve Ute du sud. Le parc Ute Mountain Tribal Park jouxte le parc national de Mesa Verde et comprend de nombreuses ruines Pueblo.

Culture

La culture était influencée par les tribus amérindiennes voisines. Les Utes de l'est vivaient dans des tipis après le 17ème siècle. Les Utes occidentales ressemblaient aux Shoshones et aux Paiutes et vivaient toute l'année dans des cabanes en saules en forme de dôme.

Ute tribe

Ils vivaient dans des groupes de familles élargies d'environ 20 à 100 personnes. Ils se sont rendus dans des camps adaptés aux saisons. Au printemps et en été, des groupes familiaux chassaient et cueillaient de la nourriture. Les hommes chassaient le bison, l'antilope, le wapiti, le cerf, l'ours, le lapin et le castor à l'aide de flèches, de lances et de filets. Ils ont fumé et séché au soleil la viande, et l'ont également mangée fraîche.

Ils ont également pêché dans des sources d'eau douce, comme le lac Utah. Les femmes transformaient et stockaient la viande et cueillaient les légumes verts, les baies, les racines, le yampa, les pignons de pin, le yucca et les graines.

Un des groupes, les Pahvant, étaient les seuls Utes à cultiver de la nourriture. Certains groupes occidentaux mangeaient des reptiles et des lézards. Certains groupes du sud-est ont planté du maïs et certains ont encouragé la croissance du tabac sauvage. Les instruments étaient en bois, en pierre et en os. Des sacs de peau et des paniers étaient utilisés pour transporter des marchandises.

Culture Ute

Il est prouvé que la poterie a été fabriquée par les Utes dès le XVIe siècle. Les hommes et les femmes portaient des vêtements en cuir tissés et des robes en peau de lapin. Ils portaient leurs cheveux longs ou en tresses.

Les hommes peuvent avoir plusieurs femmes et le divorce est simple et courant. Quand quelqu'un mourrait, cette personne était ensevelie dans ses plus beaux vêtements, la tête tournée vers l'est.  De temps en temps, les membres des groupes Ute se réunissaient pour des cérémonies de commerce, de mariage et de rituel comme la danse annuelle du printemps.

Les Utes pensent que tous les êtres vivants possédaient un pouvoir surnaturel. Les chamans reçoivent le pouvoir de leurs rêves et certains entreprennent des quêtes de vision. Des leaders spirituels exécutent des cérémonies précédemment accomplies par les chamans, comme l'une des plus anciennes cérémonies spirituelles des Utes, se déroulant dans une loge de sudation, la  sweat lodge. La cérémonie annuelle de jeûne et de purification, la Sun Dance, est un événement spirituel traditionnel important, une fête et un moyen d'affirmer leur identité amérindienne. Il se tient au milieu de l'été. Chaque printemps, les Ute (du Nord et du Sud) organisent leur traditionnelle Danse de l'ours, utilisée pour renforcer les liens sociaux. C'est l'une des plus anciennes cérémonies d'Ute.

Les Amérindiens utilisent des pipes cérémoniales depuis des milliers d'années, et les pipes traditionnelles sont utilisées dans les cérémonies sacrées. Le tuyau symbolise le lien entre l'Ute et le créateur et son existence sur Terre. Les Indiens Uncompahgre Ute du centre du Colorado sont l’un des premiers groupes documentés au monde à utiliser l’effet de la mécanoluminescence (phénomène physique qui se traduit par l’émission de lumière suite à l’application d’une contrainte mécanique). Ils ont utilisé des cristaux de quartz pour générer de la lumière, probablement des centaines d'années avant que le monde moderne ne reconnaisse le phénomène.

Culture Ute

Les Utes a construit des hochets de cérémonie spéciaux à base de cuir brut, qu'ils ont rempli de cristaux de quartz clair recueillis dans les montagnes du Colorado et de l'Utah. Lorsque les hochets étaient secoués la nuit pendant les cérémonies, les frottements et les contraintes mécaniques provoqués par les cristaux de quartz se mélangeant produisaient des éclairs de lumière qui brillaient en partie à travers la peau de buffle translucide.

Histoire

Les Utes vivaient dans le sud-ouest du Colorado et le sud-est de l'Utah en 1300, menant une vie de chasseur-cueilleur. Ils occupaient une grande partie de l'état actuel du Colorado dès les années 1600. Ils ont été suivis par les Comanches dans les années 1700, puis par les Arapahos et Cheyennes qui dominaient alors les plaines du Colorado.

Avant d’acquérir le cheval, les Utes vivaient de la terre en établissant une relation unique avec l’écosystème. Ils voyageraient et camperaient dans des sites familiers et utiliseraient des itinéraires bien établis tels que le Ute Trailhead dans le Rocky Mountain National Park et le précurseur de la route panoramique traversant South Park et Cascade, au Colorado.

La langue des Utes est le shoshonean, un dialecte de la langue uto-aztèque. On pense que les personnes qui parlent le shoshone sont séparées des autres groupes de langue ute-aztèque, tels que les groupes Paiute, Goshute, Shoshone Bannock, Comanche, Chemehuevi et certaines tribus de Californie.

Les Utes étaient une grande tribu occupant la région du grand bassin, englobant les territoires de langue Numic : Oregon, Idaho, Wyoming, Californie orientale, Nevada, Utah, Colorado, Arizona du Nord et Nouveau-Mexique.  Les tribus vivant dans cette région, ancêtres des Utes, étaient les Uto-Aztèques, qui parlaient une langue commune; ils possédaient un ensemble de valeurs centrales et une société hautement développée. Traits généralement attribués aux personnes possédant une civilisation. La civilisation Ute parlait le même langage, partageait des valeurs, observait les mêmes pratiques sociales et politiques, en plus d'habiter et de posséder un territoire déterminé.

Ute

Les Utes se sont établis dans une vaste région comprenant la majeure partie de l'Utah, l'ouest et le centre du Colorado et au sud dans le bassin de la rivière San Juan au Nouveau-Mexique. Certaines bandes d'Ute sont restées à proximité de leur domaine d'origine, tandis que d'autres ont parcouru une longue distance en fonction des saisons. Les terrains de chasse s'étendent plus loin dans l'Utah et le Colorado, ainsi que dans le Wyoming, l'Oklahoma, le Texas et le Nouveau-Mexique. Des camps d’hiver ont été installés le long des rivières près des villes actuelles de Provo et de Fort Duchesne dans l’Utah et de Pueblo, Fort Collins et Colorado Springs.

Ils étaient divisés en une douzaine de groupes nomades et étroitement associées. Les groupes comprenaient les groupes San Pitch, Pahvant, Seuvartis, Timpanogos et Cumumba. Les tribus Southern Ute Tribe comprennent les Muache, les Capote et les Weeminuche, ces derniers se trouvant chez les Ute Mountain.

Les Utes ont échangé avec les Pueblos de la vallée du Rio Grande lors de foires commerciales annuelles tenues à Taos, Santa Clara, Pecos et d'autres villages Pueblos. Ils ont échangé avec les peuples Navajo, Havasupai et Hopi. Les Utes étaient des alliés proches des Apaches Jicarilla qui partageaient une grande partie du même territoire et qui se mariaient entre eux. Ils se sont également mariés avec des Paiutes, Bannock et Shoshone.

Camp Ute

La première rencontre entre les Utes et les Espagnols a eu lieu avant 1620, peut-être dès 1581. Ils ont commercé avec les Espagnols dans la vallée de San Luis à partir des années 1670, dans le nord du Nouveau-Mexique à partir du début des années 1700.

Les Utes, principaux partenaires commerciaux des résidents espagnols du Nouveau-Mexique, étaient réputés pour leurs peaux de cerf tannées. Ils échangeaient également de la viande, des robes de buffles et des captifs indiens et espagnols capturés par les Comanches. Les Utes échangeaient leurs marchandises contre des draps, des couvertures, des armes à feu, des chevaux, du maïs, de la farine et des ornements. Un certain nombre d'Ute ont appris l'espagnol grâce au commerce. Les Utes faisaient également le commerce d'esclaves, de femmes et d'enfants captifs des tribus Apache, Comanche, Paiute et Navajo.

Le mode de vie des Utes a changé avec l’acquisition de chevaux en 1680. Ils ont été capables de chasser plus facilement le gros gibier, de devenir plus mobile et de faciliter les échanges commerciaux. La culture Ute a radicalement changé parallèlement aux cultures indiennes des Grandes Plaines. Ils se sont également impliqués dans le commerce des chevaux et des esclaves.

Groupe Ute à cheval

Au seizième siècle, les Espagnols ont commencé à coloniser le Nouveau-Mexique et à établir leur domination autant que possible. À mesure que les Espagnols progressaient vers le nord sur le territoire d'Ute, les coutumes, le bétail et la langue qu'ils apportaient commencèrent à influencer le mode de vie des Ute. Ces changements devaient avoir de profondes répercussions sur le peuple Ute. Les Européens ont non seulement apporté du bétail et des outils, ils ont également apporté la petite vérole, le choléra et d'autres maladies qui décimeraient la population du peuple Ute. La quête incessante de terres par les Européens était en opposition directe avec la révérence des Amérindiens pour la Terre nourricière. Les Utes croyaient qu'ils ne possédaient pas la terre, mais que la terre les possédait. Le contact avec l’Européen devait mettre fin à un mode de vie connu depuis des siècles.

Les contacts entre les Utes du Sud et les Espagnols se poursuivirent et le commerce se développa rapidement. Les Utes étaient connus pour leurs peaux de wapiti et de cerf tannées, qu'ils échangeaient avec des outils pour la viande séchée et des armes. Cependant, à mesure que les Espagnols se font plus agressifs, des conflits ont commencé à surgir. Quand Santa Fe fut établie comme capitale du nord des colons espagnols, ils capturèrent Utes et d'autres Amérindiens en tant que travailleurs esclaves pour travailler dans leurs champs et leurs maisons. Vers 1637, les captifs d'Ute fuyant les Espagnols à Santa Fe fuirent en emportant avec eux des chevaux espagnols, faisant ainsi des Utes l'une des premières tribus amérindiennes à acquérir le cheval. Cependant, des historiens tribaux racontent que les Utes acquirent le cheval dès les années 1580. Archives d'Ute du Sud

Colorado

En dehors de leur domaine d'origine, il y avait des lieux sacrés dans le Colorado actuel. Le nom Ute pour Pikes Peak (montagne haute de 4 301 mètres) est Tavakiev, ce qui signifie "montagne du soleil". Vivant selon un style de vie nomade de chasseurs-cueilleurs, les étés étaient passés dans les montagnes de la région de Pikes Peak, considérées par d’autres tribus comme le domaine des Utes.

Pikes Peak était un lieu de cérémonie sacré pour le groupe. Les sources minérales de Manitou Springs étaient également sacrées et les Utes ainsi que d’autres tribus s’y rendaient, y passaient les hivers et partageaient le cadeau des eaux sans s’inquiéter des conflits. Des artefacts trouvés dans le jardin des dieux à proximité, tels que des meules, "suggèrent que les groupes se rassemblaient après leur chasse pour achever le tannage des peaux et le traitement de la viande".

Le Cañon Pintado, ou canyon peint, est un site préhistorique d'art rupestre du peuple Fremont (650 à 1200) et Utes. Il est situé à à 16,9 km au sud de Rangely dans l'ouest du Colorado. Les œuvres d'art Fremont reflètent un intérêt pour l'agriculture, notamment les tiges de maïs et l'utilisation de la lumière à différentes périodes de l'année pour montrer un calendrier de plantation.

Canyon Pintado

Il y a des images de personnages portant des boucliers, ce qui semble être des victimes des batailles. Les Utes ont laissé des images d'armes à feu et de chevaux au XIXe siècle.

Utah

Les terres publiques entourant les buttes Bears Ears, dans le sud-est de l'Utah, sont devenues le monument national Bears Ears en 2016 en reconnaissance de son importance ancestrale et culturelle pour plusieurs tribus amérindiennes, y compris les Utes. Les membres des réserves Ute Mountain, Uintah et Ouray siègent à une coalition de cinq tribus afin de cogérer le monument avec le Bureau of Land Management et le United States Forest Service.

Pétroglyphes Ute au parc national des Arches
Pétroglyphes Ute Arches National Park

Les Ute semblent avoir chassé et campé dans un ancien campement Anasazi et Fremont, près de l'actuel parc national des Arches. Sur un site proche des sources naturelles, qui peut avoir eu une signification spirituelle, les Ute ont laissé des pétroglyphes dans le roc avec l'art rupestre des peuples précédents. On estime que certaines images ont plus de 900 ans. Les pétroglyphes Utes ont été gravés après que les Utes aient acquis des chevaux, car ils montrent des hommes en train de chasser à cheval.

Multimedias

 

Photos

 

 

Vidéo

Liens

On en parle sur le forum
Ajouter un poste au budget?
Road trip route 66
Hotel à springdale et travaux sur la route state route 9
Bonjour à toutes et tous
Route66 mai 2018
Bonjour à tous et toutes......
Emission turbo sur m6 route 66
Bonjour à toutes et tous...
Bonjour à toutes et à tous!
Chutes de pierres au yosemite un mort et un blessé
Yellowstone route fermée entre norris à mammoth 2017
Combien coûte un litre d'essence aux usa
Routes abords parcs
Route 66 de Chicago à Los Angeles
Road trip de 3 semaines - route 66 et grand ouest
La route du blues
Des choses à voir sur la route?
Spectaculaires chutes de feu à yosemite
En route pour cody !
Que faut il voir sur ma route ?
Voir tous les messages - Accéder au forum Usa
Top