Navigation
Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !
 
L'avatar de natatatanka
Natatatanka
Super Coyotos
natatatankanatatatankanatatatankanatatatankanatatatanka
Inscription : 01-novem-2007
Dernière visite : 31-avril-2018
Messages : 168
Site : nka-et-les-si...
Localisation : eure et loir
Connecté : Non

Re

25-févri-2010 à 09:25:29 par Natatatanka
Mercredi 24 Février 2010
La Commission sur l'affaire Leonard Peltier publie une décision de libération conditionnelle finale
Aujourd'hui(mercredi 24 février 2010) nous avons appris que la décision de libération conditionnelle a été confirmée par la Commission des libérations conditionnelles États-Unis. La Commission des libérations conditionnelles ne fait aucune concession, sauf pour reconnaître enfin la bonne conduite de Leonard ainsi que son "casier judiciaire ". La Commission des libérations conditionnelles a poursuivi en disant que le plan de l'âge de Léonard, la santé et de sortie ont toutes été considérées, mais que ces éléments "ne justifient pas sa libération pour le moment." Tous les arguments juridiques avancés par l'avocat de Peltier Eric Seitz ont été rejetés.
Encore une fois, on nous dit que l'innocence est sans défense. Encore une fois, le gouvernement a fait du Leonard Peltier comme un bouc émissaire. Comme cela a toujours été le cas, ils ont l'intention de forcer Leonard Peltier à payer le prix pour les massacres de leurs agents, malgré l'absence de preuves contre lui. Ce n'est rien de vengeance politique.
Leonard ne recevront pas une autre audience de libération conditionnelle totale jusqu'à ce qu'il soit près de 80 ans. Déjà à risque pour la cécité, insuffisance rénale, accidents vasculaires cérébraux, et certainement la mort prématurée étant donné son régime alimentaire, conditions de vie et les soins de santé, cette décision de libération conditionnelle est également rien de moins qu'une condamnation à mort.
Ne pas accepter l'inacceptable. Exigent la liberté de Léonard. Appel de la Maison Blanche ligne de commentaire tous les jours pour exprimer votre indignation. Call: (202) 456-1111 ou (202) 456-1112. Vous pouvez également envoyer un e-mail à la Maison Blanche. Aller à http://www.whitehouse.gov/contact/. Poste ou par télécopieur une lettre au président Barack Obama, The White House, 1600 Pennsylvania Avenue, Washington, DC 20500, télécopieur - (202) 456-2461.
source: Leonard Peltier Defense Offense commission www.whoisleonardpeltier.info
La couleur de la peau n'y change rien. Ce qui est bon et juste pour l'un est bon et juste pour l'autre, et le Grand Esprit a fait de tous les Hommes des frères. (Bouclier Blanc)
 
Anonyme
Anonyme
Anonyme

Re

25-févri-2010 à 09:54:24 par Anonyme
Bonjour à tous,
Bonjour Natatatanka,
C'est la demande en appel qui vient d'être rejetée si j'ai bien compris le message. La situation semble assez désespérée maintenant. Je m'en vais écrire à Obama, comme ton message nous le demande. Sans grand espoir. Je me demande si le Président des Etats-Unis peut quelque chose contre ce déni de justice, ou même de simple humanité. Et les US sont, paraît-il, la première démocratie du monde ! Pas pour les Amérindiens, certainement.
Amicalement,
Igmu Ska Colère
 
L'avatar de Igmu Ska
Igmu Ska
Modérateur
Igmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu Ska
Inscription : 08-mai-2009
Dernière visite : 01-avril-2016
Messages : 307
Localisation : Pierre de Bresse, Saône et Loire, France
Loisirs : Lecture
Connecté : Non

Léonard Peltier

27-juin-2010 à 20:33:06 par Igmu Ska
Expédié au nom du
Comité pour la Défense de Leonard Peltier (Leonard Peltier Defense Offense Committee)
par info[at]FreePeltierNow.org
Le 26 juin 2010

Salutations,
Je veux d'abord vous remercier--merci de prendre le temps et la peine de venir à cet endroit--mais merci surtout de vous souvenir. Parfois je m'assieds dans cette cellule et je me surprends à me demander si quelqu'un se rappelle vraiment. Très souvent, me souvenir est tout ce que mon esprit me permet de faire. Ainsi, encore, merci. Merci de porter témoignage et de faire encore partie d'une mémoire vivante.
Mais peut-être la chose la plus importante que je voudrais dire est de ne pas oublier. Jamais.
Vous devez être les historiens qui maintiennent cette leçon vivante parce que cette histoire n'est pas celle d'un seul jour, d'un seul événement, d'une seule personne, ou même d'une seule vie. C'est une histoire qui remonte jusqu'au jour où un malheureux imbécile, dont je ne mentionnerai même pas le nom, a mené ses troupes dans une attaque sur des personnes innocentes à Greasy Grass, et fut tué avec deux cents de ses soldats de la cavalerie. Et tandis que les vainqueurs de ce jour n'ont eu aucun autre choix que se défendre, nous avons été les victimes d'un génocide de revanche qui continue jusqu'à ce moment même. Ainsi n'oubliez pas. Jamais.
C'est une vengeance qui occupe l'esprit du colonisateur. C'est ce zèle à nous montrer qui est le maître qui a conduit au massacre de Wounded Knee, au vol des Black Hills, à l'établissement des internats, et qui a rendu criminelles nos langues et nos traditions. C'est une vengeance qui a armé les pelotons du GOON, qui a tué nos chefs, et qui a encerclé nos frères à Wounded Knee encore en 1973. C'est par vengeance qu'ils poursuivent aujourd'hui les indiens pour des crimes dont ils savent que c'est le gouvernement qui les a commis pendant les meurtrières campagnes au cours de la dernière génération. La vengeance est ce qui a tué Joe Stuntz, Anna Mae Aquash, Buddy Lamont et tant d'autres. Leur vengeance est ce qui me maintient en prison. Ainsi n'oubliez pas. Jamais.
Tous ces événements sont liés ensemble, en corrélation et interdépendants. Et très clairement, la leçon qu'ils veulent nous apprendre est de ne pas nous défendre. Ne vous dressez pas pour ce qui est droit. Ne pensez pas par vous-mêmes. Ne choisissez pas d'être qui vous êtes. Ne vous rappelez pas de vos ancêtres. Ne vivez pas pour la défense de la Terre. Ne le faites pas ! Ne pensez pas même à cela. Si vous le faites, ce gouvernement--cette mentalité de domination--lâchera une attaque si vaste qu'il cherchera même à détruire nos mémoires génétiques. Aussi, n'oubliez pas. Jamais.
Dans le passé, certains parmi nous ont été invités à devenir des « surveillants ». Pour quelque raison que ce soit, ces individus ont rendu possibles les campagnes déloyales qui ont eu comme conséquence les décès d'innombrables personnes innocentes. De nos jours--c'est bien triste--il reste des individus de ce genre parmi nous. Le gouvernement utilise les faiblesses de ces personnes pour les convaincre de se retourner contre le reste de notre peuple. Le gouvernement emploie cette trahison pour dissimuler le meurtre d'Etat et le terrorisme. Ils font ceci et puis nous indiquent que ce que nous nous rappelons ne s'est pas vraiment produit, comme si la mémoire ou la vérité pouvaient être mises en forme et modelées pour s'adapter à des résultats préconçus. Aussi, n'oubliez pas. Jamais.
Nous nous réunissons aujourd'hui après des décennies et des générations de sang versé et de traumatismes. Nous nous rassemblons dans le défit.
Et nous nous rappelons.
Nous ne nous rappelons pas simplement un jour ou un événement, parce que se rappeler ce qui s'est produit le 25 juin ou le 26 juin--ou toute date particulière--est important, mais pas aussi important que de comprendre que la campagne de colonisation continue. C'est un drame humain continu, incontrôlable, de massacre et de sang et nous sommes toujours ici, engagés dans notre défense de tous les jours ; priant pour l'équilibre, la paix et la justice ; et essayant de donner un sens à tout cela. Peut-être, en face d'une telle menace, la chose la plus importante que nous pouvons faire est de se rappeler. Enseignez ainsi vos enfants. Faites passer cette connaissance. N'oubliez pas. Jamais.
Se rappeler, c'est résister et, si nous nous rappelons, alors nous serons libres un jour. Libérés de leur mentalité. Libérés de leurs vols. Libérés de leurs pistolets et leurs bombes. Libérés de leurs geôles. Libérez-vous pour être ce que nous sommes.
Et libérés de leur peur. C'est la liberté la plus vraie de toutes et la vraie liberté est ce qui est vraiment essentiel, pas l'illusion de liberté qu'ils nous offrent.
Ainsi n'oubliez pas. Jamais.
Dans l'Esprit de Crazy Horse,

Leonard Peltier

Le peuple des animaux possède une sagesse et vous pouvez apprendre de chacun d'entre eux... Ils n'ont aucune pensée malveillante... Ils cherchent la justice. (Thunder Horse)
 
L'avatar de El Coyotos
El Coyotos
Administrateur
El Coyotos El Coyotos El Coyotos
Inscription : 02-juill-2003
Dernière visite : Avant hier
Messages : 1841
Site : arizona-dream...
Localisation : Quelque part dans l'univers ...
Loisirs : Technologies liées à l'internet, voyages ...
Connecté : Non

Re

29-juin-2010 à 10:47:32 par El Coyotos
Merci de nous transmettre ce beau texte de Peltier Cool
Que tes pas marchent dans la beautée. Proverbe Navajo
Le récit de mon premier voyage dans l'ouest américain: 21 jours Arizona et le Nouveau Mexique ainsi que le Colorado et l'Utah
 
L'avatar de natatatanka
Natatatanka
Super Coyotos
natatatankanatatatankanatatatankanatatatankanatatatanka
Inscription : 01-novem-2007
Dernière visite : 31-avril-2018
Messages : 168
Site : nka-et-les-si...
Localisation : eure et loir
Connecté : Non

Re

02-juill-2010 à 18:42:48 par Natatatanka
Oui, merci pour la traduction Igmu Ska Cool
La couleur de la peau n'y change rien. Ce qui est bon et juste pour l'un est bon et juste pour l'autre, et le Grand Esprit a fait de tous les Hommes des frères. (Bouclier Blanc)
 
Invité
Viveslesaltosrouges
Invité

???

18-févri-2011 à 00:47:57 par Viveslesaltosrouges

 

Citation :

[...]Ne pas accepter l'inacceptable. Exigent la liberté de Léonard. Appel de la Maison Blanche ligne de commentaire tous les jours pour exprimer votre indignation. Call: (202) 456-1111 ou (202) 456-1112. Vous pouvez également envoyer un e-mail à la Maison Blanche. Aller à http://www.whitehouse.gov/contact/. Poste ou par télécopieur une lettre au président Barack Obama, The White House, 1600 Pennsylvania Avenue, Washington, DC 20500, télécopieur - (202) 456-2461.
source: Leonard Peltier Defense Offense commission www.whoisleonardpeltier.info

 

N'importe qui peut faire ça? Ecrire à la maison blanche?

Ce n'est pas pour le faire que je pose la question (je suis trop mauvaise en anglais pour réussir à me faire comprendre par des américains), mais parce que ça m'intrigue...

Et il en est où, Peltier, dans son histoire? La dernière fois que j'ai lu un texte à son sujet, il ne recevait pas les soins que son état de santé nécessitait, ou ne les avait pas reçus suffisamment longtemps pour que ça fasse effet.

 
L'avatar de Igmu Ska
Igmu Ska
Modérateur
Igmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu Ska
Inscription : 08-mai-2009
Dernière visite : 01-avril-2016
Messages : 307
Localisation : Pierre de Bresse, Saône et Loire, France
Loisirs : Lecture
Connecté : Non

Re

18-févri-2011 à 10:33:34 par Igmu Ska

Bonjour à tous,

D'après 'Les Amis de Léonard Peltier", on peut imprimer le lettre ci-dessous, la signer, indiquer son nom et son adresse, ou l'envoyer par fax...  
Voici l'adresse :

 Federal Bureau of Prisons
320 1st Street, NW, Washington, DC 20534
Fax: (202) 514-6620

Souvent, une lettre manuscrite est plus efficace. Il faut rester respectueux et précis. Voici un exemple de lettre qu'on peut adresser directement à H.G.Lappin :

Harley G. Lappin, Director
U.S. Bureau of Prisons
320 First Street, NW
Washington, DC 20534

Dear Mr. Lappin:

It has come to my attention that Leonard Peltier #89637-132,
an inmate at the U.S. Penitentiary in Lewisburg, Pennsylvania,
is in dire need of medical attention.

I believe that Mr. Peltier's medical needs are urgent. He needs to
be seen by proper medical staff. Therefore, I respectfully request
that Leonard Peltier be transferred to FCI-Oxford in Wisconsin or
FMC-Rochester in Minnesota. Either of these facilities can adequately
accommodate Mr. Peltier's medical needs.

Thank you in advance for transferring Leonard Peltier and immediately
addressing his medical needs!

Sincerely,

Signature

Le peuple des animaux possède une sagesse et vous pouvez apprendre de chacun d'entre eux... Ils n'ont aucune pensée malveillante... Ils cherchent la justice. (Thunder Horse)
 
L'avatar de Natchez
Natchez
Coyotos
NatchezNatchezNatchezNatchez
Inscription : 30-mai-2011
Dernière visite : 03-avril-2012
Messages : 61
Connecté : Non

Natchez

30-mai-2011 à 23:34:23 par Natchez

Leonard Peltier ne sortira certainement jamais de prison en 2024 peut-être, le dernier à pouvoir réellement faire quelques choses est Obama, il n'a pas donné d'avis favorable.

 
L'avatar de El Coyotos
El Coyotos
Administrateur
El Coyotos El Coyotos El Coyotos
Inscription : 02-juill-2003
Dernière visite : Avant hier
Messages : 1841
Site : arizona-dream...
Localisation : Quelque part dans l'univers ...
Loisirs : Technologies liées à l'internet, voyages ...
Connecté : Non

Re

31-mai-2011 à 11:02:04 par El Coyotos

C'est le même cirque depuis qu'il est emprisonné et ce quel que soit le président (républicain ou démocrate). C'est vrai que c'est désespérant. Mais il faut garder espoir ...

Que tes pas marchent dans la beautée. Proverbe Navajo
Le récit de mon premier voyage dans l'ouest américain: 21 jours Arizona et le Nouveau Mexique ainsi que le Colorado et l'Utah
 
L'avatar de Natchez
Natchez
Coyotos
NatchezNatchezNatchezNatchez
Inscription : 30-mai-2011
Dernière visite : 03-avril-2012
Messages : 61
Connecté : Non

Natchez

31-mai-2011 à 12:05:18 par Natchez

Salut

Je reviens des States, j'ai séjourné en Floride et en Georgie, nous avons souvent évoqué le sort de Peltier au même titre que celui de Mumia Abu Jamal, en Amérique ils sont convaincus de la culpabilité de Peltier et d'Abu Jamal, ils s'étonnent même qu'en France on fasse débat sur ce sujet. Nous apprehendons cette histoire avec des yeux d'autochtones et tu as automatiquement une vision faussée. Mais ils reconnaissent que Peltier aurait du bénéficier de circonstances atténuantes, surtout la legitime défense. La grosse erreur de Peltier est d'avoir fuit au Canada et c'est fuite qui le condamne.

Je conseille un bouquin "ecrits de prison" de Peltier

 

 

 Les modérateurs sont là pour vous aider : El Coyotos

Top