Navigation

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens (page 2)

> > > > Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !
 
Invité
Tatanka
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

06-juill-2006 à 23:23:33 par Tatanka
salut à tous. Je trouve enfin le temps d'écrire un petit mot sur les amérindiens. Je suis passionnée par leur magnifique culture, leurs croyances. On parle dans les livres d'histoire de l'extermination des juifs, mais l'extermination en elle même commenca par le peuple indien. Qui sommes nous pour juger ce peuple inférieur au notre ? Qui sommes nous pour exterminer un peuple entier parce que leur culture est différente ?
En tout cas, ce dont je suis sur, c'est que les Amérindiens sont loin d'être éteints et qu'ils vont faire un retour en force. Leurs croyances en Wakan Tanka sont tellement forte qu'ils ne peucent que nous revenir rn force.
Alors, croyons en eux et cessons de les enfermer dans ces prisons. Rendons leur leur territoire, ces terres qui leur appartiennent, et laissons les vivre. Il ne faut pas oublier que beaucoup de choses de notre vie courante, nous le leur devons. Amérindien
 
Invité
Petite-tête
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

21-octob-2006 à 16:51:40 par Petite-tête
Bonjour à tous et à toutes!
Cela m'a fait vraiment plaisir et en même temps très bizarre de réécrire dans ce forum après tant de temps passé. J'ai eus pas mal d'nnui avec mon ordinateur et aujourd'hui qu'il va mieux ( j'en ai un neuf Super content ) il faut que j'ai des soucis avec internet.
Bref...
J'ai un petit cas de conscience à vous faire partager. Moi aussi j'aime beaucoup les Indiens, j'essaie d'apprendre le maximum de choses sur eux, mais en saurai-je un jour assez Question Choquer
Je voudrai montrer une danse amérinidenne ( que j'ai apprise via quelques livres et de nombreuses sources internet) pour le carnaval de ma ville qui se passe en mars. Le soucis, c'est que je ne sais pas si cela va être bien pris qu'une Blanche qui n'y connait rien montre une danse traditionnelle amérindienne... même si elle sait ce que la danse en elle-même signifie. Auriez-vous une solution à mon litige? Je voudrai tellement faire connaître mieux cette culture, surtout ici où elle est carrément dénigrée....
Merci d'avance Amérindien
 
Anonyme
Anonyme
Anonyme

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

23-octob-2006 à 23:29:55 par Anonyme
Gwe' Apje'pei (bonjour Petite Tête),
Il y a ici beaucoup de membres des Premières Nations qui ont un teint pâle. Ne t’en fait donc pas avec la couleur de ta peau. «Mut gsite’lmanew mimajuinu ta’n teli mile’sij je mu igtig ta’n teli ewle’juij (Vous ne devez jamais traiter les gens de façon différente selon leur apparence extérieure).
Je crois que ce qu’il serait bon de faire serait de te trouver une sorte de maître de cérémonie qui pourrait expliquer la «symbolique» et le «côté sacré» de la danse que tu auras choisi. Le fait que la symbolique de la danse soit expliquée ajouterait du sérieux de ton geste. Si au contraire tu t’exécute sans explication, ta danse aura plutôt l’air d’une mascarade. N’oublie pas que le maître de cérémonie doit exiger le silence pour toute la durée du spectacle. Personne d’autre que les gens désigner pour la danse ne doivent y danser à moins d’y avoir été invité.
 
Invité
Petite-tête
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

26-octob-2006 à 10:03:11 par Petite-tête
Je ne demande pas mieux!!!!
Un amerindien en tête de ma danse qui m'apprendrait plus que je ne sais.... ce serai merveilleux Super content
Le soucis, c'est que je n'ai aucun contact avec un amérindien et je n'en connais pas personnellement. Comment pourrais-je faire pour rencontrer quelqu'un qui serait prêt à donner des cours Question
Merci de votre réponse sincère, ça me réconforte! Amérindien
 
Invité
Valerie de Janeiro
Invité

26-octob-2006 à 16:33:20 par Valerie de Janeiro
Mais de quelle danse et de quelle culture autochtone parles-tu exactement?
("une danse amerindienne", c'est un peu comme si tu disais une danse "blanche", c'est tres tres vague)

Val
 
Invité
Sa'n
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

27-octob-2006 à 00:24:36 par Sa'n
Gwe' Apje'pei (bonjour Petite Tête),
Je ne sais pas comment tu pourrais arriver à trouver quelqu'un en France Triste
Comme le dit Valérie, choisi d'abord une danse qui correspond à un Peuple en particulier et donc aussi une danse ayant une signification.
J'imagine qu'il est possible de trouver sur internet des images (vidéos) de powow. En principe on ne photographie pas ou on ne filme pas certaines parties d'un powow à cause du caractère sacré, il faut demander la permission. Sinon, ce serait comme vouloir capter les Esprits présents.
Aussi, il y a une façon de danser (chez la plupart des Nations du nord-est). On ne frappe pas la terre, on la caresse.
Je te propose deux sites intéressants. Le Canadian Aboriginal Festival http://www.canab.com/mainpages/events/musicawards.html et le Native American Music Awards http://www.nammys.com/

ÉTHIQUE SACRÉE :
Dans toute cérémonie sacrée il y a un éthique à respecter. Il est primordial d' honorer le lieu que vous utilisez pour votre cérémonie . Demander la permission aux occupants visibles ou invisibles du lieu que vous utiliserez pour le rituel. Si vous ressentez une sensation négative dans le lieu, respectez cet avertissement , remerciez le lieu et changer de place .
- Offrez votre démarche sacrée a l'ensemble de création, le monde végétal, animal, minéral visible et invisible.
- Respectez l'ordre et l'harmonie du lieu de cérémonie. Laissez une bénédiction pour ceux qui viendront après vous.
- Restez concentré et méditez sur votre rituel sacré.
- Touchez la terre du lieu ou vous êtes si c'est fait à l ' extérieur. 

RITUEL DU TOUCHER DE LA TERRE
- Touchez la terre de vos mains
- Ressentez sa vibration.
- Touchez sa texture.
- Sentez son odeur.
- Observez sa couleur
- Remerciez le Créateur
 
Invité
Petite-tête
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

29-octob-2006 à 19:29:15 par Petite-tête
Je n'imaginais pas que tant de choses puissent être nécéssaire pour faire cette danse Choquer
Quelque part, j'ai honte de moi Embarasser
Comme il me fallait une musique entraînante, j'ai choisi un titre appelé Ley-o-Ley sur un CD nommé 'Diaspora', Médidation 2. D'après ce que je sais (mais mes sources ne sont pas DU TOUT fiable) il s'agirait d'une musique de la tribu Cheyenne Question Question
COmment savoir? En plus , je vais vous dessiner rapidement la situation: nous sommes un groupe d'une vingtaine de danseurs et on change d'endroit toutes les deux semaines ( on ne danse que le mardi). Nous avons un professeur pour la salsa et pour la danse dont j'ai parlé plus haut... c'est sensée être moi. Tout ça parce que j'ai fais quelques pas de danse devant le prof.... Confus
Il est sincèrement embalé parce qu'il a vu et il veux absolument que je le présente au carnaval. Mon plus gros ennuis, c'est justement de faire les choses "dans les règles de l'art" et j'ai déjà commencé à faire des bêtises. Par exemple, je n'ai pas remercié le lieu où on dansait et je n'ai pas dédié le seul pas de danse que j'ai fais à toute la Nature, mais seulement aux Indiens d'Amerique. Voilà dans quelle situation je me trouve. Est-ce qu'il est trop tard pour rattrapper... cette ignorance? Triste
Amérindien
 
Anonyme
Anonyme
Anonyme

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

31-octob-2006 à 01:04:32 par Anonyme
Bonjour Petite Tête,
Le cœur doit y être et il y est en ce qui te concerne.
Rien n'empêche d'utiliser une musique enregistrée pourvu qu'on y entende le tambour. La musique est un lien entre le danseur, la terre et le Créateur. Écoute bien, tu te rendras compte que le son du tambour est celui du battement du coeur. Tous les mouvements des danseurs sont dictés par le rythme de cet instrument.
Lors d'un Powow le tambour hôte (water drum) est joué par huit joueurs à l'unisson. Ce tambour hôte est celui qui mesure environ un mètre et demi de diamètre. De façon générale, on interprète les chants dans la langue ancestrale des joueurs de tambours, par exemple, en Lakota, en Ojibway, en Anishinaabe. Souvent, on a recours à des sons appelés «vocables». Les joueurs de tambours chantent en prononçant des syllabes telles que «a, é, ya, o». De cette façon, n'importe qui de n'importe quelle langue amérindienne peut participer à la chorale.
Dans ton cas, il ne s'agit pas d'un Powow mais d'un spectacle. Comme il ne s'agit que d'une danse, il peut très bien n'y avoir qu'un petit tambour que tu peux jouer ou qui peut être joué par quelqu'un d'autre. Tu exécuteras alors ce qu'on appel une «danse libre» de femme. (Il y a des danses d'hommes et des danses de femmes). Chez les femmes, les plus connus sont la «danse du châle d'apparat» et la «danse à clochettes» mais il y en a d'autres. Pour exécuter la danse à clochettes il te faudra nécessairement une robe ornée de clochettes faites mains. On utilise depuis longtemps des couvercles de boîtes de conserve auxquels on donne une forme conique. Il devrait y en avoir 365, une pour chaque jour de l'année (ou 364 si tu utilise le calendrier lunaire qui est plus naturel chez les amérindiens). J'imagine que tu n'auras pas le temps de la confectionner ce type de vêtement alors opte plutôt pour la «danse du châle d'apparat» ou une autre danse de femme. La «danse du châle d'apparat» met en valeur la grâce, l'endurance et l'habileté de la femme. Habituellement, le châle est décoré de longs ruban ou d'une frange. Pour débuter, la femme donne des coups de pieds dans les airs, tournoie sur elle-même et exécute quelques mouvement rapides pour ensuite faire des mouvements plus doux en déployant son châle, donnant l'impression qu'elle est munie des ailes d'un papillon (cette danse symbolise la naissance d'un papillon).
Pour ta danse, les vocables peuvent très bien être chantés par les invités...si tu arrives à les convaincre. Si oui, tu verras que l'esprit de groupe sera magique.
Pour mettre les gens dans l'ambiance et les imprégner du caractère sacré, il serait intéressant de commencer par une prière au Créateur avant que tu exécute ta danse. Je te propose la prière du Grand Chef Spirituel William Commenda que tu pourras trouver à l'adresse http://collections.ic.gc.ca/vallee/nations/commenda.htm (le serveur de ce site a présentement quelques difficultés mais j'espère que tu pourras consulter ce site bientôt). De fait, c'est plus une chanson qu'une prière.
J'ai cette prière sur CD. Je ne sais cependant pas comment te la faire parvenir puisque je ne veux pas publier mon adresse de courriel Triste
 
Invité
Sa'n
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

31-octob-2006 à 01:46:33 par Sa'n
J'oubliais de signer Sourire
J'oubliais de dire aussi qu'on doit s'adapter à son environnement. En d'autres mots, le costume peut être fait de tissu plutôt que de peau, la musique peut être enregistrée, etc.
Sa'n
 
Invité
Petite-tête
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

01-novem-2006 à 12:31:37 par Petite-tête
il y a un petit soucis pour les vêtements: nous gardons les mêmes depuis trois ans et ce sont des costumes en tissu noir, jaune, orange et jaune.... rien à voir avec les cotume amérindien quoi! Confus
En plus, il n'y a pas que des filles, il y a aussi des garçon (même s'ils ne sont pas nombreux) et je ne peux pas leur demander d'enregistrer deux danses différentes qu'ils faudraient danser de façon syncrone. Déjà avec une danse s'est difficile!!! Choquer
Je voulais aussi savoir une petite chose. Pour pardonner notre 'costume' qui n'est pas amérindien pour un sou, j'aimerai bien peindre ( ne serait-ce qu'un peu) les visage des danseurs. Est-ce que je peux le faire moi et est-ce que je peux le faire à tout le monde? Les peintures ne sont-elles pas réservées aux hommes Question Question
Merci infiniment de votre réponse et de votre gentillesse Amérindien
 

 

 Les modérateurs sont là pour vous aider : El Coyotos

Top