Navigation

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens (page 3)

> > > > Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

 
Invité
Sa'n
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

02-novem-2006 à 05:20:28 par Sa'n
Bonjour,
Tu t'es déjà renseigner sur les coutumes des Cheyennes (Sotaeo'o ou Tsitsistas) , il n'y a donc aucun problème. Tu en connais certainement plus que moi sur cette Nation. Je ne connais pratiquement que les Nations de l'est (la frontière Canada/U.S.A. n'existe pas pour moi).
Selon les coutumes des Nations de l'est, les femmes et les hommes peuvent danser dans le même spectacle, dans le même défilé, que s'ils se suivent. Tous les hommes d'abord et toutes les femmes ensuite, puis les enfants s'il y en a. Selon la coutume, seuls les hommes ont de la peinture au visage, mais pas obligatoirement tous. Aciennement, le seul moment ou la femme des Nations de l'extrème est se peingnait le visage (de noir) c'est lorsqu'elle était en deuil, mais elle ne le font plus depuis au moins une centaine d'année.
Mes suggestions: Le tissu n'est pas important puisque le modernisme a fait son oeuvre depuis longtemps. Les couleurs ajoutent au plaisir de l'oeil. En ce qui concerne la danse, les hommes pourraient danser de façon syncronisée suivi des femmes qui exécuteraient leur danse. Les femmes pouvent danser au même moment que les hommes puisque les uns sont au début de la filée et les autres suivent.
En ce qui concerne les costumes qui n'ont «rien d'Amérindiens» selon toi, ne t'en fait pas. Même les grands Chefs ont une tenue «civile» lorsqu'ils se réunissent. ..et j'en ai jamais vu avec des plumes, sauf lors de powow, de réunions politiques ou d'événements officiels majeurs.
 
Invité
Petite-tête
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

02-novem-2006 à 19:02:38 par Petite-tête
Décidemment, vous êtes une ressource d'informations incroyables! Je ne cesserai jamais de vous dire merci, je crois Super content
Bon. Alors pour les peintures, je devrai abandonner l'idée. De toute façon, nous portions les drapeaux de nos pays sur les joues l'année dernière et je pense qu'on fera de même cette année. J'aime beaucoup cette dimension de la fête; ça permet à des pays très lointain de se rencontrer. Moi-même qui suis française d'origine portuguaise, mes drapeaux ont embrassés ceux du Ganah, de la Chine et du Maroc! Super content
Je suis sûre et certaine que cette dimension universelle plaîrait à nos amis amérindiens... qu'en pensez-vous Question
P.S: comment dit-on 'merci' dans le dialecte amérindien que vous connaissez? J'aimerai bien dire 'merci' en 'améridnien' (excusez l'approximation) à la fin de la danse... si c'est possible Amérindien
 
Invité
Sa'n
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

03-novem-2006 à 02:03:20 par Sa'n
Gwe' ntutemsqw (bonjour amie d'une autre Nation),
Je vois que vous y mettez du solennel. Merci de ce respect. L'idée des dessiner les drapeaux sur les joues n'est pas bête puisque vous n'avez pas en vous procuer tous les drapeaux nécessaires. Comme je le disais, il faut s'adapter à l'environnement et les circonstances.
Ma langue ancestrale a trois dialectes. En «Listuguj gelusit» (dialecte Listuguj), nous disons «merci» par le mot «Wela'lin» ou plus rarement par le mot «O'wela'lin» et encore plus rarement «Aptjin». «Mi'watm» se traduirait par «je suis reconnaissant» ou «je remercie de...».
En ce qui concerne les drapeaux, dans un powow, les porteurs de drapeaux sont les premiers à faire leur entrée. Il s'agit souvent d'ancien combattant à qui on demande de porter le drapeau de leur pays (Canada ou U.S.A.) ainsi que celui de leur Nation, celui des hôtes et celui ou ceux des Premières Nations en visite. Les chefs, les sages et les dirigeants de de chacune des Nations leur amboitent le pas, suivis par des anciens combattants membres de la Première Nation hôte. Viens alors les princesses et les guerriers élus pour représenter leur collectivité. Finalement, les danseurs entre à leur tour; les hommes précèdent les femmes, puis arrivent les enfants. Les joueurs de tambours peuvent ou non être installé sur une scène. Les chanteurs entonnent un hymne d'entrée solennel pour accompagner le cortège, qui parcoure la piste à plusieurs reprises. Vêtus de leurs plus beaux costumes d'apparat, tous les participants du cortège dansent fièrement au son du tambour hôte (water drum).
Wel'ta'suannoq ni'n Sa'n aq wela'lin (Traduction directe: Salutations miennes, Sa'n ...et merci).
Puis-je osé demander une photo?
 
Invité
Sa'n
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

03-novem-2006 à 03:04:53 par Sa'n
J'oubliais la prononciation de Wela'lin.
Prononciation: W-è-l-â..l-i-n. Le «w» se prononce comme le «w» dans le mot anglais «when». L'apostrophe est en fait une ancentuation, le «a» est prononcé de façon allongé. Le so «à» n'existe pas.
Dans cette langue, cacune des lettres est prononcée séparément, il n'y a pas de sons formé de deux lettres comme les «on», «in», «an» dans la langue française. Dans l'un des trois dialecte, le «j» peut quelques fois être remplacé par «ch» quoique la prononciation est semblable à celle du «ch» allemand.
 
Invité
Petite-tête
Invité

Une photo?!

03-novem-2006 à 11:26:47 par Petite-tête
ce serait avec plaisir, mais comment insérer une photo???? Amérindien

Wèlâlin Clin d'oeil
 
Invité
Sa'n
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

04-novem-2006 à 00:30:50 par Sa'n
Bonjour Petite tête,
Je te donnerais bien mon adresse de courriel mais les robots se feraient un plaisir de la ceuillir.
Cependant, j'ai un site web où tu la trouveras. J'avais mentionné l'adresse de mon site lors de mon premier passage sur ce forum dans «Une place pour les Premières Nations du Canada?» mais El Coyotos m'avait répondu «Doucement la pub pour ton site»...ayant un profond respect pour les règles, je n'ose plus.
Tu trouveras facilement mon site en faisant une recherche sur la Toile francophone simplement en utilisant mon prénom ou en utilisant les mots Mi'kmaq ou Megumaagee.
Je ne désire pas nécessairement une photo du spectacle. Une photo des préparatifs suffirait emplement.
Mi'watm aq Wela'lin. Na ta'n wen gelu'sit tela'teget ta'n goqwei gelu'lg muta ula uggamlamum telgwitg (Je l'apprécie et merci. Une bonne personne apporte du bon, de bonnes choses de son coeur)
En Mi'kmaq les accents n'existent pas: Nous n'utilisons pas les accents de nos jours, encore moins depuis les efforts de standardisation. Le seul accent ayant existé par le passé est l'accent aigu. Il y a très longtemps, les missionnaires avaient essayé d'introduire l'accent circonflexe...mais sans succès. Dans mon dernier message, j'utilisais les accent pour te renseigner sur la «Prononciation: W-è-l-â..l-i-n». Les Aînés (dont je suis) utilisent quelques fois l'accent aigu au lieu de l'apostrophe. Généralement, je signe mon prénom à l'ancienne (Sán) avec un accent aigu plutôt qu'à la moderne (Sa'n).
 
L'avatar de El Coyotos
El Coyotos
Administrateur
El Coyotos El Coyotos El Coyotos
Inscription : 02-juill-2003
Dernière visite : Hier
Messages : 1809
Site : arizona-dream...
Localisation : Quelque part dans l'univers ...
Loisirs : Technologies liées à l'internet, voyages ...
Connecté : Non

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

04-novem-2006 à 08:08:41 par El Coyotos
Flèche Pour Sa'n : Tu peux mettre ton email dans ton profil en toute sérénité. Celui-ci est crypté. Les robots ne peuvent le détecté C'est pas moi !!!
Si tu t'y connais un peu, regarde le code source d'une page.
Je porte une GRANDE ATTENTION à ce que les utilisateur du forum ne soient pas importunés Clin d'oeil
Flèche Pour petite-tête : Pour les photos, il vaut mieux (pour ne pas surcharger le forum) les envoyés directement à Sa'n Amérindien
Que tes pas marchent dans la beautée. Proverbe Navajo
Le récit de mon premier voyage dans l'ouest américain: 21 jours Arizona et le Nouveau Mexique ainsi que le Colorado et l'Utah
 
L'avatar de WIYANA
WIYANA
Coyote de passage
WIYANA
Inscription : 03-janvi-2007
Dernière visite : 03-avril-2007
Messages : 1
Localisation : ANJOU FRANCE
Loisirs : relieur restauratrice, formatrice
Connecté : Non

Spiritualite

04-févri-2007 à 16:17:19 par WIYANA
bonjour à tous, je suis nouvelle, toute nouvelle sur ce site.
un jour, j'ai farfouillé sur la toile pour trouver des icones pour mon bureau et me voici parmi vous, que je n'aurais probablement jamais croisé si je n'étais parfois en recherches de futilités...
je viens de lire un certain nombre de vos échanges par mail et je suis émue d'y trouver tant de simplicité, d'humour, d'amour du pochain et de notre Mère à tous.
enfant, je me faisait appelé Wani, je ne sais plus pourquoi ce choix mais je sais que je suis née avec la pasion de la Terre et spécialement de ces peuples qui sont pour moi les plus représentatifs et les plus proches de la Nature : les Amérindiens.
quand j'étais gamine, on (dans les films) les appelait Peaux Rouge et ils étaient toujours les méchants, ce qui me mettait hors de moi. A présent, on dit Amérindiens et je ne sais pourquoi, mais je n'aime pas beaucoup plus.
je crois que je pourrais remplir tous vos ordnateurs, à les faire exploser (!!!) de tout ce qui me fascine sur le vaste sujet des premiers occupants de l'A mérique : origine, développement, spiritualité, ethnographie, histoire, litterature, géoraphie, rites et tout et tout. comme je ne souhaite pas vous saouler, je vais stopper là mon discours et vous dire à tous que vous avez une nouvelle interlocutrice qui ne demande qu'à apprendre et à échanger avec vous, frères vivants, avant qu'on ai tout bousillé. A tout de suite WIYANA
 
L'avatar de killa
Killa
Coyote de passage
killa
Inscription : 27-mars-2007
Dernière visite : 02-avril-2007
Messages : 7
Site : tefee290905.o...
Localisation : Toulouse
Loisirs : Dessin, musique
Connecté : Non

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

27-mars-2007 à 14:25:12 par Killa
Bonjour,
Comme vous tous je suis une grande passioné des Amreindiens, ils sont tout pour moi, sagesse, pureté, espoir, divinité. Depuyis tout petite je rêve d'aller dans un réserve pour les aider. Mais je sais qu'ils ne laisse pas les blanc rentrer dans le peu de terre que nous leur avons laisser (honte à nous). Un jour j'ai rencontrer un amerindien du nom d'Athawalpa ( désoler pour l'orthographe), et on en a parler, je lui avait fait part de mon dégout d'être une blanche, et que si je pouvait remonter le temps, pour éviter tout ses génocides, que ce soit par massacres, ou envoie de couverture contaminés.... Je le ferai, pour que leurs terres ne soit pas volés, leurs gibiers pas exterminés. Et il m'a dit que l'on n'y pouvait rien si les hommes sont si cruels, que cela fait parti l'histoire, il est fort c'est sur, comme tout Amerindien, mais au fond cette histoire le rendait triste autant que moi. Triste
Bref, aujourd'hui, je me suis mit un but, essayer de raisonner mon entourage, qui en rigole. Je défend les Amerindiens, comme je peux, j'inverse les places c'est-à-dire que je dit souvent que si les Amrindiens nous avait fait subir ce que nous avons oser leur faire, cela n'aurait pas était la même donne!!!Il y a un moment j'ai vu un reportage sur un casino dans une réserve,j'ai vu que c'eétait un Amerindien qui en était le responsable, et a son interwiew il à dit texto: " Les blanc nous ont pris, nous on vendu de l'alcool et du tabac, maintenant c'est à notre tour de les tuer comme eux l'on fait avec nous" et là j'ai adorè!!! MAis si seulement on pouvait leur rendre leur terres et toutes ses années de souffrances les effacer?!!!
J'ai vu dans le dernier message le terme "Peaux Rouge", j'ai lu dans un livre (Milles femmes Blanches de Jim Fergus), que ce terme fut employer car ils se mettaient une graisse de couleur rougeatre pour ce protéger du soleil... Est ce vrai?
Avant de juger son frère il faut avoir marché plusieurs lunes dans ses souliers.
 
Invité
Valerie de Janeiro
Invité

Entre un mythe et une triste réalité: aimer les indiens

28-mars-2007 à 01:29:13 par Valerie de Janeiro
1/ Ce qui te passionne, ca n’est pas l’amerindien en temps qu’individu, mais un ideal: sa philosophie de la vie, certains de ses mythes peut-etre, etc... Tu ne crois tout de meme pas que tous les amerindiens sont: forts, purs, sages, divins,...?! Et que tous les blancs sont cruels, voleurs,...?! Attention aux stereotypes!
2/ Je trouve bien dommage que par tes mots, tu manques de respect pour toi-meme et pour les tiens, en tout cas pour ceux auxquels tu t’associes par la couleur de la peau ... peut-etre as-tu mal choisi tes motsQuestion “mon degout d’etre une blanche”, “honte a nous”? A moins que tu aies quelquechose a te reprocher personnellement, pourquoi te proposer comme responsable des erreurs commises par une partie de l’espece humaine a un moment donne de l’histoire? C’est de l’energie perdue. Dommage aussi les paroles de ton responsable de casino. Ou est la sagesse dans cette replique texto? Tout ca, ce sont des paroles egarees, ca ne resoud, ne retablit rien du tout.
3/ Le defi a mon avis est d’apprendre a respecter l’autre quel qu’il soit, meme quand c’est difficile parce qu’on n’est pas toujours d’accord avec, parfois completement revolte par certains de ses actes. C’est toi qui le dis et je suis d’accord: “avant de juger son frere il faut avoir marche plusieurs lunes dans ses souliers”.
Val
 

 

 Les modérateurs sont là pour vous aider : El Coyotos

Top