Navigation

> > > Principales causes de décès dans les parcs nationaux

Principales causes de décès dans les parcs nationaux

> > > Principales causes de décès dans les parcs nationaux

 

La semaine dernière (2015), deux adolescents qui campaient au Yosemite ont été tragiquement écrasé par un arbre tombé sur leur tente. Ce qui n'est pas un moyen très courant de mourir dans un parc national !

Les décès sont une réalité de la vie dans les parcs nationaux américain. Cependant, malgré une vague de malheur ce mois d'aout 2015 qui comprenait un homme mortellement attaqué par un ours à Yellowstone et un couple de Français mort d'épuisement par la chaleur au White Sands, les statistiques montrent que les 408 sites gérés par le National Park Service sont des endroits sûrs.

"Il est probablement plus dangereux de sortir sur l'autoroute en Californie ou d'essayer de traverser la rue dans certains endroits», a déclaré un responsable du National Park Service.

Environ 150 personnes meurent chaque année dans les parcs nationaux, selon les dernières données fédérales suivis entre 2007 et 2013. Un nombre relativement faible compte tenu que les parcs voient près de 300 millions de visiteurs chaque année.

Un total de 1025 personnes sont mortes dans les parcs nationaux américain de 2007 à 2013. Bien que la perte de ces vies soit tragique, c'est une proportion minuscule par rapport aux 2 milliards de visiteurs dans ce même laps de temps.

Principales causes de décès dans les parcs nationaux

Les principales causes de décès, selon les chiffres du gouvernement fédéral, sont les noyades et les accidents de véhicules - des choses qui tuent les gens en dehors des parcs.

Dans la dernière période de 7 ans, le nombre de personnes qui sont mortes d'une morsures de serpent, un danger plus associé avec le désert, était le même nombre que la mort de manger un hot-dog : une personne !

Seulement six personnes sont mortes de rencontres avec la faune au cours de la période. Quatre ont été causées par des grizzlis, et l'un d'eux a été causé par une attaque de chèvre de montagne.

Les attaques d'ours sur les gens dans les parcs sont très rares. Par exemple, près de 2 millions de personnes visitent chaque année  le Waterton-Glacier, au Montana et en Alberta, mais seulement 10 décès liés à des ours ont été signalés dans le parc depuis que le celui-ci à ouvert en 1910.

Quelques dizaines de personnes ont été tuées en raison de l'exposition aux éléments, tandis que 33 sont mortes dans des avalanches.

Il est étonnant de constater que 365 morts sont causées par des noyades. Encore plus étonnant le nombre de 210 mort par ... de "bêtes" accident de la route !

Il y a aussi des morts pour raison médicale. Dans le parc du Yellowstone, des 61 décès survenus dans le parc de 1998 à 2006, 23 étaient dus soit à des crises cardiaques ou le diabète.

Les morts "idiotes"

  1. Ebullition dans une source chaude : De nombreuses personnes sont mortes dans l'une des nombreuses sources d'eau chaude à haute température du Yellowstone. Certaines sont tombés, d'autres ont sauté pour sauver un chien, mais beaucoup sont mortes en pensant que la température était bonne pour la baignade. Certaines des sources chaudes naturelles atteingnent des températures de 96 degrés.
  2. La mort par Bison : Ils ont l'air placide et lent. Tout le monde veut obtenir une photo en gros plan de cette bête emblématique. Mais les bisons sont des bêtes sauvages. Leurs cornes et sabots ont tué ou mutilé plusieurs visiteurs du Yellowstone. La dernière victime en date, qui a échappé à la mort par miracle, est une touriste qui a voulu faire un selfie avec un bison !
Top