L'Europe doit rembourser

0 COMMENTAIRE

 

Pour la première fois, et cela parce que le propos ci-dessous pourrait s'appliquer aux Amérindiens des Usa, je vais sortir du cadre de l'ouest américain et vous transcrire la lettre pleine d'ironie d'un chef aztèque qui s'adresse aux gouvernements des pays développés pour leur réclamer la restitution des richesses volées.

L'Europe doit rembourser

Me voici, moi, Guaipuro Cuauhtémoc, descendant des peuples qui ont habité l'Amérique il y a quarante mille ans. Je suis venu à la rencontre de ceux qui l'ont "découverte" il y a cinq cents ans.

Mon frère douanier européen me réclame un papier écrit avec un visa pour pouvoir découvrir ceux qui m'ont découvert autrefois. Mon frère usurier européen me réclame le paie­ment d'une dette contractée par Judas quelqu'un, en vérité, que je n'ai jamais mandaté. Mon frère usurier européen m'explique que toute dette se paie avec des intérêts, quand bien même il faudrait pour cela vendre des êtres humains et des pays entiers sans leur demander leur consentement.

Mais moi aussi, je peux réclamer mon dû. Moi aussi, je peux réclamer des inté­rêts. Les Archives des Indes font état, avec force papiers, force reçus et force signa­tures, de ce que 185 000 kilos d'or et 16 millions de kilos d'argent sont arrivés à San Lucar de Barrameda [Espagne] en provenance d'Amérique entre 1503 et 1660.

Pillage ? Cela ne me viendrait pas à l'idée ! Ce serait penser que nos frères chrétiens ne respectent pas leur septième commandement. Spoliation ? Dieu me garde d'aller imaginer que les Européens, à l'image de Caïn, tuent, puis dissimu­lent le sang de leur frère ! Génocide ? Ce serait là accorder du crédit à des calom­niateurs comme Bartolomé de Las Casas et tous ceux qui ont qualifié la rencontre de "destruction des Indes".

Non ! Ces 185 000 kilos d'or et ces 16 millions de kilos d'argent doivent être considérés comme le premier d'entre les divers prêts à l'amiable consentis par l'Amérique en faveur du développement. Penser le contraire revien­drait à établir l'existence de crimes de guerre, ce qui ouvrirait un droit à exiger non seulement le remboursement immé­diat, mais même une indemnisation pour dommages et préjudices.

Moi, Guaipuro Cuauhtémoc, je préfere croire en l'hypo­thèse la moins offensante pour mes frères européens. Des exportations de capitaux aussi fabuleuses n'ont été rien d'autre que la mise en place d'un plan Marshall­tezuma pour garantir la reconstruction de la barbare Europe ruinée par ses guerres déplorables contre les musulmans cultivés, défenseurs de l'algèbre, de l'ar­chitecture et du bain quotidien.

Il est bien clair, toutefois, que nous ne nous abaisserons pas à réclamer à nos frères européens les taux - odieux et cruels - de 20 % et jusqu'à 30 % que nos frères européens font payer aux peuples du tiers-monde. Nous nous limiterons à exiger la restitution des métaux précieux avancés, plus un modique intérêt fixe de 10 % par an, intérêt calculé sur les trois cents dernières années.

Sur cette base, et en application de la formule européenne de l'intérêt composé, nous informons nos découvreurs qu'ils ne nous doivent, en guise de premier paiement, que 185 000 kilos d'or et 16 millions de kilos d'argent, quantités multipliées par 110 % trois cents fois de suite. C'est-à-dire un peu moins de 500 000 milliards de tonnes d'or et à peine 40 millions de milliards de tonnes d'argent.

Source : CARTA A LAS IGLESlAS (extraits) San Salvador

×
Information
Pas encore de commentaire, soyez le premier !

Laisser un commentaire

On en parle sur le forum
Gestion des road-books
Un dictionnaire électronique trouvé dakota english
Présentation de flanker
Ouverture frontiere usa
Boucle denver denver
Traduction
Traduction
Traduire le mot paix
Road trip ouest américain 8/10 pers juillet 2022
Le texas se lache
On the road again !!!
On the road again !
Traduction prénom
Road trip nord ouest
Traduction
Yosemite - mariposa
Pouvez-vous m’aider à traduire une phrase en lakota?
Traduction
Red rocks et rockies lover
Bien le bonjour
Voir tous les messages - Accéder au forum Usa
Coucou, c'est nous, les cookies !

Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil avec des cookies pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus et l'affichage de publicités.

Ces cookies nécessitent votre consentement. Vous pouvez changer d'avis ou retirer votre consentement à tout moment via le lien "Cookies" en bas de page. Vos choix s'appliqueront sur ce site pendant 3 mois et nous ne vous solliciterons plus d'ici là.