Navigation
Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !
 
L'avatar de MatoTanika
MatoTanika
Bientôt Coyotos
MatoTanikaMatoTanikaMatoTanika
Inscription : 31-janvi-2011
Dernière visite : 05-avril-2017
Messages : 43
Connecté : Non

Questions sur qq mots basiques

14-févri-2012 à 20:00:31 par MatoTanika

Hau !

C est mon 1er post sur ce forum et j espere que mes questions ne seront

pas trop ras des paquerettes... (j ai fait une recherche avant mais rien trouvé...).

Voila, j aimerais connaitre la prononciation (ou phonetique) du mot "Hau".

Ce mot veut-il dire egalement "oui" comme je l ai lu ailleurs sur le net ?
Les femmes disent elles "oui" (ou "bonjour") de la même façon ?

Pour dire "Merci" il semble y avoir plusieurs termes :

Pilamaye (pilamayaye ?)
Wopila
Piwakila

Quelles differences entre ces "mercis" ?

Toksa,

Mato Tanika Teca.

 
L'avatar de Igmu Ska
Igmu Ska
Modérateur
Igmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu SkaIgmu Ska
Inscription : 08-mai-2009
Dernière visite : 01-avril-2016
Messages : 307
Localisation : Pierre de Bresse, Saône et Loire, France
Loisirs : Lecture
Connecté : Non

Questions sur qq mots basiques

15-févri-2012 à 11:10:40 par Igmu Ska

Bonjour Mato Tanika,

Dans la partie du Forum "Ecrire Lakota" et plus précisément dans "Expressions courantes", vous trouverez les diverses formules de salutation. Il faut faire suivre "Hau" (en appuyant sur le "a" et en prononçant le "u" comme notre "ou" ) du terme approprié selon les sexes des deux personnes, celle qui salue, et celle qui est saluée. Une femme saluera en utilisant "haŋ".

Il doit exister quelque part sur le Forum un petit guide de prononciation et Mato Waihakta a enregistré diverses expressions ou mots (voir "Ecrire Lakota" > "Annonces" > "Fichiers sons").

le "oui/non" est aussi fonction du sexe.
un homme : oui=hau, non=hiya
une femme :oui=haŋ, non=hiya
Hau est un oui plus formel que Haŋ qui peut être utilisé par les deux sexes. "Hiya" veut dire "oui" en réponse à une question négative, de même "hau" et "haŋ" veulent dire "non" à une question négative.

Il me semble que "Pilamayaye lo" (accent tonique sur les voyelles accentuées est la forme la plus courante pour dire "merci". L'expression vient du verbe "PilamayayA", "remercier". Le A final indique que la terminaison peut devenir "e" (ou iŋ) selon le mot qui va suivre, en particulier l'assertion masculine "Yelo" qui, elle, devient "lo". Par contre, je ne sais pas ce que doit dire une femme, dont le terme d'assertion est "Kšto". Mato Waihakta, au secours !
"Wopila" exprime aussi la gratitude, le remerciement.
"Piwakila" est la première personne du singulier du verbe "pikila" et peut se traduire par "je suis reconnaissant" pour quelque chose ou vis à vis de quelqu'un(e).

Tokša akhe

Igmu Ska

Le peuple des animaux possède une sagesse et vous pouvez apprendre de chacun d'entre eux... Ils n'ont aucune pensée malveillante... Ils cherchent la justice. (Thunder Horse)
 
Avatar par defaut
Mato waihakta
Modérateur
mato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihakta
Inscription : 02-décem-2008
Dernière visite : 20-avril-2014
Messages : 243
Localisation : france
Loisirs : sports, danse, Lakota, tir, rechargement
Connecté : Non

Re

15-févri-2012 à 15:46:30 par Mato waihakta

je ne retrouve pas dans le Büchel le "hau/han" (pour "oui") mais uniquement le han (pour "oui")

Les distinctions locuteur masculin/féminin sont assez rares dans ce dictionnaire.

Le distinguo hau (oui pour homme) versus han (oui pour locuteur féminin) existe dans le dictionnaire White Hat et très probablement aussi dans le NLD

Je (donc sous réserve !) traduirais le "pilamayaye lo"  plutôt en "pilamaya yelo" (ce qui est très proche vu que les syllabes sont toujours espacées chez un bon locuteur).
Pilamaya yelo (pour un locuteur mâle) signifie "cela me fait bien plaisir", yelo étant le marqueur emphatique pour locuteur mâle

la racine est ipilaye ("le plaisir"), ma: me/moi/à moi, yelo emphase pour locuteur mâle, pilaya: faire plaisir.
Selon moi, la femme dirait "pilamaya ksto"
 

wopila est le substantif (on place la syllabe wo devant le verbe pour transformer le verbe en mot (on place aussi bien souvent le suffixe pi derrière le verbe pour transformer le verbe en substantif ...!!) donc le remerciement

 

 

 
Anpa itiyohila Lakota iapi waiwasi unpi wastelo // Jour chaque Lakota langage je-pratique exercice bon emphase// Je pratique le langage Lakota tous les jours et c'est un très bon exercice pour moi
 
L'avatar de MatoTanika
MatoTanika
Bientôt Coyotos
MatoTanikaMatoTanikaMatoTanika
Inscription : 31-janvi-2011
Dernière visite : 05-avril-2017
Messages : 43
Connecté : Non

Re

15-févri-2012 à 16:12:26 par MatoTanika

 

Donc en gros, Pilamaya yelo serait une phrase de remerciement et Wopila le mot "merci" ?

>yelo étant le marqueur emphatique pour locuteur mâle

et pour une femme ?

Est ce que pour la prononciation de Hau on peut dire Ha-o ?

 

Merci/Pilamaya en tout cas.

Mato tanika.

 

 

 

 

 

 

 
Avatar par defaut
Mato waihakta
Modérateur
mato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihakta
Inscription : 02-décem-2008
Dernière visite : 20-avril-2014
Messages : 243
Localisation : france
Loisirs : sports, danse, Lakota, tir, rechargement
Connecté : Non

Questions sur qq mots basiques

15-févri-2012 à 16:23:16 par Mato waihakta

pilamaya signifie exactement

cela me fait plaisir OU il me fait plaisir OU elle me fait plaisir

pilamaya yelo (dans le cas d'un homme) pourrait se traduite par "ah eh bien ça cela me fait plaisir", "ah alors là il me fait bien plaisir" ...

pour la prononciation, il faut aller écouter les sujets prononciations

han : très simple : comme dans le en du mot français "dent" mais sans le d et il faut souffler le en (présence du h devant le mot)

hau : très simple comme dans la suite française "a oublié", en séparant bien les 2 voyelles (a et u) et en soufflant le a (et sans souffler le ou puisque pas de h avant le u)

Anpa itiyohila Lakota iapi waiwasi unpi wastelo // Jour chaque Lakota langage je-pratique exercice bon emphase// Je pratique le langage Lakota tous les jours et c'est un très bon exercice pour moi
 
L'avatar de MatoTanika
MatoTanika
Bientôt Coyotos
MatoTanikaMatoTanikaMatoTanika
Inscription : 31-janvi-2011
Dernière visite : 05-avril-2017
Messages : 43
Connecté : Non

Re

15-févri-2012 à 17:52:46 par MatoTanika

 

Citation :

hau : très simple comme dans la suite française "a oublié", en séparant bien les 2 voyelles (a et u) et en soufflant le a (et sans souffler le ou puisque pas de h avant le u)

 

 

Donc si je prononce (je suis basique mais bon) "Ha-ou" c ok ?

Je commence mollo car ça m a l air pas simple du tout le Lakota !!!

Mato tanika.

 

 
Avatar par defaut
Mato waihakta
Modérateur
mato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihakta
Inscription : 02-décem-2008
Dernière visite : 20-avril-2014
Messages : 243
Localisation : france
Loisirs : sports, danse, Lakota, tir, rechargement
Connecté : Non

Re

16-févri-2012 à 09:54:05 par Mato waihakta

c'est ok mais il faut plus sortir d'air sur la première voyelle que sur la 2ème

 

remarque : ton "à-haut" existe en Lakota : c'est le terminal masculin : how, terminal transformant la phrase en une question. A prononcer presque comme le "how" anglais. Mais c'est précédé d'un h gutturalisé (en Lakota toutes les lettres écrites se prononcent !), ce h se prononcant COMME le ch allemand, qu'on ne trouve pas en français, une sorte de r vraiment r. C'est aussi le j du mexicain ...

 

Le lakota est compliqué, peu de locuteurs, encore moins de locuteurs prêts à partager. Langue orale, avec certaines fluctuations de grammaire ou de prononciation parmi les locuteurs. Et je laisse de côté les x façons différentes d'écrire les marqueurs diacritiques ...

Anpa itiyohila Lakota iapi waiwasi unpi wastelo // Jour chaque Lakota langage je-pratique exercice bon emphase// Je pratique le langage Lakota tous les jours et c'est un très bon exercice pour moi
 
L'avatar de MatoTanika
MatoTanika
Bientôt Coyotos
MatoTanikaMatoTanikaMatoTanika
Inscription : 31-janvi-2011
Dernière visite : 05-avril-2017
Messages : 43
Connecté : Non

Re

20-févri-2012 à 14:13:02 par MatoTanika

 

Citation :
c'est ok mais il faut plus sortir d'air sur la première voyelle que sur la 2ème

remarque : ton "à-haut" existe en Lakota : c'est le terminal masculin : how, terminal transformant la phrase en une question. A prononcer presque comme le "how" anglais. Mais c'est précédé d'un h gutturalisé (en Lakota toutes les lettres écrites se prononcent !), ce h se prononcant COMME le ch allemand, qu'on ne trouve pas en français, une sorte de r vraiment r. C'est aussi le j du mexicain ...

 

Le lakota est compliqué, peu de locuteurs, encore moins de locuteurs prêts à partager. Langue orale, avec certaines fluctuations de grammaire ou de prononciation parmi les locuteurs. Et je laisse de côté les x façons différentes d'écrire les marqueurs diacritiques ...

 

y a t il une difference (de sens) entre le Hha O  et le Ha ou ? (j ai mis 2 hh à Hha pour le son gutural).

 Mato waihakta, as tu l occasion de rencontrer des locuteurs lakota (autochtones ou occidentaux) ?

Comment se fait il qu il y ait peu de "locuteurs prets à partager" selon toi ?

A priori les Lakotas doivent apprecier que leur langue soit utilisée et qu elle suscite

de l interet à travers le monde non ?

Autre question : le Hug censé vouloir dire Salut, est il vraiment un mot d une langue

amerindienne ? J ai été étonné de le trouver dans le livre "Une balle perdue (histoire d un

sioux d aujourd hui)" qui raconte l histoire d un jeune sioux en prison.

 

Mato T.

 
Anonyme
Anonyme
Anonyme

Re

20-févri-2012 à 14:56:47 par Anonyme

"Comment se fait il qu il y ait peu de "locuteurs prets à partager" selon toi ?

A priori les Lakotas doivent apprecier que leur langue soit utilisée et qu elle suscite

de l interet à travers le monde non ?"

 

Bonjour Mato Tanika et Bonjour à tous,


Vos questions rejoignent celles que je me pose, en silence. Je crois que les Lakotas qui souhaitent parler leur langue, la pratiquent essentiellement entre eux. J'imagine que ce sont les mêmes qui forment le noyau dur du peuple Lakota, qui entendent conserver leurs traditions et leur spiritualité. Aussi, il craignent sans doute que tout ce qui fait leur raison de vivre ne soit pollué par notre propre civilisation européenne (ou américaine). Nous leur avons tellement pris, leur terre, leurs moyens de subsistance, leur liberté. Nous leur avons tellement imposé notre mode de vie, nos croyances plus ou moins fondées, par le biais de la religion chrétienne, qu'ils se protègent et se referment sur eux-mêmes. Voilà ce qui me gène dans ma propre démarche et qui me désespère aussi. Car je partage au quotidien, avec eux, la quasi-totalité de leur spiritualité, et très peu de leur langue, mais impossible d'aller plus loin. Peut-être faudrait-il partir vivre à Pine Ridge et tenter de s'intégrer lentement, sans faire de bruit ? Ce n'est plus possible pour moi. Alors je me retrouve seul avec l'âme de mes chats disparus, avec ceux de leur nation qui acceptent ma compagnie, avec les corbeaux et les nuages, les arbres et le vent... "La Solitude", chante Léo Ferré. Il faut s'en accommoder. C'est aussi pour cela que je marche à pas de loup dans leur langue, si belle et si difficile, avec le sentiment de leur prendre un peu de leur âme pour me donner un semblant de confort intellectuel.

Voila ce que je souhaitais aussi écrire à Mato Waihakta à propos de sa courageuse initiative avec YouTube.

Bien amicalement à tous,

Igmu Ska

 
Avatar par defaut
Mato waihakta
Modérateur
mato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihaktamato waihakta
Inscription : 02-décem-2008
Dernière visite : 20-avril-2014
Messages : 243
Localisation : france
Loisirs : sports, danse, Lakota, tir, rechargement
Connecté : Non

Questions sur qq mots basiques

20-févri-2012 à 16:24:06 par Mato waihakta

j'ignore pourquoi ils sont si peu à partager. Il est certain que la majorité des locuteurs ont plus de 50 ans et que beaucoup sont encasernés. Ces gens âgés ont-ils seulement internet ?????

 

ton HHa o est le marqueur interrogatif. Le marquage interrogatif en français est :
je commence la phrase par "est-ce que"

ou
j'inverse sujet et verbe.
En Lakota, on rajoute un suffixe en fin de phrase
Oyakahnige = tu comprends

 


Oyakahnige hwo = comprends-tu ?

Donc le HHa o n'a rien à voir avec le Ha ou

 

De plus la salutation Ha ou commence au début de la phrase alors que le terminal HHa o est à la fin

Anpa itiyohila Lakota iapi waiwasi unpi wastelo // Jour chaque Lakota langage je-pratique exercice bon emphase// Je pratique le langage Lakota tous les jours et c'est un très bon exercice pour moi
 

 

 Les modérateurs sont là pour vous aider : mato waihakta Igmu Ska

Top