Navigation

Black Kettle (?? - 1868)

> > > Black Kettle (?? - 1868)

Il fait partie de la tribu des Cheyenne du Sud. Il vécut entre l'Ouest du Kansas et l'Est du Colorado, et connut la ruée vers l'or de Pikes Peak qui attira de nombreux blancs dans la région. Le gouvernement américain, au lieu de retenir tous ces blancs, demanda aux Cheyennes de céder une bonne partie de leur territoire. Black Kettle qui voulait la paix pour son peuple signa donc en 1861 un traité lui attribuant un peu de terres dans le sud-est du Colorado.

Ces terres n'étaient pas suffisantes pour le nombre de Cheyennes, de plus elle n'était guère cultivable. Les maladies commencèrent à faire des ravages parmi les Indiens. En 1862, le plus proche troupeau de bisons passa à 200 miles de la réserve. Pour en chasser, des jeunes Cheyennes sortirent de la réserve, ce qui fit peur eux fermiers blancs qui leur tirèrent dessus. Ainsi naquirent des accrochages entre indiens et blancs qui se terminèrent par le massacre de Sand Creek, campement pourtant situé dans la réserve indienne.

Black Kettle échappa au massacre. Une partie des Cheyennes du Sud le suivirent, les autres préférant retrouver les Sioux pour combattre les blancs. Le chef signa un nouveau traité pour une portion de terre en Oklahoma, en 1867. Cependant les provisions promises n'arrivant pas, de plus en plus d'indiens se séparèrent de Black Kettle. Ces Cheyennes avaient rejoint Roman Nose qui perpétrait des raids au Kansas. Le Général Shéridan décida d'envoyer Custer et son 7ème de Cavalerie pour les punir. Ce dernier tomba sur un camp Cheyenne établi sur la Washita River, lequel était celui de Black Kettle, et attaqua.

Quatre ans après le massacre de Sand Creek, le 27/11/1868, le camp de Black Kettle connut une nouvelle attaque. Cette fois, le chef et sa femme y perdirent la vie. Custer raconta par la suite qu'un guide Osage scalpa Black Kettle.

Black Kettle (??-1868)
Top