Pocahontas, Matoaka (1595-1617)

Pocahontas, ou plutôt Matoaka comme elle était appelée dans sa tribu, ou encore Rebecca Rolfe de son nom de baptême était une femme amérindienne de la confédération de tribu des Powhatans, fille du chef Powhatan.

Pocahontas, Matoaka (1595-1617)

Elle sympathisa avec les colons anglais de Jamestown en Virginie, et elle est réputée avoir sauvé en 1607 la vie du capitaine John Smith (1595-1617) alors qu'il avait été capturé et était sur le point d'être executé en représailles.

Elle est kidnappée à son tour en 1611 par un anglais du nom de Samuel Argall et est retenu en otage à Jamestown en échange du retour des prisonniers anglais fait par son père. Elle se convertit au christianisme l'année suivante et prend le nom de Rebecca. En 1613, elle épouse le colon John Rolfe (1585-1622).

Elle part pour l'Angleterre en 1616 ou elle est reçue à la cour de Jacques Ier avec les honneurs dus à une princesse. Lors de son voyage de retour vers sa terre natale, elle tombe malade et meurt lors d'une escale au large de Gravesend dans le Kent, laissant un fils.

Le mariage et la conversion au Christianisme de Pocahontas amenèrent une période de relations pacifiques entre les amérindiens Powhatan et les colons. Celle-ci ne devait malheureusement pas durer très longtemps puisque dès 1622 les hostilités reprirent de plus belle.

Pocahonta, Matoaka (1595-1617)
Coucou, c'est nous, les cookies !

Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil avec des cookies pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus et l'affichage de publicités.

Ces cookies nécessitent votre consentement. Vous pouvez changer d'avis ou retirer votre consentement à tout moment via le lien "Cookies" en bas de page. Vos choix s'appliqueront sur ce site pendant 3 mois et nous ne vous solliciterons plus d'ici là.