Récit de voyage Usa : Texarkana

Aperçu
Date du voyage : 14-02-2022 au 19-02-2022
Nombre de jours : 6
Nombre de personnes : 3
Kilomètres parcourus : 1650
Budget : 504 €
Véhicule : Voiture
Hébergement : Hôtel
Roadbook : Voir
Auteur : Hazur
Sommaire
Jour 1 Mission Tejas
Jour 2 Canotage à Caddo Lake
Jour 3 Crater of Diamonds
Jour 4 Hot Springs, épisode 1 : Histoire
Jour 5 Hot Springs, épisode 2 : Randonnées
Jour 6 Retour à Houston
Récit de voyage Usa : Texarkana

Introduction

Les enfants ayant une semaine de vacances, mais pas ma femme, je suis seul sur la route avec eux. Et comme Coralie s'est cassé le bras il y a deux semaines, j'ai annulé le projet initial. Puis trois jours avant le début des vacances, comme elle allait mieux, j'ai improvisé un mini voyage sur 6 jours.
Au menu : Mission Tejas State Park, Caddo Lake State Park, Crater of Diamonds State Park et Hot Springs National Park. Bref, deux parcs texans et deux parcs en Arkansas. Moins de route cette fois-ci, car je suis le seul à conduire.

 

Le trajet : G Maps

Jour 1 Mission Tejas

Départ tranquille vers 9h, après les bouchons.
Route jusqu'à Mission Tejas sans histoire avec arrivée peu après la pause déjeuner.

Mission Tejas est un petit parc texan sympathique dans une belle forêt. Il y a un petit aspect historique avec quelques marqueurs, une bâtisse, des vestiges de chemins. Et un réseau intéressant de sentiers de randonnées agréable, avec montées, descentes, passerelles.

Le petit "plus", c'est le géocaching : le parc prête des appareils GPS avec quelques balises prérentrées : il y a quatre caches à trouver dans le parc. Les enfants adorent : vous y prélevez un "trésor" que vous remplacez par un autre "trésor" de votre choix en votre possession.

Petit bémol : pensez à avoir aussi l'application sur votre smartphone car certaines caches ne sont plus utilisées, et c'est mentionné uniquement dans l'application, en regardant le descriptif de la cache.

De bien belles balades automnales dans notre cas, et une petite pause bienvenue sur notre route. Les randonnées sont courtes et bien plus faciles que le descriptif ne le laisse présager : n'hésitez pas à faire des boucles supplémentaires.

Jour 2 Canotage à Caddo Lake

Ayant entendu du bien de Caddo Lake State Park, j'ai décidé d'en faire notre étape du jour.

Hors saison, il m'a été un peu difficile de trouver un opérateur qui nous emmène sur l'eau. C'est finalement en passant par Johnson's ranch que nous sommes parvenus à nos fins. Nous avons donc rendez-vous à 13h. Cela nous a laissé le temps de pique-niquer et de passer au Visitor Center.

Caddo Lake est un lac peu profond, mais étendu où pousse une multitude de cyprès magnifiques. Comme ils sont en partie immergés, les pneumatophores sont légion pour leur permettre de respirer. On y voit également une quantité importante de "Spanish mouss", cette mousse "parasite", mais qui ne se nourrit pas de son hôte : elle utilise les branches pour s'étaler et mieux capter l'humidité ambiante. Ainsi nommée, car sa forme rappelle les barbes espagnoles des conquistadors. Ou de notre guide.

 

Et là, en automne, les couleurs sont sublimes. Je rappelle que l'automne au Texas s'étale de novembre à début mars, sinon c'est l'été. De grands et larges nénuphars rouges bordent certains endroits du lac, en surface ou sous l'eau. Ils meurent, pour mieux repousser à partir des racines, dès le retour des beaux jours. Ils seront alors d'un vert vif, rehaussés par de jolies fleurs blanches.

 

Quelques échassiers et tortues complètent le tableau. Il faisait un peu trop froid pour apercevoir des alligators.

Bref c'est un décor fantasmatique, qui a dépassé largement nos attentes. Une vraie claque.

Ensuite, nous avons fait une courte randonnée dans le parc. Sympathique, mais pas indispensable. Et les options sont peu nombreuses.

Je déconseille la visite de ce parc pour toute personne qui n'envisage pas de navigation : cela n'aurait que peu d'intérêt. 

P.S. : Si votre GPS vous conduit à "Uncertain", c'est la bonne route. C'est vraiment le nom de la ville du coin.

Le soir, notre hôtel se situe dans la ville Texarkana. Une ville importante située sur la frontière Texas/Arkansas. Ce n'est pas une blague non plus. La frontière coupant la ville en deux, du point de vue administratif, il y a deux villes : la première au Texas et la seconde en Arkansas. Méfiance avec votre GPS pour trouver votre hôtel, la Louisiane et l'Oklahoma ne sont pas loin non plus, et votre GPS pourrait bien vous conduire dans un hôtel éponyme, situé ailleurs. C'est ce qui nous est arrivé : 2 heures et demie de perdues...

Jour 3 Crater of Diamonds

Crater of Diamonds est un parc d'état de l'Arkansas. C'est une ancienne mine de diamants située dans un cratère de volcan.

C'est également un des rares endroits au monde qui pratique le "finder, keeper" pour tous les visiteurs : si vous dénichez un diamant, vous pouvez le garder !
Chaque année, environ 600 diamants sont découverts. C'est peu et beaucoup : vos chances d'en trouver un lors d'une simple visite est infime, et il faut en plus être capable de s'apercevoir qu'on a un diamant ! Certains personnages emblématiques du coin ont passé une ou plusieurs décennies à en chercher et quelques panneaux retracent leur histoire.

Bref, on paie l'entrée au parc, on loue le matériel indispensable et les enfants s'attellent à enrichir leur père. La terre est humide, collante car il a beaucoup plu quelques jours plus tôt, ce qui empêche d'utiliser la méthode "sèche" qui permet de tamiser directement sur place ; il faut donc trimballer la terre jusqu'au lavoir et tamiser après avoir cassé les morceaux dans le seau et à l'eau. Puis observer le gravier attentivement.

Il ne fait pas très chaud, le temps est chafouin et des rafales de vent soufflent par intermittence. Nous avons nos pulls, mais pas de manteaux : nous avons oublié nos vestes dans le premier hôtel de notre séjour. Nous avons pourtant appelé : le personnel ne les a pas trouvées... Je suis sceptique : soit ils ne nettoient pas les chambres correctement, soit il s'agit d'une appropriation malhonnête. En tout cas, Coralie finit par avoir froid et nous interrompons nos recherches de manière anticipée. Quittes à être bredouilles, autant ne pas attraper froid.

Jour 4 Hot Springs, épisode 1 : Histoire

Mauvaise météo, il pleut assez fort une bonne partie de la matinée. Nous faisons une grasse matinée, puis quelques jeux de société dans notre Airbnb.

Nous partons donc pour Hot Springs en fin de matinée, dans l'idée d'y prendre le déjeuner avant la visite du parc national.

Même si le ciel s'est découvert, il fait froid et il y a du vent. Malgré nos deux couches de maillots et nos pulls, le manque de veste se fait ressentir. Tant pis pour le pique-nique : nous mangeons au chaud dans une brasserie.

Nous découvrons ensuite rapidement Bath Row, ce boulevard de maisons de bains qui bordent le parc. La plupart sont aujourd'hui fermées en tant que maisons de bains.

Passage rapide à Grand Promenade et visite de Fordyce Bath House où se situe le Visitor Center. C'est donc devenu un musée révélateur de la grandeur et la décadence de la ville de Hot Springs. Nous avons le sentiment d'arriver un demi-siècle trop tard. Cela devait être absolument splendide autrefois. Aujourd'hui, cela témoigne d'une époque révolue.

De retour à l'extérieur, nous renonçons à la balade en forêt à cause du froid. Retour à la voiture pour aller acheter des vestes au Dollar General.

Jour 5 Hot Springs, épisode 2 : Randonnées

Aujourd'hui le temps s'est nettement arrangé : il fait froid, mais le ciel est magnifique et il n'y a pas de vent. Et nous avons des vestes !

Nous consacrons la matinée à nos randonnées dans Hot Springs National Park. Nous commençons par remplir nos gourdes à la fontaine chaude située devant le bâtiment administratif avant de nous élancer.

Les sentiers sont bien tracés, la forêt est belle. Mais l'hôpital qui borde la première partie est vétuste et abandonné. Le voir criblé de rouille fait mal au coeur : quel gâchis. Trop grand, il n'a pas survécu à la désaffection du public pour Hot Springs. L'ascension de la tour est un peu chère, mais sympathique pour la vue. L'atmosphère dans la forêt est vraiment agréable : on s'y sent bien, on respire bien. Sont-ce les sources thermales ou les arbres qui procurent ce bien être ? Nul ne saurait le dire. En tout cas, il y a de quoi faire avec ces nombreux sentiers.

Pour midi, nous mangeons au chaud à nouveau, puis nous reprenons la route : le spa de notre hôtel nous attend !

Hot Springs mérite-t-il encore son statut de National Park ? Cela se discute, pour moi il a davantage l'ampleur d'un National Monument (et j'en ai visité de plus mémorables), mais quand on songe à ce qu'il a dû être... Ceux qui auront déjà visité La Havane à Cuba et La Bourboule en France me comprendront : c'est un mélange des deux, et nous arrivons après la fête.

Jour 6 Retour à Houston

Réveil plus tôt que prévu car Coralie a joué avec le réveil de la chambre. On en profite pour partir tôt.

Un peu plus de cinq heures de route sans rien à signaler : les enfants en sont au cinquième épisode du Mandalorian...

Ecrit par : Hazur
Coucou, c'est nous, les cookies !

Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil avec des cookies pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus et l'affichage de publicités.

Ces cookies nécessitent votre consentement. Vous pouvez changer d'avis ou retirer votre consentement à tout moment via le lien "Cookies" en bas de page. Vos choix s'appliqueront sur ce site pendant 3 mois et nous ne vous solliciterons plus d'ici là.