Guide de voyage Ouest américain > Divers Usa > Publier votre récit voyage > Récit de voyage Usa : Forêts et lacs houstoniens

Récit de voyage Usa : Forêts et lacs houstoniens

Date du voyage : 21-11-2020 au 25-11-2020
Nombre de jour : 5
Nombre de personne : 4
Kilomètres parcourus : 700
Budget : 500 €
Véhicule : Voiture
Hébergement : Hôtel
Roadbook : Voir
Récit de voyage Usa : Forêts et lacs houstoniens

Introduction

Vincent & Marie-Laure : la quarantaine
Coralie : 5 ans & Tristan : 9 ans
Nous habitons à Houston et nous avons voulu profiter des vacances de Thansgiving pour visiter le secteur situé en "banlieue" nord de Houston, secteur que nous ne connaissons pas. On peut y trouver deux forêts nationales et deux "State Parks" : deux lacs de taille notable. Nous avons donc le lac Livingston (336 km²) et le lac Somerville (46 km²). À titre de comparaison, le plus grand lac français est le lac Léman (581 km²). Et le plus grand lac artificiel français est le lac de Serre-Ponçon (28 km²). Et le plus grand lac artificiel texan est Toledo Bend Reservoir (749 km²). Everything is bigger in Texas.
Après avoir hésité, nous avons opté pour l'hôtel qui nous permet de voyager plus léger et plus rapidement.
Le récit présenté ici a été rédigé un an après ce voyage. Il est donc moins précis et complet que les autres, mes souvenirs étant moins vivaces.

Jour 1 Big Thicket National Preserve

Nous quittons tranquillement la maison, peu après le déjeuner car notre route pour Big Thicket National Preserve n'est pas très longue. Voici une petite présentation extraite de Wikipédia :

Le Big Thicket (en français, littéralement Grand Fourré) a été décrit comme l'une des régions les plus riches en biodiversité du monde en dehors des tropiques. La réserve nationale Big Thicket a été créée en 1974 dans le but de protéger les nombreuses espèces végétales et animales qu’elle abrite. La réserve, ainsi que Big Cypress National Preserve en Floride, est devenue la première des Réserves nationales dans le système des parcs nationaux aux États-Unis lorsque les deux ont été autorisés par le Congrès des États-Unis le 11 octobre 1974.
Il s'agit de la région forestière la plus dense de ce qui est aujourd’hui le Texas, bien que l’exploitation forestière aux 19e et 20e siècles ait considérablement réduit la concentration de la forêt.
Le terrain dans le Big Thicket est plat ou légèrement vallonné. La région se trouve sur la plaine côtière plate du Texas et est traversée par de nombreux petits ruisseaux. L'étendue de la région était autrefois beaucoup plus vaste qu'aujourd'hui et couvrait plus de 8 100 km² dans l'est du Texas.

Cette région forestière immense est décomposée en une multitude de petites unités, chacune avec son petit réseau de pistes, ses charmes, ses accès. Le Visitor Center est situé au centre de cette zone.
Nous avons choisi le secteur "Turkey Creek Unit", pour deux raisons. Premièrement, cette unité est située à proximité immédiate du Visitor Center. Ensuite, elle comporte trois des aspects que nous souhaitons observer en sus de la forêt : du sable, des plantes carnivores et de l'eau.
Nous commençons donc le Kirby Nature Trail, où nous prévoyons de faire la "grande" boucle : Cypress Loop + Inner Loop + Outer Loop. La forêt est belle, épouse les méandres de Village Creek en présentant mares et marécages. C'est une ambiance particulière, mais pas déplaisante... si on omet les moustiques. Nous prendrons des répulsifs la prochaine fois.
Nous nous rendons ensuite au Sundew Trail, pour observer les plantes carnivores. C'est sympa, mais un peu décevant, je pense que les enfants s'attendaient à quelque chose de dangereux et impressionnant. Nous sommes loin des "monstroplantes" de "Jayce et les Conquérants de la lumière".

Un peu fatigués et embêtés par les piqûres, nous renonçons à la partie sablonneuse pour prendre le temps de trouver un meilleur restaurant : ce sera Sushi ! Il faudra certainement revenir un jour pour visiter d'autres parties de cette forêt.

Jour 2 Lake Livingston State Park

Nous renonçons à la possibilité de faire un autre secteur de Big Thicket, pour passer plus de temps à Lake Livingston State Park. En outre, cela nous évite un détour.
Nous arrivons donc à Lake Livingston un peu avant 9h. Après le traditionnel passage au Visitor Center, nous arpentons la petite boucle d'Oak Flat Trail. Comme hier, nous sommes en forêt, mais celle-ci est moins humide malgré la présence de l'immense lac pas très loin. L'air est un plus sec, la forêt est moins dense, on y voit mieux, on y respire mieux. Cette forêt est certainement moins riche en biodiversité, mais elle me correspond davantage.

Après ce premier intermède sympathique, nous passons à l'aire de jeux pour enfants avant de nous promener sur les rives du lac. Il y a des travaux d'aménagement de la zone portuaire. La zone de plaisance a des atouts indéniables : la vue sur le lac est belle, tables de pique-nique et spots à barbecue sont judicieusement implantés et on peut même louer des canoës sans contact. Ce manque d'humanité m'aurait fait sûrement dresser les cheveux sur la tête il y a un an, mais en période de pandémie c'est un avantage.
Les trails sont bien entretenus et roulants, autorisés aux vélos, sauf pour une partie des passerelles en bois qui conduisent aux étangs. Nous passons une superbe après-midi à randonner en partant du parking de Pine Oak Loop, via Trinity Trace Trail, Pineywoods Boardwalk Trail et Babka Trail.
Les emplacements de camping sont très sympas également et nous nous promettons de revenir y camper un week-end, avec les vélos et d'y louer des canoës.

Pour tout avouer, à l'heure où j'écris ces lignes, nous y sommes déjà retournés pour camper. Début avril 2021. Et je confirme ma première impression : nous avons passé un superbe week-end à faire du "petit VTT" avec ma fille de 5 ans et mon fils de 9 ans, du canoë, des promenades, des Smore's au feu de camp avec nos voisins de camping qui se sont gentiment moqués de nous, avant de nous montrer comment s'y prendre correctement.
Nous avons fini la soirée tous ensemble autour du même feu de camp à échanger des anecdotes sur fond de musique country pendant que les enfants somnolaient dans leur hamac.

 

Jour 3 Sam Houston National Forest

Départ pour la forêt nationale de Sam Houston. Quelques travaux sur la route. Nous nous arrêtons. La voiture derrière nous également. Puis, redémarre et nous emboutit légèrement le coffre. L'explication est simple, le conducteur, absorbé par son smartphone, a relâché la pédale de frein. Et les voitures automatiques démarrent dans ce cas là. Bref, des broutilles... mais pas mal de paperasse en perspective.

Nous arrivons donc au Visitor Center. Tout est fermé. Il y a bien quelques prospectus laissés en libre service, mais le coin est mal entretenu. Des travaux en cours semblent suspendus. Effet Covid ? Je fais le tour avec les enfants pendant que Marie-Laure est en conversation avec notre assurance.
De notre côté, nous épluchons les dépliants en libre service et nous constatons qu'il n'y a rien qui ne nous convienne parmi les randonnées phares du coin ; ce sont essentiellements des trails longue distance. Intéressants pour des personnes voulant les faire à cheval, à VTT, ou pour celles qui ont un second véhicule à l'arrivée.  Il y a également le Lone Star Trail qui se fait sur plusieurs jours (128 miles). Nous sommes un peu déçus, et nous décidons d'aller faire une randonnée au bord du lac Conroe, en utilisant les trails de Cagle Campground.

C'est agréable, mais pas inoubliable. Malgré le temps un peu maussade, nous passons une bonne matinée. Après le déjeuner, nous faisons une seconde balade plus courte, aux abords du camping. Les enfants passent également un bon moment à observer... un adulte jouer avec sa voiture radio-commandée. Nous rentrons plus tôt à l'hôtel : il y a encore des papiers à compléter et des appels à donner concernant l'accident matinal.

Pour la petite histoire, pour un bout de pare-chocs enfoncé, l'assurance a préféré ne prendre aucun risque et a changé le hayon arrière. J'ai même dû insister pour les empêcher de changer le siège enfant à l'intérieur de la voiture. L'assurance m'a recontacté plus tard pour un reste à charge de $1500. J'ai protesté en leur disant que je n'ai pas demandé ces réparations et qu'en plus, n'étant pas en tort, ils devaient s'arranger avec l'assurance de mon adversaire. Ce qu'ils ont fini par faire.

Jour 4 Lake Somerville State Park

Notre parc du jour a deux secteurs principaux, connectés par un chemin de plus  de 20 km : Lake Somerville Trailway qui relie donc Nails Creek Unit et Birch Creek Unit. Le plan initial était de partir du secteur "Nails Creek", d'emprunter le Lake Somerville Trailway jusqu'au Flag Pond (un gros étang), et de revenir. Malheureusement, le pont qui permettait de passer la rivière Nails a été emporté. En outre, le temps étant toujours un peu maussade, nous décidons donc de nous contenter du secteur Nails Creek. Et de faire de courtes randonnées.

Nous nous lançons donc dans une très jolie balade du littoral. Comme le temps se découvre peu à peu, nous prolongeons au fur et à mesure le plaisir : Lake Shore Trail, puis Rocky Point Trail, Overlook Trail et même Nails Creek Loop pour finir. La côte est magnifique, les couleurs automnales sont splendides, et le temps se met au diapason : une superbe journée. Il faudra vraiment revenir ici aussi !

Le soir, réchauffés par le soleil de l'après-midi, nous testons même la piscine extérieure de l'hôtel. Mais, même au Texas, le 24 novembre l'eau n'y est pas très chaude ; nous sortons rapidement et filons nous réchauffer sous la douche.

Jour 5 Retour à Houston

Pas grand chose à dire : il n'y a qu'une heure de route, mais nous partons sans traîner. Il faut absolument faire des courses, car demain c'est Thanksgiving et nous n'avons pas encore notre dinde.

Ecrit par : Hazur
Coucou, c'est nous, les cookies !

Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil avec des cookies pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus et l'affichage de publicités.

Ces cookies nécessitent votre consentement. Vous pouvez changer d'avis ou retirer votre consentement à tout moment via le lien "Cookies" en bas de page. Vos choix s'appliqueront sur ce site pendant 3 mois et nous ne vous solliciterons plus d'ici là.