Guide de voyage Ouest américain > Divers Usa > Publier votre récit voyage > Récit de voyage Usa : Wyoming, dakota du sud et colorado

Récit de voyage Usa : Wyoming, dakota du sud et colorado

Date du voyage : 05-06-2021 au 01-07-2021
Nombre de jour : 27
Nombre de personne : 4
Kilomètres parcourus : 7200
Budget : 7400 €
Véhicule : Voiture
Hébergement : Hôtel
Roadbook : Voir
Récit de voyage Usa : Wyoming, dakota du sud et colorado

Introduction

Le budget présenté ne prend pas en compte les vols. Nous vivons au Texas, ce n'est donc pas très pertinent.

Avant-propos :

C'est un road-trip qui a été profondément remanié plusieurs fois, et dont le trajet n'est pas du tout optimisé, mais contraint par des impératifs non négociables.
A l'origine mes parents devaient nous rejoindre pour un projet parc du Grand Ouest classique, mêlant habilement hôtel et camping : Salt Lake City, Grand Teton, Yellowstone, Salt Lake City, Arches, Canyonlands, Capitol Reef, Bryce, Antelope Canyon, Glen Canyon, Grand Canyon rive nord, Zion, Las Vegas et Death Valley.
Le double passage par Salt Lake City est indispensable puisque ma femme ne pouvait pas se permettre davantage de vacances.
Les frontières américaines ayant été fermées avec l'Union Européenne, mes parents n'ont pas pu nous rejoindre.
De notre côté, seuls Salt Lake City, Yellowstone et Grand Teton nous étaient inconnus.
J'ai donc gardé la boucle initiale Salt Lake City-Grand Teton-Yellowstone-Salt Lake City.
Et réorganisé tout le reste en tenant compte de deux facteurs : j'allais être seul avec deux enfants (6 et 10 ans) et nous voulions voir des choses neuves. J'ai donc supprimé tous les campings, pour être moins fatigué et j'ai lorgné sur l'Est de Yellowstone.
Alléchée par le nouveau programme, ma femme a pris une semaine supplémentaire et, à la dernière minute, j'ai donc décalé le second passage à Salt Lake City et il en est resté un circuit à la forme un peu bizarre.
Un grand merci à l'équipe d'Arizona-dream pour leurs conseils précieux lors de ces ultimes modifications. Ils m'ont épargné de nombreuses heures de voiture inutiles avec leurs suggestions pertinentes. J'espère qu'ils pourront ici vivre un peu, par procuration, le voyage auxquels ils ont contribué.

Introduction à proprement parler :

Vincent & Marie-Laure : la quarantaine
Coralie : 6 ans & Tristan : 10 ans

Les JRP : Junior Ranger Program. Ce sont des cahiers d'activités pour les enfants. Ils sont gratuits, chaque National Park a le sien et beaucoup de State Parks ont le leur (certains State Parks partagent le même cahier d'activité). Une fois que les enfants ont complété les activités requises correspondant à leur âge, il faut retourner voir un ranger (au Visitor Center par exemple). À ce moment les enfants prêtent serment de protéger la nature et de continuer à découvrir et faire connaître les parcs nationaux. Et ils reçoivent un badge (parfois un écusson en tissu, à coudre). Les livrets sont scientifiquement solides et pédagogiquement bien conçus. Le genre d'outils dont rêve tout professeur de SVT. Et les enfants sont immensément fiers de leur collection de badge. Sans compter tout ce qu'ils apprennent en faisant les activités : Tristan est devenu incollable sur les différentes variétés de cactus.

La situation au moment de notre voyage :
Les National Parks n'ont pas de Day Pass à réserver, sauf exception comme pour Rocky Mountain. Il faut aussi réserver certaines visites guidées (Quarry Hall de Dinosaur National Monument et tours à Mesa Verde National Park). Certaines réservations ne sont disponibles qu'à partir d'un jour et d'une heure précis et les places disponibles partent très très vite. On se retrouve donc à planifier un voyage et des visites sans savoir si on pourra vraiment les effectuer avant d'avoir commencé le voyage. Il faut donc être souple et optimiste...

Jour 1 Salt Lake City : Antelope Island

Nous réveillons de très bonne heure, notre vol part à 6h15 de l'aéroport !
Nous déposons notre voiture au parking longue durée, prenons la navette... Tout se passe très bien, les enfants réussissent même à se rendormir à l'aéroport en attendant l'avion.

Arrivés à Salt Lake City, nous prenons notre véhicule de location et faisons des petites courses rapides.
En route pour Antelope Island State Park et la visite du Great Salt Lake qui a donné son nom à la ville.
La visite est sympa et donne un avant-goût des futures vacances : quelques bisons, une chaleur agréable et des baignades.

Pour la première fois de ma vie j'ai réussi à faire la planche : la teneur en sel est très élevée.
Du côté des désagréments, on notera les nuées de mouches aux abords des rives et le trajet assez long sur la plage au retour de la baignade jusqu'aux douches. Le sel séché sur notre peau tiraille horiblement sous les vêtements et maillots de bains : vivement que l'on se rince.
Avec la fatigue et le trajet qui nous attend le lendemain, nous nous attardons un peu moins que prévu et allons nous faire enregistrer à l'hôtel de bonne heure.

Jour 2 Grand Teton via Hot Spring

Nous partons rapidement, de manière à pouvoir faire des pauses en route.
Nous nous arrêtons à Lava Hot Spring Inn, pour voir ces fameuses sources chaudes. C'est vraiment très agréable, tant pour les différentes piscines, que pour le cadre. Malgré les récriminations des enfants, nous devons repartir sans prendre le temps de nous baigner : nous avons encore de la route. Mais nous prenons note d'y séjourner une nuit la prochaine fois.

Passage ensuite à Jackson Hole : il y a beaucoup de monde, nous ne faisons que la traverser et nous rendre au Visitor Center pour les cartes et les JRP.

Entrée à Grand Teton, puis, après Moose Junction, nous prenons à droite pour visiter Moulton Farm.
Nous sommes encore loin des Tetons, mais le contraste du vert organique de la prairie et des cimes enneigés est saisissant. C'est magnifique.

Nous reprenons l'US 191 en direction de notre hébergement. Nous ne manquons pas les différents points de vue qui bordent la route et nous emmènent un peu plus au coeur du parc et de sa beauté sauvage.

Arrivée à Buffalo Valley Ranch, les enfants sont comme fous : nous allons dormir dans un wagon, comme les pionniers. C'est la fête ! Je ne manque pas de noter que la température baisse rapidement et qu'il y a deux couvertures épaisses par lit en plus du petit radiateur d'appoint.


Cette nuit sera effectivement froide, mais rien d'insurmontable quand on a vécu des hivers à la montagne sans chauffage dans les chambres.
Tout va bien tant qu'on n'a pas besoin d'aller aux toilettes pendant la nuit.

Après le repas, nous sommes passés à Jackson Lake Lodge pour admirer le coucher du soleil.

Jour 3 Teton park road et Jenny Lake

La nuit a été frisquette et ce matin le soleil chauffe paresseusement notre wagon. Nous nous levons tranquillement et allons prendre notre petit déjeuner en profitant de la vue sur la rivière en contrebas.

En route pour les multiples points de vue de la Teton Park Road : nous commençons par le barrage à Jackson Lake Dam. Le point de vue est sympa, mais l'angle de vue ne permet pas d'embrasser le lac dans son entièreté. Mais c'est sur la route, ce serait donc dommage de se priver de l'arrêt.
La vue du haut de Signal Mountain est par contre bien plus spectaculaire. La route qui y mène contient deux arrêts assez proches, dont l'un tout au bout. Le dernier arrêt n'en vaut pas vraiment la peine actuellement : des arbres occultent la vue et il est bien plus malaisé de s'y garer.

Nous nous rendons alors à Spring Lake pour pique-niquer. Notre randonnée part du même endroit, nous faisons le tour de Jenny Lake dans le sens anti-horaire. Le premier morceau, avec le passage à Hidden Falls et la montée à Inspiration Point est vraiment spectaculaire et recommandé pour tous.

A la redescente, nous nous séparons en deux groupes, Coralie est un peu trop fatiguée pour envisager le tour complet de Jenny Lake et décide de prendre la navette lacustre avec sa mère. 45 minutes d'attente environ.
Tristan et moi continuons à pied jusqu'au Visitor Center de Jenny Lake. Cette partie est nettement moins intéressante pour les yeux, mais le sentier est moins accidenté et nous progressons assez rapidement sur ce deuxième tiers du tour du lac. Les vues les plus intéressantes sont au Visitor Center, justement là où la navette accoste.

Je parcours le dernier tiers tout seul, pour aller récupérer la voiture, il y de nombreux beaux points de vue sur cette partie, mais on peut noter qu'ils sont accessibles en voiture, à partir de North Jenny Lake Junction. Attention, une portion de la route est en sens unique.
Comme nous sommes tous un peu fatigués, nous décidons ensuite de rejoindre le camp.

Jour 4 Sur la route de Yellowstone

Nous réveillons les enfants un peu plus tôt, pour qu'ils puissent voir les chevaux revenir de pâture et commencer leur journée de labeur.
Un petit déjeuner, et hop, en route.

Premier arrêt à Colter Bay Village, quelques courses et une petite randonnée pour admirer la baie.

Entrée ensuite à Yellowstone. Comme nous logeons à Gardiner, tout au nord, nous préférons faire les arrêts les plus éloignés aujourd'hui, sur la route.

Nous commençons donc par le secteur Old Faithfull, où nous faisons tranquillement le tour du vénérable geyser éponyme en attendant l'éruption. Il y a d'ailleurs nettement moins de monde sur les passerelles du côté opposé aux Lodges. C'est certes impressionnant, mais les véritables joyaux pour nous sont tous ces autres geysers, moins fréquentés et moins tourmentés, qui bouillonnent tendrement en faisant chatoyer leurs couleurs surprenantes.
Nous recommandons de faire la randonnée qui fait le tour du secteur et celle d'Observation Point Trail. Ne comptez pas avoir une superbe vue sur Old Faithfull : vous aurez certes une vue dégagée, mais bien trop éloignée pour jouir du spectacle à l'oeil nu. Par contre la redescente par l'autre chemin à travers la forêt vous éloignera de la foule et des sentiers battus pour découvrir un petit geyser bien sympathique.

Second et dernier arrêt au Midway Basin, pour la deuxième grande star du parc : Grand Prismatic Spring. Alors c'est immense, magnifique, étonnant, unique etc... Un seul défaut : c'est trop grand et il faudrait prendre de la hauteur, comme pouvoir monter sur une tour d'observation pour voir correctement cette fontaine emblématique. Vu du sol, c'est à la fois grandiose et frustrant, surtout lorsque les vapeurs pointent dans votre direction.

Jour 5 Mammoth Hot Spring et Grand Canyon

Comme nous logeons à Gardiner, nous arrivons de bonne heure à Mammoth Hot Spring. Les bassins prismatiques et les geysers et des bisons y sont vraiment splendides.

Nous nous rendons ensuite dans le secteur du Grand Canyon of the Yellowstone, via la route centrale, car la route entre Canyon Village et Tower Fall est fermée pour la saison. Le décor change radicalement, nous retrouvons une ambiance "grand tetonesque" avec une vallée glaciale et des troupeaux de bisons. Nous nous garons au bas de South Rim Drive et randonnons en direction de Tom's Point. Belle vue sur les Upper Falls et Lower Falls. La descente de Uncle Tom's trail est malheureusement fermée. Il fait chaud, les enfants sont un peu fatigués et je retourne chercher la voiture pour nous emmener jusqu'à Artist Point où nous faisons une petite pause roborative. Nous reprenons la route via North Rim Drive, pour observer ce fameux canyon depuis les points de vue de la rive nord.

Enfin, sur la route du retour, nous faisons un crochet pour faire la petite randonnée renommée d'Artist Paintpots.

Jour 6 Lake Yellowstone

Nous reprenons la route d'hier, en faisant les petites haltes que nous avons manquées.
Arrivés à Canyon Village, cette fois nous continuons en direction du Sud, jusqu'à West Thumb.

La traversée de Hayden Valley est spectaculaire. Notre halte de Sulphur Cauldron nous permet de voir quelques bisons. Et même une ourse noire et ses deux oursons quelques kilomètres plus loin, ce qui cause un embouteillage conséquent.

Une fois arrivés aux abords du lac, la météo a changé. Le vent s'est levé, il y a un peu de brouillard (pas seulement des fumerolles) et il fait froid (malgré les chaudes fumerolles). Nous avons pensé aux pulls, mais pas aux pantalons. Les randonnées sont donc plus hâtives, d'autant plus que le secteur nous semble moins photogénique. Serions-nous déjà blasés ?

Sur le retour, en repassant au nord de Canyon Village, nous retrouvons avec joie notre météo estivale, au point de décider d'aller à la piscine en arrivant à l'hôtel.

Jour 7 Sur la route de Cody

Je pensais être matinal, de manière à préparer les valises avant le réveil des enfants. Mais, en tirant le rideau je vois un raft et ses deux occupants déjà en train de descendre la Yellowstone River. Avant 7h du matin. Chapeau bas.

Passage au Visitor Center de Mammoth Hot Spring pour récupérer les badges liés aux JRP. Ce sont déjà les troisièmes, après ceux d'Antelope Island et de Grand Teton. De passage à Norris, nous faisons la randonnée qui nous manque : la grande boucle qui permet de voir le Steamboat Geyser et les Porcelain Springs. Une équipe de géologues étudie actuellement le geyser et les enfants en profitent pour poser une série de questions. Quant à Porcelain Springs, c'est magnifique et cela aurait été vraiment dommage de ne pas faire cette randonnée.

En prenant en direction de la sortie est du parc, nous avons la chance d'apercevoir une femelle grizzly et son petit, lors d'une de nos haltes. Cela nous a beaucoup surpris, car le secteur porte encore les stigmates d'un incendie récent.

Nous arrivons à Cody peu avant 17h. Nous faisons une visite express et parcellaire au Buffalo Bill Center of the West. C'est très intéressant et nous regrettons d'être poussés à la porte par la fermeture imminente du musée. Pas de Cody Nite Rodeo pour nous ce soir : les enfants sont fatigués et, avec la pandémie, la tenue des attractions était très incertaine. Et puis, en tant que texans, nous participons déjà à un rodéo une à deux fois par an.

Jour 8 Rapid City via Deadwood

Aujourd'hui, nous avons une longue route.
Un peu trop longue d'ailleurs pour se permettre le détour par Devil's Tower.
Nous nous arrêtons à Deadwood, ville très sympa. Nous y visitons les tombes de Bill Hickock et Calamity Jane. Une petite glace, une petite balade, un tour au playground et nous repartons de plus belle.

Jour 9 Wind Cave

Nous arrivons assez tôt à Wind Cave pour pouvoir réserver une visite de la grotte, même si la queue déjà importante à 8h30 m'a fait craindre le pire (nous sommes dimanche). Après une heure de queue, le caissier a été un peu étonné que je réserve le Fairgrounds tour pour 14h20 alors qu'il restait encore quelques places de disponibles à 10h20. Cependant, je recommande d'en faire autant lorsque la journée s'annonce chaude : vous avez la matinée pour faire une belle randonnée à l'extérieur et vous passez les heures les plus chaudes au coeur de la grotte aux températures bien plus clémentes.
Nous voilà en route pour notre randonnée : enchaînement de Lookout Point Trail et retour par Centennial Trail. Cette randonnée est juste parfaite : elle commence par de belles prairies où nous observons à loisir bisons et praires dogs (et tiques). Et le retour s'effectue par un sentier plus boisé le long duquel court une rivière. Le tout apporte une fraîcheur bienvenue alors que le mercure continue de grimper.

Nous en profitons ensuite pour valider les JRP avant d'attendre au point de rendez-vous pour notre visite.
La renommée de cette grotte tient au boxwork. Cette formation assez rare se produit lorsque que le carbonate de calcium cristallise en se fissurant sur les roches environnantes. C'est une forme assez étrange, mais pas spécialement jolie. Wind Cave concentre plus de 95% du boxwork mondial répertorié.

Sur notre de retour, nous avons la joie d'apercevoir un coyote, peu avant la sortie du parc.

Jour 10 Badlands : North Unit

Petite déception matinale : bien que je me sois connecté à l'heure prévue pour réserver un tour à Mesa Verde au moment de la "relâche", je n'ai pas pu en obtenir un. La connexion un peu lente de l'hôtel n'a pas aidé non plus.
Nous voilà donc en route pour Badlands. A noter que l'entrée ouest par Sage Creek Road et sud par Conata Road sont des routes non pavées et donc prohibées dans notre cas (pas d'assurance pour la voiture de location + amende s'ils s'en rendent compte en dépouillant les données GPS). Nous renonçons donc aux deux premières entrées et poussons jusqu'à l'entrée Nord-Est et le Ben Reifel Visitor Center.

L'entrée dans le parc en arrivant du sud est saisissante : on quitte une immense étendue de praires herbeuses : les grasslands pour arriver brutalement dans une zone aride, désolée, escarpée, labyrinthique : les badlands. Et c'est somptueux.

Avec les enfants, nous avons renoncé à faire la grande randonnée de Castle Trail qui nous semble trop ambitieuse, d'autant plus avec cette chaleur. Mais nous avons fait de nombreuses randonnées sur la partie est de la route : 
- Cliff Shelf Nature Trail est une mise en bouche facile, avec passerelles et escaliers à la frontière entre Badlands et Grasslands ;

- Door Trail offre un panorama somptueux qui se dévoile brusquement en franchissant la porte. La dernière partie est très ludique, dans un labyrinthe de roches où les enfants s'amusent à trouver la prochaine borne qui délimite le trail.

- Window Trail est très court et permet de voir l'arrière de la formation rocheuse, avec une vue légèrement surélevée ;

- Notch Trail est plus exigeant. On marche sur une sentier rocheux et caillouteux, sur une pente ascendante. Et on termine en apothéose par une échelle de rondins plaquée contre une paroi de plus en plus verticale. Après quelques passages délicats, on peut alors admirer la vue et la colonie d'hirondelles qui nichent dans le coin ;

- Saddle Pass Trail est un court sentier très escarpé. Il permet de rejoindre le Castle Trail et avoir une vue traversante sur le parc. A noter que Tristan y a repéré un fossile non répertorié. Pendant qu'il prenait ses clichés, relevés GPS et topographiques pour les envoyer par mail au centre d'étude des fossiles de Badlands, Coralie et moi avons grimpé au sommet, "juste pour le plaisir".

Nous poursuivons notre route vers l'Ouest, au gré des haltes panoramiques. Pause un peu plus longue lorsque nous apercevons des Bighorns en contrebas.

Et le soir, un petit éclat de rire en observant le "Wildlife Petting Chart" dans les JRP.

Jour 11 Custer et Mount Rushmore

Ce matin, grasse matinée pour récupérer un peu.
Nous partons ensuite pour Custer State Park.
C'est un parc très prisé des familles en cette période estivale.
Il est immense, regroupe une zone de montagnes, des lacs, des hôtels et campings, des routes panoramiques. Loin d'être aussi spectaculaire que Grand Teton, il s'en rapproche un peu par sa faune et sa diversité. Nous commençons par récupérer les JRP au Visitor Center et faire l'animation pour les enfants qui a lieu quelques minutes plus tard. Tristan est déjà incollable au jeu des questions réponses concernant les bisons.

Nous prenons ensuite la route panoramique Needles Highway, dans le but d'aller à Sylvan Lake. Elle offre de très belles vues, avec des tunnels étroits, la rendant interdite aux caravanes et aux gros véhicules. Ce fut une erreur de notre part : des embouteillages monstrueux, avec bus et caravanes qui s'engagent malgré les interdictions et qui restent bloqués. De plus, en arrivant plus tard au lac, nous n'avons trouvé aucune place de parking de libre : pas le moyen d'aller faire un petit tour. Et la densité de personnes dans l'eau et sur les rives ne faisait pas du tout rêver : nous sommes très loins des images idylliques véhiculées par la vidéo du Visitor Center. Bref, nous n'avions plus qu'une envie : quitter le parc au plus vite. Il y avait pourtant un système de réservation de "day pass" pour limiter l'affluence à l'entrée, mais ceux que j'avais en ma possession n'ont jamais été contrôlés...

Bref, nous nous sommes enfuis par l'autre route panoramique Iron Mountain Road, qui débouche ensuite sur la scenic road 16A. Elle est également bien fréquentée, mais moins étroite. Elle offre deux portions étonnantes qui bouclent sur elles-mêmes pour prendre de la hauteur et entrer dans un tunnel... qui s'ouvre sur la vue des Mount Rushmore.

C'est vraiment dommage, mais je ne conseille pas ce parc en l'état actuel, à moins de s'y rendre hors week-end et hors vacances scolaires américaines.

Nous sommes donc au parking des Mount Rushmore, visages des quatre père fondateurs, rendus aussi célèbres par le film "La Mort aux trousses". Nous avons fait la petite randonnée scénique et avons dîné sur place, pour avoir le temps de compléter les JRP et de réclamer les badges. Cela en fait déjà 7 chacun (pour ce voyage). Après avoir discuté de l'opportunité de profiter du "son et lumière", les enfants ont préféré rentrer et profiter de la piscine de l'hôtel. Ayant déjà beaucoup conduit dans des bouchons aujourd'hui, nous entérinons leur choix.

Jour 12 Sur la route des Rocky Mountains

C'est parti pour une longue route. Nous avons une entrée pour le secteur Bear Lake Corridor des Rocky Mountain à partir de 16h. Pas besoin de se presser.

A midi, nous mangeons à Cheyenne, juste à côté d'un petit playground pour que les enfants en profitent. Une famille arrive, puis deux, puis trois, puis quatre... Et un food truck. C'est une opération caritative : les repas sont offerts pour tous les enfants qui le souhaitent. Les adultes doivent eux payer leur repas. Je trouve ça admirable que les gens continuent de se mobiliser pendant les congés estivaux pour assurer un repas aux enfants qui ne bénéficient plus de la cantine. Nous n'achetons pas de repas, car nous avons déjà mangé, mais nous laissons un petit don monétaire.

Après un passage rapide à l'hôtel pour déposer nos bagages, nous sommes à l'entrée de Bear Lake Corridor. Il est 16h à quelques minutes près. Et à 16h40, nous sommes en train de randonner. Comme il y avait beaucoup de monde, nous avons préféré nous garer à Glacier Gorge pour éviter le parking de Bear Lake qui est généralement bondé.

Le temps est un peu menaçant, nous croisons beaucoup de randonneurs... dans l'autre sens. Mais, nous arrivons sans encombre à Alberta Falls.

Tristan et moi décidons de pousser jusqu'à Mills Lake, ce qui nous laisse encore une bonne petite grimpe. Marie-Laure et Coralie font demi-tour et iront nous attendre à Bear Lake.

Une grosse quinzaine de minutes plus loin, nous croisons un groupe avec un enfant qui présente quelques plaies au visage. Comme il est bien entouré, nous n'y prêtons pas trop attention. Encore un gros quart d'heure et nous croisons un autre blessé : il a une cheville salement tordue et avance péniblement en s'appuyant sur une fourche mal ébranchée. Un ami l'accompagne, mais le sentier est souvent trop étroit pour qu'ils puisse l'aider. Tandis que le blessé reprend son souffle, ils nous explique qu'il portait le petit garçon précédent sur ses épaules lorsqu'il a glissé. Et comme il a tout fait pour rattrapper au mieux l'enfant, il s'est lui-même davantage esquinté.
Comme j'ai des bâtons de marche et que je souhaite les lui donner pour la redescente (il en a bien plus besoin que moi), nous décidons de faire demi-tour et de les raccompagner. La descente s'avère longue, mais nos nouveaux compagnons discutent volontiers. L'un d'eux habite même à quelques kilomètres de chez nous ! Et nous sommes cordialement invités à lui rendre visite à notre retour de France. L'autre est un professeur de russe à l'université de Sewanee dans le Tennessee.
Après avoir rejoint les filles, nous rentrons tranquillement en faisant les point de vue et les petits Overlook : nous observons un cerf à Storm Pass et nous faisons le tour de Sprague Lake, à l'heure des pêcheurs. Avec le soleil qui se couche, le lac est de toute beauté.

Jour 13 Traversée des Rocky Mountains

Réveil de bonne heure, car nous devons déjeuner, charger la voiture et et passer le portique de la zone principale des Rocky Mountain avant 9h. Pour y accéder plus tard, il faut un pass que nous n'avons pas pu obtenir. Ce qui signifie que non seulement nous serions privé de la visite de ce parc national, mais en plus nous devrions faire un détour de plusieurs heures...
Tout se passe bien, nous franchissons l'entrée de Fall River Visitor Center vers 8h30.

Après quelques arrêts rapides, nous nous lançons sur la route panoramique Trail Ridge Road. Une petite randonnée rapide à Hidden Valley et nous reprenons la route, avec les points de vue, jusqu'à Alpine Visitor Center. De là, nous nous lançons sur le Alpine Ridge Trail. Jusqu'au sommet. Il fait beau, le paysage est ensoleillé, mais il y a du vent. Il fait froid. A 3 600m d'altitude, ce n'est pas surprenant. Il faut trouver l'équilibre entre marcher sur un rythme suffisant pour se tenir chaud, mais pas trop rapide pour ne pas transpirer. Bref, nous ne nous attardons pas au sommet. Et nous laisserons tomber notre pique-nique prévu, pour un repas chaud et abrité au restaurant du Visitor Center. En plus ils servent de la choucroute ! C'est Tristan qui est ravi.

Nous continuons ensuite la route qui redescend vers Kawuneeche Visitor Center. Nous franchissons la ligne de partage des eaux. Le paysage est toujours aussi grandiose. Une nouvelle randonnée de toute beauté sur Coyote Valley Trail. Nous croisons un orignal (Moose) et son petit d'un peu trop près pour être sereins. Une partie de la forêt est noircie, mais uniquement à faible hauteur : probablement un feu de brousse. Cela se confirmera en reprenant la route : le secteur suivant a été ravagé par les flammes.

Nous quittons le parc via Kawuneeche Visitor Center, puis y rentrons à nouveau plus au sud, pour notre dernière petite randonnée : Adams Falls. La route est mal indiquée, mais la balade est sympathique, bien que très fréquentée. Car il n'y a pas de contrôle à passer pour y accéder : ceux qui n'ont pas obtenu de Day Pass peuvent donc y aller (même si théoriquement ils devraient attendre 16h).

Et ce soir, c'est spa et piscine au Resort !

Jour 14 Dinosaur : entrée Colorado

Ajourd'hui les enfants sont super excités. Pour deux raisons. D'abord par le nom du parc au programme, même si on a bien insisté que nous allions voir la partie "géologique" du site aujourd'hui (entrée Colorado) et qu'il faudrait attendre demain pour voir la partie "fossiles" (entrée Utah). Et ensuite parce qu'il y a un anniversaire à fêter.

En quittant l'hôtel, nous sommes interloqués par un groupe de pélicans qui pêchent de concert dans l'étang à côté : nageant en cercle, ils plongent tous la tête simultanément, formant une sorte de nasse aux becs acérés.

Après le passage traditionnel au Visitor Center, nous nous lançons sur la route panoramique. Jusqu'à Harpers Corner. Les divers points de vues sont magnifiques.

Etape suivante : Harpers Corner Trail. Il y a un petit guide papier très sympa, qui permet de détailler les points remarquables du parcours, apportant moultes précisions historiques, botaniques, géologiques ou tout simplement amusantes. Les enfants se prennent au jeu pour dénicher les panneaux et Tristan fait la lecture correspondante. C'est, de loin, celui qui parle le mieux anglais.

Au passage nous apprenons également qu'en 1950, un projet de barrage/resort a bien failli inonder définitivement toute la zone. Heureusement que cette zone avait déjà le statut "National Monument" et le caractère sacré qui l'accompagne car il aura fallu 5 années de débats enflammés pour abandonner le projet.

Les enfants semblent un peu enrhumés. Trop de piscine ou allergie au pollen ? Toujours est-il que nous ne traînons pas trop, pour avoir le temps de se trouver un bon resto et fêter cet anniversaire. Aux votes, c'est Giovanni qui l'a emporté ce soir.

Jour 15 Dinosaur : entrée Utah

C'est aujourd'hui qu'on va voir les fossiles de dinosaures !
Nous avons 4 tickets pour Quarry Exhibit Hall à 9h30. Nous arrivons donc avec une trentaine de minutes d'avance, pour explorer les Visitor Center, faire les JRP et badges... Puis, nous prenons la navette de 9h15. Il est possible de monter également en voiture, mais en prenant la navette, nous prévoyons de redescendre par les sentiers. Bien sûr, on peut également monter par le sentier et redescendre en navette, mais nous manquons de temps.

A 9h20, nous sommes autorisés à entrer dans le hall de l'exposition. Et même si nous y étions déjà préparés, c'est une sacréee claque ! Je laisse les photos parler par elles-mêmes. Nous avons passé quasiment une heure à l'intérieur, entre ce qu'il y a à voir, à apprendre, à tester, à toucher... Nous sommes très satisfaits d'avoir réservé des billets d'assez bonne heure, car la foule commence à être importante lorsque nous sortons.

Nous redescendons tranquillement par le Fossil Discovery Trail, en suivant les indications et les exercices proposés : chercher des fossiles, des petroglyphes...

Nous partons ensuite en direction de l'est pour "l'auto tour". Quelques beaux points de vue, mais la chaleur est écrasante en ce début d'après-midi. Nous renonçons donc aux petites randonnées (Desert Voicie Trail et Sound of Silence Trail) pour rentrer plus tôt à l'hôtel.

Cela nous laisse le temps de profiter de la piscine, faire la lessive et arriver suffisamment tôt pour manger des sushis.

Jour 16 Salt Lake City : Aquarium

C'est la seule journée que je n'ai pas préparée.

C'est aussi le dernier jour de Marie-Laure avec nous qui a son vol peu avant 18h, donc je voulais la laisser choisir et laisser place à l'improvisation.

Son programme donc :
- grasse matinée ;
- grasse matinée, interdiction de réveiller les parents à nouveau ;
- visite de l'aquarium

L'aquarium est effectivement très sympa et tout à fait adapté aux enfants avec de nombreux playgrounds et activités consacrées.

 

Sobre et efficace, un "day off" très sympa.

A partir de maintenant, la suite du programme est allégée pour tenir compte du fait que je suis le seul adulte : systématiquement deux jours dans le même parc et deux nuits à proximité pour me ménager. En outre, de manière étonnante pour la saison, le temps sera presque constamment voilé le reste du séjour, avec orages en fin d'après-midi. Ce n'est pas désagréable, car ça nous permet de randonner sans avoir trop chaud et les orages une fois de retour à l'hôtel ne nous gênent pas.

Jour 17 Colorado National Monument : premier passage

Nous arrivons à l'entrée côté Fruita (Fruita au Colorado, pas Fruita en Utah) à midi. Nous commençons donc par pique-niquer au Visitor Center.

Ensuite nous enchaînons les stops sur la route panoramique et faisons une petite randonnées : Window Rock Trail, puis en partant du bout de ce chemin, nous continuons à pied via Books Cliff View jusqu'au Visitor Center via Canyon Rim Trail. Le sentier est assez mal balisé, ce qui a occasionné beaucoup de fausses pistes; il faut être vigilant surtout dans cette zone de falaises. Mais c'est magnifique.

Après avoir récupéré la voiture, nous faisons notre seconde randonnée : Otto's Trail, pour avoir une vue sur les monuments, en particulier Pipe Organ. Le fameux Otto y a justement réalisé l'ascension pour y planter le drapeau américain le 4 juillet 1911.

Puis nous allons à l'hôtel. La piscine est un peu trop froide, mais il y a des tâches ménagères à faire.

Jour 18 Colorado National Monument : second passage

Nous reprenons la route panoramique de la veille, mais, cette fois, nous l'empruntons dans l'autre sens, de manière à commencer par la petite randonnée de Devils Kitchen Trail avant qu'il ne fasse trop chaud.
Cette randonnée est très sympathique, ludique et tout aussi mal balisée que celles d'hier. Mais il y a beaucoup moins de danger.

Nous poursuivons ensuite notre exploration de la route panoramique avec le reste des points de vue à faire.
Parmi les nombreux points de vue, voici ceux qui nous ont particulièrement saisis par leur beauté :
- Ute Canyon View

- Upper Ute Canyon Overlook

- Artists Point
-Grand View

Jour 19 Black Canyon of the Gunnison : premier passage

Initialement, j'avais escompté explorer la partie Nord aujourd'hui et la partie Sud demain. Mais, la voie d'accès à la partie Nord est non pavée (selon ma carte), ce qui ne nous permet pas d'y accéder. Nous allons donc faire deux fois la partie Sud, ce qui nous permettra de prendre notre temps et de ne pas avoir à choisir entre deux options qui nous plaisent.

Aujourd'hui, nous nous consacrons donc au secteur du Visitor Center avec ses nombreuses pistes de randonnées, car la température est clémente.
En partant de Gunnison Point, nous commençons par Rim Rock Trail. Un sentier bien marqué, vallonné, sympathique qui longe la bordure de la falaise.
Nous continuons sur Uplands Trail, dans un décor totalement différent, au milieu des collines.

Retour ensuite via Upper Oak Flat Trail, avec à nouveau le sentier en bordure de falaise. Nous sommes à 200 mètres de la voiture lorsque nous croisons un ranger de 75 ans, avec une plaquette florale. Après discussion, il fait encore 4 fois par semaine Oak Flat Trail, pour observer l'évolution de la flore, mettre à jour les photos des fleurs etc... Du coup les enfants sont très motivés pour l'accompagner.

Il nous explique qu'il fait toujours la boucle dans le même sens (horaire) de manière à avoir la descente la moins raide possible. La montée raide ne le gêne pas trop, il prend son temps et fait des pauses si nécessaires. Il nous indique aussi les meilleurs points de vue, parfois un peu cachés et nous passons un super moment en sa compagnie.

Jour 20 Black Canyon of the Gunnison : second passage

Aujourd'hui, nous avons pour ambition de faire tous les points de vue au-delà de Pulpit Rock et de terminer par Warner Point Nature Trail.

Ce n'est pas aussi simple que d'habitude, car chacun de ces points de vue nécessite une petite randonnée pour y accéder. Par contre, nous les faisons sans sac à dos, ce qui est agréable. Les marches sont courtes, agréables et la vue est à chaque fois la récompense au bout du chemin. Les enfants enchaînent bien.

Warner Point Nature Trail est une nouvelle occasion de rencontre. Nous y croisons une famille française et parcourons ce chemin ensemble. En plus comme nous avons pris le guide du sentier au passage, les quatre enfants essaiment rapidement pour être le premier à trouver le prochain point repère et attendre la lecture sur place.

Après avoir pris congé, nous attaquons notre dernier point de vue : Painted Wall View. C'est un peu le clou du spectacle.

Puis retour à l'hôtel, piscine et jaccuzzi.

 

Jour 21 Great Sans Dunes

Aujourd'hui nous faisons le trajet pour Great Sand Dunes.
En théorie : environ 3h30 de route.
En pratique : un peu plus de 6h de route.
Nous avons effectivement joué de malchance. La E50 est coupée en ce moment sur un petit secteur de 3-4 kilomètres entre Montrose et Gunnison. De 8h30 à 12h30, les jours de semaine. Lorsque j'ai passé le panneau d'affichage qui annonce la fermeture de la route, il était 8h15. Mais le panneau ne précisait pas où la route était coupée, ni à quelle distance cela se trouvait. Je suis arrivé sur zone à 8h34. Pas moyen de passer.
35 minutes pour retourner en ville et faire le plein (nécessaire du coup) et un détour de deux heures environ : il faut passer loin au nord de Black Canyon of the Gunnison. Les paysages sont heureusement magnifiques, même si je n'ai pas pris le temps de m'arrêter pour prendre une photo.

Bref je suis arrivé rincé à l'hôtel (en plus il s'est mis à pleuvoir à 15 minutes de l'arrivée) et nous ne sommes pas passés à Great Sand Dunes aujourd'hui. Malgré le long trajet, les enfants ont été super sages, merci à eux.

Petite récompense en allant à la piscine et au jaccuzzi de l'hôtel.

Jour 22 Great Sand Dunes pour de vrai

La météo étant toujours maussade, il est inutile de se lever trop tôt pour aller dans le sable avant qu'il ne soit brûlant.

Nous prenons donc notre temps et nous couvrons suffisamment pour ne pas avoir froid (pantalons et pulls). Je n'ai pas loué de luge en passant car je redoutais que le sable soit mouillé et collant. En plus la marche d'approche pour aller jusqu'aux dunes en portant une luge est assez dissuasive pour quelqu'un qui doit déjà porter le sac à dos avec le nécessaire pour trois personnes...
Evidemment, le sable était sec en surface et un peu compact d'humidité en dessous, ce qui faisait une excellente combinaison pour la glisse, comme n'ont pas manqué de me faire remarquer les enfants. Débrouillards comme ils sont, ils ont trouvé le moyen d'emprunter la luge d'une autre famille et de faire une descente chacun. La remontée en portant la luge a calmé leurs velléités.

Après avoir joué dans le sable, nous sommes retournés à la voiture, en retraversant Medano Creek, presque à sec à cette époque.

Puis nous avons fait la petite randonnée de Montville Nature Trail, avant de faire celle plus copieuse d'Overlook Sand Dunes. Une belle balade avec vue sur les dunes au lointain.

Jour 23 Mesa Verde : secteur Wetherill Mesa

Au programme, visite d'une partie de Mesa Verde.

Malheureusement je n'ai pas pu obtenir de "tour" pour la visite d'un "Cliff Dwelling". Or il n'y en a qu'un seul qui soit en accès libre cet été : Step House. Hier j'ai fait saliver les enfants en leur mettant une visite virtuelle de Balcony House sur la tablette : https://cyark.org/projects/mesa-verde/Guided-Tour/mes-en. Ils sont donc excités et impatients aujourd'hui.

Nous snobons donc les premiers overlooks, pour nous diriger directement vers Step House. Ca ne vaut probablement pas les autres tours accompagnés par un ranger, mais la visite est sympa et bien expliquée avec le petit dépliant qu'on se procure sur place.

Nous consacrons ensuite un bon moment à Badger Trail, qui explore méthodiquement la Badger House Community. Il y a quatre sites à visiter. Ils correspondent à quatre périodes d'occupation différentes. Séparément, ils présentent assez peu d'intérêt. Mais en visitant Step House et les quatre sites à la suite, on peut apprendre beaucoup de choses : les peuples qui y ont vécu sont sédentaires et y ont passé plusieurs dizaines d'années jusqu'à ce que les conditions climatiques les chassent. Et ils reviennent, sur place ou à proximité, quelques dizaines d'années plus tard, avec le retour capricieux de l'eau. Entre temps, les structures familiales ont évolué, les techniques d'architecture aussi, et même la notion de communauté. Voir les sites les uns à la suite des autres, c'est se donner une chance d'appréhender, de comprendre ces changements, ces évolutions techniques et sociales. Et à chaque nouveau site, on pointe les différences et on essaie de se mettre à leur place : ici il y a des murs mitoyens, là une pièce de prière supplémentaire, ici une unique grande salle communale, là ils ont construit un réservoir...  Pourquoi ?

Bref, malgré le côté répétitif, j'ai aimé le challenge intellectuel consistant à se représenter la région de manière globale avec ses bouleversements géologiques et ses migrations de populations qui s'entremêlent et se séparent, échangeant techniques et tissus sociaux. Et les enfants ont aimé jouer au "jeu des différences".

Sur le trajet du retour à l'hôtel, nous en profitons pour faire quelques arrêts ; en particulier ceux situés sur Wetherill Mesa Road, car nous ne prévoyons pas de reprendre cette partie de la route lors de notre visite du lendemain. Mention spéciale à Window to the Past que nous avons bien aimé.

Un dernier sourire à l'hôtel en voyant une affiche pendant le check-in.

Jour 24 Mesa Verde : secteur Mesa Top Loop

Aujourd'hui nous partons explorer le secteur de Mesa Top Loop. Pas la peine de faire la Cliff Palace Loop : c'est fermé.

Nous nous rendons d'abord au Spruce Tree House Overlook. L'accès à Spruce Tree House nécessite un "guided tour" que nous n'avons pas, mais la vue de loin est quand même sympathique et le chemin d'accès est très court. De plus, c'est à côté du Chapin Mesa Museum (fermé aussi) et cela permet aux enfants d'accoster un ranger pour obtenir leur montrer leur JRP et obtenir le badge. Nous explorons un peu le coin, puis nous partons pour Mesa Top Loop à proprement parler.

C'est une boucle accessible en voiture, en sens unique, avec plein de petits stops à faire. Pour les mêmes raisons qu'hier, c'est à la fois l'impression de répétition et de petites différences qui nous permet de continuer à saisir l'antique mode de vie des habitants d'autrefois. Et puis cela fait marcher pas mal, à chaque fois sans avoir le temps d'avoir trop chaud, ni de se fatiguer. Des longues vues permettent aussi d'observer d'autre "Cliff house", comme le célèbre "Cliff Palace". Il devrait en rester quelque chose dans la mémoire des enfants.

Sur le chemin du retour, nous visitons les points que nous avions sautés hier et ce matin. Les Far View Sites valent bien un arrêt, et, dans un autre genre d'idée, je recommande aussi l'arrêt au Fire Lookout. C'est l'observatoire qui s'occupe de la surveillance des incendies dans la région. Et en plus ils ont des goodies pour les enfants.

Et ce soir, c'est piscine à l'hôtel.

Jour 25 Retour à Salt Lake City

La pluie importante nous a accompagnés pendant la grosse première partie de ce long trajet retour. C'est la première fois que je traverse Moab en cette saison sous une telle pluie, avec des ruisseaux qui se forment sur la route ! Cela a tué toute volonté de faire une mini halte à Hovenweep ou Canyon of the Ancients. Par contre la température dans la voiture était bien agréable, même sans pousser la climatisation.

Jour 26 Escapade à San Francisco

Une journée pour visiter San Francisco. A notre hôtel, il fait un temps superbe et déjà bien chaud, le centre ville touristique (Fisherman's wharf et Golden Gate Bridge) est situé à environ 30 minutes de voiture. C'est 30 minutes de trop. La météo n'a strictement rien à voir : brumeuse, avec un vent mordant. Et nous sommes en short. Heureusement nous avons les K-ways pour nous protéger du vent. Nous écourtons rapidement notre balade côtière : de toute façon, même au pied du Golden Gate Bridge, on ne distinguerait pas le parapet.
Nous entrons rapidement dans un restaurant pour nous réchauffer et manger du crabe. Le brouillard s'est un peu levé, nous prenons le pont en photo, puis nous filons à l'hôtel. Et nous y retrouvons la météo de ce matin...

Jour 27 Envol pour la France

Matinée manutention et préparation des valises pour la France, en répartissant correctement le poids dans chacune d'elles et faisant attention à ce qui est accepté en cabine, en soute...

A midi nous rendons la voiture et nous allons traîner à la lounge d'Air France.

A 15h00 nous embarquons. Et à 15h25 nous décollons.

Bonjour la France !

Ecrit par : Hazur
Coucou, c'est nous, les cookies !

Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil avec des cookies pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus et l'affichage de publicités.

Ces cookies nécessitent votre consentement. Vous pouvez changer d'avis ou retirer votre consentement à tout moment via le lien "Cookies" en bas de page. Vos choix s'appliqueront sur ce site pendant 3 mois et nous ne vous solliciterons plus d'ici là.