Guide de voyage Ouest américain > Divers Usa > Publier votre récit voyage > Récit de voyage Usa : Tour hivernal

Récit de voyage Usa : Tour hivernal

Date du voyage : 18-12-2020 au 29-12-2020
Nombre de jour : 12
Nombre de personne : 4
Kilomètres parcourus : 6000
Budget : 2260 €
Véhicule : Voiture
Hébergement : Hôtel
Roadbook : Voir
Récit de voyage Usa : Tour hivernal

Introduction

Avant-propos :

Ce n'est pas un road-trip que je recommanderais (trop de route entre autres), mais c'est ce qu'il est resté de plus probant au fur et à mesure des confinements et "stay-at-home order" de divers états. Le projet initial prévoyait une semaine au ski à Taos Ski Valley (Nouveau-Mexique), hors vacances scolaires, puis d'enchainer une douzaine de jours via Petrified Forest NP, Death Valley NP, Noël à Palm Springs avec la visite des illuminations d'un zoo, Joshua Tree NP, Saguarao NP, Chiricahua NM et retour à Houston à la maison. En temps normal, nous aurions certainement fait une partie via un vol interne et loué une voiture. Mais avec la pandémie, nous avons privilégié la route et notre véhicule.

L'objectif de ce voyage était d'aller enfin skier (pas vu de neige depuis deux ans) et de visiter LE parc impossible à visiter correctement l'été à cause de la température : Death Valley.

Malheureusement, le Nouveau-Mexique et la Californie ont franchement durci leurs protocoles, ce qui a entraîné l'annulation totale de la première semaine (Nouveau-Mexique) et du passage en Californie. Nous traversons donc deux fois le Nouveau-Mexique sans nous y arrêter. Cela fait donc trois longs trajets, en comptant la transition entre les parcours initialement prévus avant et après la Californie.

Introduction à proprement parler :

Vincent & Marie-Laure : la quarantaine
Coralie : 5 ans & Tristan : 9 ans
Nous habitons à Houston et, suite à l'annulation de nos derniers projets de voyage en raison de la pandémie, nous avons décidé de voyager en partant de chez nous, avec notre voiture, pendant les vacances de Noël.
Nous avons opté pour l'hôtel qui nous permet de voyager plus léger et plus rapidement. Ce qui sera préférable au vu des kilomètres à parcourir en voiture avec des enfants.
À quatre il nous suffit en outre de réserver une seule chambre ; cela fait donc un voyage économique (pas de vol, ni de location de voiture). Pour compenser, nous prévoyons de manger régulièrement au restaurant, à la fois pour notre plaisir, et aussi pour aider cette filière professionnelle fortement impactée. Et aussi parce que c'est Noël !! En allant vers l'Ouest, nous allons changer deux fois de créneau horaire. Nous prévoyons donc de manger très tôt pour ne pas avoir à nous "recaler" après, et aussi pour éviter les heures d'affluence en ces temps de pandémie.

Les JRP : Junior Ranger Program. Ce sont des cahiers d'activités pour les enfants. Ils sont gratuits, chaque National Park a le sien et beaucoup de State Parks ont le leur (certains State Parks partagent le même cahier d'activité). Une fois que les enfants ont complété les activités requises correspondant à leur âge, il faut retourner voir un ranger (au Visitor Center par exemple). À ce moment les enfants prêtent serment de protéger la nature et de continuer à découvrir et faire connaître les parcs nationaux. Et ils reçoivent un badge (parfois un écusson en tissu, à coudre). Les livrets sont scientifiquement solides et pédagogiquement bien conçus. Le genre d'outils dont rêve tout professeur de SVT. Et les enfants sont immensément fiers de leur collection de badge. Sans compter tout ce qu'ils apprennent en faisant les activités : Tristan est devenu incollable sur les différentes variétés de cactus du désert de Chihuahua.

La situation au moment de notre voyage :
Les National Parks n'ont pas de Day Pass à réserver. Certains secteurs/boutiques/visitor center sont fermés ou organisés en extérieur. Nous avons aussi évité un possible "shutdown" qui aurait entrainé la fermeture des parcs nationaux, les instances gouvernementales ayant réussi à se mettre d'accord au dernier moment (on dirait le Brexit) pour la durée de notre séjour.

Jour 1 Départ

Nous avons récupéré les enfants en voiture à la sortie de l'école et nous sommes partis directement, donc dès 15 heures. Cela nous a permis d'éviter les bouchons, d'autant plus que leur école, située à plus de 20 km de la maison, est aussi sur la route du départ de ce voyage.

Nous avons roulé environ un peu moins de huit heures, avec pauses toilette/essence. Les enfants ont été d'autant plus sages que nous avons préparé des croque-monsieur pour le "plateau tv" du vendredi soir. Ils ont donc regardé "The Hobbit : Unexpected journey", en v.o sans sous-titre bien sûr. Un film de trois heures sur tablette, c'est toujours ça de moins à s'ennuyer.

Nous sommes arrivés vers 23 heures à l'hôtel près de la frontière ouest du Texas. Nous avons juste déchargé la valise "nuit" et masqué le reste du chargement avec une couverture avant d'aller nous coucher.

Jour 2 Arrivée en Arizona

En descendant au hall de l'hôtel, nous avons la surprise de voir la police présente. Une voiture a eu une vitre cassée et a été cambriolée. Nous sommes garés juste à côté. Visiblement les cambrioleurs savaient ce qu'ils cherchaient car ils n'ont pas pris les caisses qui étaient dans la partie ouverte du truck, et qui n'auraient pas nécessité le bris d'une vitre.

Notre voiture est indemne, et, après avoir admiré un vol d'oiseaux migrateurs, nous reprenons la route.

En chemin, nous visitons la tombe de Billy the Kid. C'est un arrêt imprévu (nous avons suivis des indications sur la route), surtout pour nous dégourdir les jambes. La partie musée est fermée comme il fallait s'y attendre (restrictions liées au Nouveau-Mexique), mais le cimetière est ouvert. Le vent souffle fort, nous ratons LA vidéo à faire : un buisson traverse la route en roulant devant nous, juste à la hauteur d'une affiche de Billy the Kid. Ambiance western garantie.

Avec le changement d'horaire, nous calculons que nous pouvons arriver quelques minutes avant la fermeture du Visitor Center de Petrified Forest NP. Nous y récupérons les JRP in extremis et nous profitons du coucher de soleil sur place avant d'aller dormir à Holbrook. Bonus supplémentaire : ça évite de conduire avec le soleil directement dans les yeux.

 

Jour 3 Petrified Forest National Park

Lorsque j'ai coché ce parc sur notre liste de visites pour ce séjour, c'est surtout parce qu'il était sur notre chemin pour visiter Death Valley NP. Après tout, nous avions déjà visité Petrified Forest State Park en Utah et nous savions déjà bien à quoi ressemblait le bois pétrifié. Puis, petit à petit, en affinant la préparation j'ai découvert que ce parc comportant plusieurs secteurs bien distincts : la partie "Painted Desert", des pétroglyphes, un morceau de la route 66 originelle, la partie "Blue Forest" et deux secteurs de bois pétrifiés : "Crystal Forest" et "Rainbow Forest"...

D'une visite "rapide en passant", je suis donc passé à "y consacrer une grosse demi-journée". Et finalement nous y avons consacré quasiment la journée entière. Mais quelle claque ! On aurait pu y passer une demi-journée supplémentaire sans souci.

Secteur 1 : Painted Desert

Comme nous sommes en hiver, le soleil est assez bas toute la journée. Les ombres et le relief sortent bien. Les couleurs sont magnifiques sans être altérées par l'ocre d'un soleil couchant ou blanchies par un soleil estival à midi. Malgré vent frisquet, nous avons fait la randonnée scénique entre Tawa Point et Kachina Point. La vue était fantastique. D'ailleurs le Painted Desert Inn (fermé) est particulièrement bien situé avec une vue superbe pour une éventuelle nuit dans le parc. Nous avons fait également tous les petits stops de cette partie au nord de la I40, nous régalant à chaque fois de la vue. 253 km de désert, ça rappelle un peu Canyonlands NP pour cette immensité désertique et sauvage.


 

Secteur 2 : Route 66 et Pétroglyphes

L'arrêt au croisement de la route 66 est dispensable, il y a peu à voir hormis ce vieux tacot rouillé et la rangée de poteaux télégraphiques obsolètes. Le tracé de la route 66 a été modifié et l'endroit est un vestige sans grand intérêt.

Après notre passage à Puerco Pueblo, nous avons un peu hésité à faire l'arrêt à Newspaper Rock pour voir d'autres pétroglyphes. Il faut dire que nous sommes souvent déçus de voir quelques esquisses semi-effacées, de trop loin pour les apprécier. Heureusement, nous avons fait cet arrêt quand même. C'est de très loin le meilleur site que j'ai vu pour observer des pétroglyphes : il y en a plusieurs centaines, gravés dans les roches sombres d'un escarpement. Et il y a trois paires de jumelles, de hauteurs différentes, mises à disposition pour les observer. Celles du milieu avaient un problème de focale, mais les autres ont permis aux enfants et adultes de profiter pleinement du site.

Secteur 3 : Teepees et Blue Forest

Après une halte scénique pour observer les Teepees (c'est encore époustouflant), nous nous rendons dans le secteur "bleu" pour faire la randonnée dite de "Blue Mesa". Nous étions déjà impressionnés par ce parc, mais là nous entrons carrément dans un autre monde...

L'impression d'évoluer sur la lune est saisissante. Ces "mesas" regorgent de manganèse : cela oscille entre le violet, le gris et le bleu et le tout est parsemé de troncs et rondins de bois pétrifiés ça et là, pour accentuer encore le côté magique. Cette courte randonnée est absolument indispensable.

 

Secteur 4 : Forêts pétrifiées

Après une halte rapide pour voir "Agate Bridge" (très joli), nous snobons "Jasper Forest" pour aller faire la randonnée de Crystal Forest, car le soleil est déjà bas et nous voulons faire cette balade avant les couleurs rougeoyantes du soir. Là, nous apprenons enfin ce qu'est une forêt de bois pétrifiés. Ce ne sont pas juste quelques rondins épars au sommets de collines ou tombés dans des ravines, mais une multitude de troncs de toutes tailles. C'est féérique.
Nous sommes ensuite allées faire la randonnée des Long Logs et Giant Logs. C'est grandiose également. Cette randonnée est plus ludique que la précédente avec de multiples escaliers. Cette dernière était par contre plus sauvage. Nous ne poussons pas jusqu'à Agate House, car nous avons presque deux heures de route à faire : nous dormons à Flagstaff. Mais nous en avons vraiment eu plein les mirettes.

 

Et à l'hôtel que nous avons choisi, une petite surprise attend les enfants : les allées menant des différents pavillon au "lobby" principal sont habillées pour noël !

 

Jour 4 Red Rock Canyon National Conservation Area

Aujourd'hui, nous faisons la route pour Las Vegas. J'ai choisi un hôtel situé à l'extrémité ouest de Las Vegas pour deux raisons : d'une part, pour raccourcir le trajet du lendemain pour Death Valley NP ; et d'autre part, pour avoir une chance de visiter Red Rock Canyon NCA si nous n'arrivons pas trop tard.

En chemin nous passons au-dessus du Hoover Dam et nous cédons à la tentation d'une petite visite impromptue. Comme c'est notre première visite, l'agent qui fait la circulation et les contrôles nous recommande de nous arrêter au premier stop à droite : Bridge Plaza. Bien sûr, nous ne l'avons pas écouté et sommes allés tout droit, comme tout le monde, vers le Hoover Dam à proprement parler. Résultat : un monde fou, impossible de se garer à proximité et la perspective de prendre un bain de foule pendant plus d'un kilomètre ne nous enchante guère ; la vue de la voiture nous suffit. Donc, nous profitons du parking sur l'autre rive pour faire demi-tour, rouler à nouveau au pas, et nous rendre à l'endroit recommandé. Cela conduit à un chemin qui serpente à flanc de montagne jusqu'à accéder à la partie piétonne du pont routier qui surplombe le Hoover Dam. Il y a beaucoup moins de monde et, au moins, on peut voir le barrage. Tandis que lorsqu'on est dessus, c'est difficile de le voir !

 

Comme espéré, il nous reste assez de temps pour visiter Red Rock Canyon NCA. Le pass "America is beautiful" permet une bonne réduction des frais d'entrée. Nous optons ensuite pour la Scenic Drive et passons d'un stop à un autre pour observer la vue. La barre rocheuse rouge qui a donné son nom au canyon est spectaculaire. Nous nous promettons d'y revenir un jour et de faire la randonnée allant du premier stop au deuxième, voire au troisième. Nous allons ensuite faire la courte randonnée recommandée par le ranger à l'entrée : Children's trail. C'est effectivement très sympa et ludique, mais situé dans une vallée encaissée qui capte mal les rayons du soleil à cette heure : il n'y fait pas chaud. Mais en été, ce doit être un must !

 
 

On peut également noter que si on ne compte pas prendre la Scenic Drive, le reste du canyon ne nécessite pas de droit d'entrée. Et à l'heure où le soleil se couche, quelques jeunes mariés sont présents pour y faire leur photos de mariage...

Jour 5 Death Valley National Park : première partie

Petite minute culturelle : le parc national Death Valley est le cinquième plus grand parc national des USA. Les quatre premiers sont situés en Alaska, ainsi que les deux suivants. En huitième position par ordre de superficie, vient Yellowstone. C'est donc un parc immense que l'on s'apprête à visiter. Il a en plus la particularité d'être le lieu le plus chaud, le plus bas et le plus sec des USA. Une visite estivale digne de ce nom est donc impensable. Et même en hiver, nous avions un jerrycan plein d'eau dans le coffre et avons systématiquement fait le plein dès que le réservoir était à moitié vide. Bref, ce parc a tout de la beauté fatale...

Dante's view

C'est un point culminant à plus de 1600 m d'altitude. Il offre un superbe panorama sur toute la vallée Badwater. Des départs de sentiers partant du parking permettent de varier les angles de vues. La route pour accéder au parking du sommet est très escarpée. Les caravanes n'ont pas le droit d'emprunter la fin du parcours. Qui est également déconseillé aux camping-cars.

 
 

Zabriskie point

Après une bonne descente, nous nous arrêtons à Zabriskie point. Le panorama est somptueux : le jaune doré des roches de sable compacté est resplendissant sous le soleil. Il y a une randonnée panoramique possible de ce point jusqu'à Golden Canyon. Ce n'est que de la descente, mais en été, il vaut mieux la commencer très tôt et emporter beaucoup d'eau.

 

Visitor Center

Nous y prenons les "Day pass" (valables 30 jours), les JRP, les badges, les tampons pour les passeports des enfants, la dernière édition des cartes du parc et de l'essence. Bref, une halte indispensable.

Golden Canyon

C'est notre randonnée phare du jour. Et c'est un vrai régal : difficile d'avoir un plus joli paysage. Le sentier est à la fois ludique et grandiose. Nous remontons jusqu'à la Red Cathedral. La dernière partie est un peu moins bien indiquée, mais les enfants apprécient beaucoup les multiples petites escalades.

 

Devil's Golf Course

C'est un secteur toujours aussi surprenant avec ses croûtes de terre et de sel et son sol desséché et torturé. Nous n'y restons pas trop longtemps car Coralie, qui adore le sel, commence à manger de la terre... Le détour en vaut la peine, même si la route d'accès est une piste poussiéreuse.

Natural Bridge

L'accès se fait également par une "dirt road" mais celle-ci est plus escarpée, donc davantage abîmée. Si elle n'est pas refaite prochainement, je recommande au moins un SUV pour s'y rendre. Pour information, la partie gauche de la chaussée (en montant) est en meilleur état. C'est une jolie et courte randonnée.

 

Badwater

Nous y sommes arrivés juste avant le coucher du soleil qui s'est produit à 16h10. Pour le coup, nous avons été un peu déçus : les dépôts de sels piétinés ont perdu leur structure délicate et l'ensemble ressemble de loin à une vague plaque de neige un peu salie. J'en avais un bien meilleur souvenir, il y a une quinzaine d'années.

 

Artist's Palette

Puisque le soleil était déjà couché, nous avons fait un tour très rapide par la Scenic Drive, pour prendre quelques points de repère et savoir où s'arrêter le lendemain, lorsque ce secteur resplendira au soleil. Nous avons fait ensuite la route jusqu'à notre hôtel à Beatty, situé au Nevada.

 

Jour 6 Death Valley National Park : seconde partie

Artist's Palette II

Cette fois-ci, nous attaquons d'emblée par cette visite, pour profiter du soleil matinal et de sa colorimétrie. L'endroit est superbe, bien qu'un peu difficle à capturer en photo. De manière très étonnante, il y a un sentier, non mentionné sur la carte, qui part du point de vue principal et fait une boucle qui serpente au coeur de la palette. Je suis très surpris qu'un tel chemin soit permis, mais il n'y a aucune interdiction. Et comme le sentier commence par des marches taillées, c'est pour nous un signe indubitable qu'il est autorisé. Je pense quand même que quelques indications seraient les bienvenues pour limiter les explorations sauvages qui défigureront peu à peu le site sinon. En tout cas la petite balade est à couper le souffle !



Salt Creek

Par chance, le ruisseau est en eau, et nous ne résistons pas à l'appel d'une petite randonnée sur ces passerelles en bois. La boucle est magnifique, la rivière chatoyante fait miroiter les salicornes qui bordent ses rives et reflète les montagnes avoisinantes. Bien sûr, Coralie n'a pas résisté à goûter la salicorne et nous avons dû l'empêcher d'en croquer trop. Pour avoir vérifié, nous avons également trouvé une saveur salée à l'onde ruisselante. Véritable oasis dans ce désert, cette balade nous a beaucoup plu.


 
 

Mosaic Canyon

La première partie de cette randonnée est fantastique, particulièrement pour les enfants, qui peuvent profiter des toboggans naturels. Ensuite, cela devient un peu plus répétitif, d'autant plus que marcher dans un lit sec d'une large rivière n'est pas toujours agréable. Cette randonnée n'ayant pas de fin bien définie ou de point de vue à atteindre, nous avons fait demi-tour à mi-parcours environ. Mais la partie que nous avons faite vaut vraiment le coup. Et au retour, nous avons suivi les traces qui escaladaient certaines arêtes sommitales pour faire plaisir aux enfants. 



Mesquite Sand Dunes

Nous voilà dans un des plus beaux décors de Star Wars. Marie-Laure et Coralie font une courte promenade et restent jouer dans le sable à guetter notre retour. Car Tristan et moi partons en expédition vers la plus haute et plus lointaine des dunes. Pour le plaisir, pour l'effort, pour la vue et pour la fierté. Ce fut une fabuleuse aventure pieds nus : les dunes sont tellement belles. La prochaine fois, nous prendrons nos sabres lasers ! Maizeforch biouiziou !

 

Ubehebe Crater

Après une longue route, nous arrivons au cratère une vingtaine de minutes avant le coucher du soleil. La vue est impressionnante. Je pensais que nous allions nous contenter de quelques photos, mais Marie-Laure et Coralie souhaitent se dégourdir les jambes cette fois-ci. Nous voilà donc partis pour faire le tour du cratère. Eh bien, ce fut plus long qu'escompté, car le sentier ne chemine pas toujours au ras du cratère ! En tout cas, tout le monde est arrivé à bon port, fatigué et satisfait de cette journée. Coralie a vraiment été épatante du haut de ses 5 ans : elle a fait toute la balade sans se faire porter ni râler. Chapeau !

 

Jour 7 De Beatty à Tucson

Après un excellent breakfast chez Mel's Diner, nous voilà en route pour visiter la ville fantôme de Rhyolite. Et je dois avouer que nous avons été passablement déçus : les quelques vestiges sont entourés d'une ceinture de barbelés de plus de deux mètres de haut qui empêche de s'approcher. Un peu comme une prison. En raison de la Covid-19, nous nous attendions à ne pas pouvoir pénétrer dans les bâtiments, mais pas à être relégués à une telle distance. Cela nous donne à penser que le site a peut-être été racheté par quelque obscur promoteur qui souhaiterait le restaurer. Mais, avec la crise économique, de tels projets sont à l'arrêt. Pour combien de temps ?

 

Nous poursuivons notre route vers Tucson, via Las Vegas puis Joshua Tree Forest. La traversée de cette dernière est de toute beauté.

Nous arrivons en soirée, pour le réveillon de Noël. Le repas du restaurant de l'hôtel est excellent, mais les enfants s'écroulent de fatigue avant le dessert. Dessert que nous emportons finalement pour le manger au petit déjeuner. Je remballe les cadeaux que nous avions disposés sur les lits dans la chambre, nous les ouvrirons demain matin tout compte fait. Bonne nuit et joyeux Noël les enfants.

Jour 8 Saguaro National Park : secteur Ouest

Ce matin, les enfants ouvrent les cadeaux : chacun a reçu une voiture télécommandée. Ils veulent bien sûr la tester dès la fin du petit déjeuner. Et ils y consacrent une petite partie de la matinée. Cela tombe bien le temps est plutôt maussade et un peu frais. Autant partir visiter Saguaro lorsque le ciel sera découvert. La veille au soir, nous avons prolongé notre road-trip d'une journée supplémentaire afin de ne pas avoir à visiter les deux secteurs de Saguaro aujourd'hui et de pouvoir faire un crochet par Tombstone demain après-midi. Nous avons suivi les conseils d'un des administrateurs d'un site web consacré à l'ouest américain. Site que je recommande et qui a pour logo un saguaro.

Après quelques cascades radio-commandées, nous voilà en route pour le secteur ouest de Saguaro NP, communément appelé "Tucson Mountain district". Ce parc a en effet pour originalité d'être composé de deux secteurs disjoints, séparés par la ville de Tucson où nous logeons. Une route en mauvais état conduit jusqu'à l'entrée du parc. Et, une fois dans le parc, la route est beaucoup mieux entretenue avec des parkings réguliers permettant les pauses photographiques. Comme prévu, le Visitor Center est fermé. Nous escomptions récupérer cartes, tampons ou JRP en libre service, mais tout est vide sur les étals prévus à cet effet. Et il n'est que 10 heures du matin. Nous en sommes donc quittes pour utiliser les cartes récupérées sur Arizona-dream.com, cartes que j'avais imprimées par précaution.

Nous commençons par deux petits sentiers "nature et découverte" traditionnels : le premier part directement du Visitor Center et le second, opportunément nommé Desert Discovery Nature Trail, est une petite boucle qui commence un kilomètre plus loin. Nous roulons ensuite jusqu'à la Bajada Loop Drive (une boucle scénique) et nous décidons de la parcourir dans le sens antihoraire car une portion est en sens unique. Nous sommes intéressés par la randonnée offerte par Valley View Trail.

 

Nous nous garons à Sus. Une pause roborative s'impose. Il y a beaucoup de tables de pique-nique ; nous en choisissons une avec une belle vue. Sur une autre, une famille a installé une belle nappe rouge et  s'apprête à y déguster son festin du 25 décembre. De notre côté, ce sera tomates, babybels, pommes et fruits secs. Après cette halte gastronomique, nous empruntons le premier sentier qui s'offre à nous. Ce n'est évidemment pas le bon, mais ce trail situé au bout du parking a le mérite de nous emmener rapidement au sommet de la petite montagne, et la vue est superbe.

 

De retour au parking, nous choisissons le bon sentier cette fois : Bajada Wash Trail, dont le départ jouxte les toilettes. La progression n'est pas des plus faciles une fois dans le lit de la rivière, mais nous progressons bien. Nous ne ratons pas l'embranchement pour Valley View et nous finissons le chemin par un superbe panorama. Comme les enfants sont un peu fatigués, je repars seul jusqu'à la voiture. Je récupère ensuite les autres à l'entrée de Valley View Trail. Nous roulons ensuite jusqu'à Signal Hill, mais nous décidons de ne pas y faire la randonnée de plusieurs kilomètres : il fait bien chaud pour la saison et nous avons envie de rentrer à l'hôtel pour tester la piscine extérieure et le spa (ils sont chauffés). Et puis cela fait rêver de pouvoir faire une baignade le jour de Noël !

 

Jour 9 Saguaro National Park : secteur Est

Aujourd'hui le programme est chargé : visite de la partie Est de Saguaro, dite "Rincon Mountain District", puis route jusqu'à Willcox, avec une étape à Tombstone.

Cette fois-ci, la route qui conduit au parc est en bien meilleur état et le trajet s'effectue bien plus rapidement. De passage au Visitor Center -ouvert-, nous faisons main basse sur les cartes, tampons, badges et JRP. Et bien sûr, nous parcourons le petit Discovery Trail habituel. En outre, deux magnifiques "fresques" bordent l'entrée du Visitor Center. La Scenic Drive est en sens unique. Cette route a été refaite très récemment, elle est absolument magnifique : les points de vue sont somptueux et variés. De nombreux cyclistes profitent également de cette route panoramique faite de courtes montées et descentes. Nous sommes samedi 26 décembre : de nombreux américains ont un week-end de quatre jours.

 

Nous avons ensuite randonné sur le Mica View Trail. C'est une balade facile, dans un cadre fabuleux. Nous sommes revenus par Cactus Forest Trail, un peu plus technique où nous avons croisé des chevaux. On se serait cru dans une BD de Lucky Luke. Un vrai régal, cette balade. De retour sur la Loop Drive, nous avons snobé Desert Ecology Trail (très court et probablement très semblable au Desert Nature Trail de la veille), pour nous consacrer à Freeman Homestead Trail. C'est une balade splendide, plus longue, et rythmée de panneaux suggérant des activités d'exploration pour les enfants. Nous avons donc décidé de consacrer plus de temps à Saguaro où les enfants s'éclatent, et supprimé l'étape Tombstone qui ne leur parle pas du tout. Ils n'ont pas vu les films et cela nous fera moins de route. De plus, la déception causée par Rhyolite et la perspective de découvrir que tout est fermé ou presque à cause du Coronavirus, ne nous incitent pas à faire le détour.

 

Jour 10 Chiricahua National Monument : Initiation

Pour notre première journée à Chiricahua NM, nous commençons par le Visitor Center. Le programme d'aujourd'hui est de faire de nombreuses petites randonnées et haltes photogéniques. Demain, nous prévoyons une seule grande randonnée. Nous avions envisagé la montée de Sugarloaf Trail, mais il y a trop de vent. Ensuite, le parking d'Echo Canyon est plein ; nous ne tergiversons pas et nous rendons directement au parking de Massai Point. Nous trouvons une place aisément, mais le temps de nous équiper, soit environ 10 minutes, les dernières places sont prises. Note mentale : demain nous devrons arriver de bonne heure si nous voulons être sûrs de trouver une place.

 

Nonobstant ces désagréments, nous partons à la découverte de Massai Nature Trail et de l'exposition. Le décor est grandiose, et rappelle un peu Bryce Canyon NP par certains aspects. Ces rocs sont vraiment surprenants et très pittoresques. Nous enchaînons ensuite sur Echo Canyon Trail jusqu'aux Grottoes où les enfants peuvent escalader, se cacher, jouer... Comme il n'y a pas de navette en service (restriction pandémique), je repars le premier pour récupérer le véhicule et prendre les autres à Echo Canyon parking.

 
 

Nous nous arrêtons ensuite à Faraway Ranch, que nous visitons et poussons la balade jusqu'à la Stafford Cabin. Le chemin est agéable et bucolique ; les habitations, quoique fermées, valent le détour. Nous faisons finalement une halte pour parcourir la Bonita Loop : courte et intéressante. Puis, nous décidons de rentrer de bonne heure pour nous reposer. Le vent a été frais toute la journée : nous sommes un peu fatigués. Et les enfants veulent du temps pour jouer avec leur voiture.

 

Jour 11 Chiricahua National Monument : Approfondissement

Aujourd'hui, le temps est bien meilleur : il n'y a pas de vent et il fait un peu plus chaud. C'est parfait pour notre grande randonnée. La veille, nous avons décidé de partir du parking d'Echo Canyon et de rejoindre les départs de randonnée via une courte descente. Puis, de parcourir Ed Riggs Trail, qui est un agréable sentier qui descend, puis remonte. Nous poursuivrons par Mushroom Rock Trail, qui comporte une descente, suivie d'une montée raide. Et, enfin, nous nous rendrons à Inspiration Point pour admirer la vue. De là, nous prévoyons un pique-nique, avant un retour par le même itinéraire, soit 8,6 km de montagne. Cela reste raisonnable pour Coralie (5 ans).

 

D'ailleurs, Coralie est en forme aujourd'hui : elle court, trottine et saute dans la partie descente, marche bien sur le plat et grimpe aussi vite que sa mère ! Elle râle un peu qu'elle n'aime pas randonner, mais qu'elle adore la descente et aussi escalader... Partis à 10h, nous sommes à Inspiration Point dès 11h30 ! Pendant la pause gustative, nous commençons à revoir nos plans. Nous sommes vraiment tentés par Heart of Rocks Loop, qui est une boucle pas commode, en terrain rocailleux, réputée pour sa beauté extraordinaire. Mais, cela signifie ajouter aussi Big Balanced Rock Trail, à l'aller et au retour.

Après quelques hésitations, nous  avons trouvé une solution : après Heart of Rocks Loop, Marie-Laure et les enfants poursuivront jusqu'au Visitor Center via deux trails en descente. Pendant ce temps, je remonterai seul chercher la voiture, via le tracé de la Big Loop, et on se retrouvera tous au Visitor Center. Big Balanced Rock Trail est un sentier scénique avec plusieurs vues magnifiques sur le reste du parc. Nous décidons ensuite de faire Heart of Rocks dans le sens horaire, car Coralie est très excitée à l'idée de voir un rocher en forme de canard. Cela permet de voir "Duck on a Rock" sur la fin du trail et de garder sa motivation intacte. Toute cette partie est située au coeur du par Chiricahua et présente les rochers les plus mémorables du parc.

 

Au départ de la descente, je file devant, car j'ai un bien plus long chemin -et plus escarpé- à parcourir. Sarah Deming Trail est assez raide, mais sans difficulté technique, je ne m'inquiète donc pas pour le reste de ma famille. Et leur dernier trail part du Visitor Center et sera donc davantage fréquenté. Le départ de Upper Rhyolite Trail continue en descente raide et je commence à m'inquiéter du dénivelée que je vais devoir avaler pour rejoindre la voiture... Mais cela ne dure que sur un tiers de ce trail, et j'attaque enfin la montée, plutôt agréable. Echo Canyon Trail poursuit cette remontée sur le même rythme avant de se raidir brutalement. Mais, c'est un secteur superbe, situé peu après Echo Park, avec moult tunnels et rochers étonnants.

Parvenu à la voiture, je redescends au Visitor Center sans tarder. Comme Marie-Laure et les enfants ne sont pas encore arrivés, je pars à leur rencontre. Et les croise environ 200 mètres plus loin. Synchronisation presque parfaite. Et superbe journée.

 

Résumé de l'étape du jour de Marie-Laure et des enfants :
- Parking de Echo Canyon (0,3 km - descente)
- Ed Riggs Trail (1,3 km : descente puis montée)
- Mushroom Rock Trail (1,9 km : descente puis montée raide)
- Inspiration Point (1,6 km aller-retour : faux plat)
- Big Balanced Rock Trail (1,6 km - vallonné)
- Heart of Rocks Loop (1,8 km - terrain accidenté)
- Sarah Deming Trail (2,6 km - franche descente)
- Lower Rhyolite Canyon Trail (2,4 km - descente)

Et pour moi, il suffit de remplacer Lower Rhyolite Canyon Trail par :
- Upper Rhyolite Trail (1,8 km - montée)
- Echo Canyon Trail (2,6 km - montée soutenue)
- Parking de Echo Canyon (0,3 km - montée)

Soit un total de 13,5 km et d'environ 6h30 de randonnée en montagne pour Coralie. Chapeau !

Jour 12 Retour à Houston

 
Sans commentaire.
Ecrit par : Hazur
Coucou, c'est nous, les cookies !

Nous et nos partenaires stockons et utilisons des informations non sensibles sur votre appareil avec des cookies pour les finalités suivantes : l’amélioration de votre expérience utilisateur, la mesure d’audience du site, la promotion de nos contenus et l'affichage de publicités.

Ces cookies nécessitent votre consentement. Vous pouvez changer d'avis ou retirer votre consentement à tout moment via le lien "Cookies" en bas de page. Vos choix s'appliqueront sur ce site pendant 3 mois et nous ne vous solliciterons plus d'ici là.