Navigation

> > > Bibliographie Amérindienne (page 10)

Bibliographie Amérindienne (page 10)

> > > Bibliographie Amérindienne (page 10)

Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !

Par le pouvoir du rêve. L'esprit des indiens d'Amérique

Par le pouvoir du rêve. L'esprit des indiens d'Amérique «Ce livre souhaite montrer le monde tel que le voient les Indiens... La plupart des portraits sont ceux d'amis très proches. Quelques vieux Indiens de tradition spirituelle ont insisté pour que je prenne une série complète de clichés durant certaines cérémonies rarement célébrées, afin qu'après leur mort ils restent un témoignage de la façon dont les rites sont accomplis. Moi qui est toujours respecté les lois des tribus interdisant de prendre des photographies pendant les danses sacrées et autres réunions religieuses, je me suis senti un peu intimidé, avec l'impression de transgresser un interdit...
Les photographies et les légendes ont été agencées en fonction des thèmes traités, mais l'ensemble du livre trouve son unité derrière le concept plus large du Cercle Sacré.» (Extrait de la préface).

«Richard Erdoes, qui a travaillé pendant trente ans avec les Indiens d'Amérique - et dont le Lame Deer : De mémoire indienne est un chef d'œuvre moderne - a conçu un nouveau livre qui s'avère essentiel à notre comprèhension des premier Américains.»
Peter Matthiessen, auteur de In the Spirit of Crazy Horse

«La contribution de Richard Erdoes a une valeur unique parcequ'Erdoes est lui même unique en son genre. Il communique sa perception de la spiritualité des Indiens d'Amérique à travers un intellect qui reste fondamentalement occidental. Bien qu'ayant âssé trente ans de sa vie immergé dans les cultures Indiennes qu'il admire, il voit avec le détachement d'un homme qui comprend les racines de sa propre culture.»
Tony Hillerman auteur de Dieu qui parle et La voie de l'ennemie

«Ce livre exeptionnel et sensible nous offr une vision profondesur la spiritualité des Idiens, une approche qui leur permet de s'exprimer par eux-même sur leur vie et leurs vie»
Professeur Alfonso Ortiz, San Juan Pueblo, auteur de Tewa World : Space, Time, Being and Becoming in a Pueblo Society.
Richard Erdoes est le coauteur de Lame Deer : De mémoire indienne, American Indian Myths and Legends, et l'auteur d'une vingtaine d'autre ouvrages. Né à Vienne en 1912, historien, ethnographe et artiste, il a travaillé pour de nombreux magazines parmi lesquels Time, Life, Fortune, The New York Times. Ses photograpjies on tnotamment été publiées dans Time-Life, National Geographic et Reader's Digest. Erdoes s'est consacré à la défense des Idiens d'Amérique du Nord tout au long de sa vie.
Le Mail par Richard Erdoes
ACHETER SUR AMAZON

Paroles de sages

Paroles de sages Ce livre présente une sélection de photographies parmi les plus saisissantes de Curtis. Pour les accompagner, ces "Paroles de sages" sont celles d'Indiens d'Amérique du Nord témoins de ces mode de vie tribal entre la fin de la guerre de Sécession et 1930, année où fut achevé The North American Indian. Leurs mots perpétuent leur sagesse, leurs portraits les immortalisent.
Editions Casterman (1996)
ACHETER SUR AMAZON

Paroles Indiennes

Paroles Indiennes Notre monde occidental a pour règle de juger le génie des civilisations à l'ampleur des traces qu'elles laissent derrière elles: monuments, églises, fortifications militaires, etc... A cette aune-là, la civilisation indienne ne pèse pas bien lourd et sa quasi disparition peut paraître un détail de l'histoire.

Pourtant, ces peuples ont parlé avant d'être définitivement vaincus. Et nous restons confondus devant ces brides de voix et ce qu'elles laissent présager de leur spiritualité. Ces hommes (qui ne bâtissaient ni pyramides ni cathédrales) avaient trouvé leur juste palce dans le cosmos, au sein d'une Nature qu'ils respectaient et adoraient. Ils ne cherchaient pas à accumuler richesses et bien-être, mais à se forger une âme forte en harmonie avec le monde. Savoir s'intégrer respectueusement à l'univers des forêts ou des plaines, savoir reconnaître l'étincelle du sacré dans chaque parcelle de la vie... voilà l'essentiel de leur philosophie.

Quand la cupidité qui animait les conquérants venus d'Europe, on comprend que le dialogue était impossible entre les deux manière aussi opposées d'envisager l'existence. Cependant, face à l'avancée impitoyable des colons, les Indiens d'Amérique ont sans cesse recherché un consensus qui leur permettrait de continuer à vivre en paix selon leur antique manière... Mais pour l'homme blanc, il n'y avait pas de consensus possible en dehors de la déportation et l'extermination. Et c'est sans doute là l'un des aspects les plus poignants des textes que nous publions dans ce livre : des hommes cherchant à s'expliquer, à se faire comprendre face à des sourds qui ne veulent pas entendre... et qui préjugent orgueilleusement de leur qualité de "civilisé" pour s'arroger tous les droits.

On sait à quel cortège de crimes (massacres, spoliations, traités signés et aussitôt bafoués...) la confrontation a donné lieu. Mais il n'est plus temps de pleurer sur l'anéantissement physique du monde indien, il n'est plus temps de rager sur un génocide aussi abominable que stupide; l'urgence est aujourd'hui de s'interroger sur ce que leur spiritualité (ce que l'on retrouve vivace au travers de ces écrits) peut apporter à l'avenir de l'homme.

Face au désaroi dans lequel se trouve plongé notre monde matérialiste, la sagesse Indienne apparaît comme une source toujours vive. Ces "paroles" ne pouvaient donc qu'inaugurer une collection cherchant à mettre à la portée de tous les textes clés de la spiritualité éternelle.
Chez Albin Michel Collection carnet de sagesse. Propos recueillis par Michel Piquemal (Photographies d'Edward S.f Curtis).
ACHETER SUR AMAZON

Pied nus sur la terre sacrée

Pied nus sur la terre sacrée Cet ouvrage rassemble des textes du patrimoine oral et écrit des Indiens d’Amérique du Nord. Ils restituent, sur trois siècles, la vision à la fois mythologique et réaliste que les tribus ont de leur propre histoire et de l’avenir du monde. Ils sont accompagnés des photographies d’Edward Curtis (1868 - 1952) qui visita pendant trente ans plus de quatre-vingt tribus dans tous les Etats-Unis. Ces photographies sont uniques et célèbres dans le monde entier.
Editeur(s) : Denoël . Collection : BEAUX LIVRES. Date de Parution : 1984 .
Présentation : Broché - 540 g - 18 cm x 24 cm.
ACHETER SUR AMAZON

Prophéties Indiennes

Prophéties Indiennes Ce petit recueil aide bien à comprendre un aspect de la pensée amérindienne. Les prophéties ont toujours été pour les Indiens un moyen de transmettre leurs croyances et aussi de faire appréhender au monde bien des dangers qui le menace. Ce livre donne la parole à plusieurs tribus qui toutes démontrent, de manière positive ou négative, les événements passés et à venir.
Editions du Rocher. Collection ''Nuage rouge''. 1995. 48 pages. 19x13. Relié.Textes sélectionnés et traduits par Claude Dordis. Avant-Propos de Claude Dordis. Illustré de photographies en sépia.
ACHETER SUR AMAZON

Quanah Parker

Quanah Parker La dernière en date, et sans doute la meilleure, disons la plus aboutie des biographies du grand leader des Kwawadis comanches. Le fils de Cynthia Ann Parker, dont la mère fut enlevée jadis (voir Alan Le May ''La Prisonnière du désert, Editions du Rocher Collection ''La Légende de L'Ouest), fit beaucoup parler de lui après victoires et reddition finale en 1875. Quanah, par ses origines et son parcours reste à jamais dans l'histoire comme le chef comanche mythique. De 1875 à 1911, année de sa mort, il joua, dans la réserve, sur les autres Indiens, un rôle central et influent. L'auteur s'appuie sur sa profonde connaissance des relations entre Indiens et Blancs, du mode de vie dans les réserves, de la politique indienne menée par le gouvernement et des conflits émaillant les relations entre les Etats du Texas et de l'Oklahoma. Quanah sut faire preuve de progressisme et matière d'économie et de politique en refusant toute compromission sur les aspects les plus fondamentaux de sa tribu.
WILLIAM T. HAGAN. Editions du Rocher. Collection "Nuage rouge". 1998. 212 pages. 22x14. Broché. Traduit par Augustine Mahé. Une carte des réserves indiennes en début de volume. Préface de l'éditeur américain Richard W. Etulain. Préface de l'auteur. Photog
ACHETER SUR AMAZON

Que sont les Indiens devenus ?

Que sont les Indiens devenus ? Plus que la guerre, la maladie, c'est l'imposture qui depuis 1492 s'acharne à détruire les identités des nations indiennes d'Amérique. L'auteur ''Indien'' cherokee/creek, démontre comment les Euro-américains et leurs gouvernements ont spolié ces peuples, dénonçant de fait les subtils agencements linguistiques qui tendent à inférioriser aujourd'hui encore les Indiens. Ainsi de l'utilisation et de la perception voulue de leur image dans l'inconscient collectif occidental par la littérature, le cinéma, la publicité, les médias anciens comme nouveaux, le sport et le droit. Le New Age ainsi que les Hommes-médecines et chamanes de pacotille - Indiens ou non Indiens - ne trouvent pas grâce à ses yeux du fait avéré de mystifications préméditées et parfois issues de l’ignorance. A ce titre, on remarquera que les trois grands hommes-médecine lakotas, Black Elk, Fools Crow et Mathew King ne sont pas dans la ligne de mire du livre, et pour cause : ils n’ont jamais rien vendu, se sont toujours tenus à l’écart des forfanteries qui ne vendent que de l’illusoire. Reconnus unanimement par leur peuple, ils ne sont pas conspués comme certains lorsqu’ils reviennent dans la réserve après un grand tour dans les villes d’Amérique ou d’Europe où souvent, ils font prendre des vessies pour des lanternes à des auditoires ébahis et hélas, persuadés qu’ils sont les seuls à pouvoir représenter (en réalité, personne ne peut représenter quelqu’un sauf délégation spéciale, un individu est un individu et ne représente que lui même ; un Scott Momaday, s’il parle d’autres Indiens, de sa tribu ou d’autres, ne s’arroge jamais le droit de causer en leur nom et d’ailleurs, çà ne lui viendrait même pas à l’idée ! c’est un exemple), leur tribu, parler au nom de ses membres et bien souvent au nom de toute l’Amérique indienne. Pilules faciles à faire avaler pour ces auditoires, proies idéales qu’ils trouvent dans de nombreuses associations, écoles, universités, colloques, municipalités, médiathèques, d’autant plus aisé après avoir organiser pour les gogos des sweet lodge payants et parfois, mixtes, ce qui va totalement à l’encontre de la véritable tradition et qui l’offense gravement.

(" Nuage rouge " n’a jamais donné la parole à de tels personnages et ne le fera jamais…) Comme un certain Gustave Flaubert, Churchill expectore son fiel sur ceux qui alimentent leur fonds de commerce par les divulgations et des utilisations commerciales qu'ils font des religions indiennes. S’attaquant aux textes de loi, relevant point par point tout ce qui remet en cause les souverainnetés des nations indiennes, l’auteur démonte tous les mécanismes de manipulation par le langage, les comparant – à l’aide de données historiques mais aussi juridiques, sociologiques, psychologiques et linguistiques – à la propagande nazie. Le texte bouscule tout, ne laisse tranquille personne. Churchill frappe là où ça fait mal et le sentimentalisme pro-indien excessif, issu la plupart du temps qu’une vaine quête d’identité, de transferts, d’un rousseauisme naïf ne s’en relève pas. Il résulte de ce texte brillant, de cet exercice périlleux, unique, une sévère remise en question pour qui, et quelle qu’en soit la raison, son origine, de près ou de loin s’intéresse à ces peuples. La pilule est amère mais ô combien salvatrice. Pour répondre enfin à certains spécialistes ou néophytes, autodidactes, militants, hobbyistes-indianistes, faux chamanes ou aspirants hommes-médecine Indiens comme non-Indiens, il fallait cet ouvrage de colère raisonnée qui met à jour toutes les turpitudes qui depuis 500 ans prolifèrent sur le dos des Indiens. La mise à nu de toutes les impostures montre que, mieux que la guerre, elles risquent de venir à bout de la miraculeuse résistance indienne.

Ward Churchill, creek/cherokee, est co-directeur du Mouvement des Indiens d’Amérique du Colorado, Vice-président du Conseil anti-diffamation des Indiens d’Amérique, professeur d’Etudes Indiennes et de Communication à l’université du Colorado, directeur associé du Centres d’Etudes ethniques et raciales américain. Il est l’auteur de nombreux livres et articles sur la question.
WARD CHURCHILL. Editeur(s) : LE ROCHER. Collection : NUAGE ROUGE. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Aline WEILL
ACHETER SUR AMAZON

On en parle sur le forum
Expo la situation des amérindiens lyon janvier 2018
Prénoms Amérindiens
James robideau, mémoire du peuple amérindien des usa
Liste des tribus amérindienne
Pour les amérindiens, le droit de vote reste une bataille
Sauge amerindien
Vente aux enchères d'objets amérindiens
Tissage amérindien
Artisanat amérindien
Information erronée ou manquante sur la page tribus amérindiennes
L'homme de kennewick est un amérindien
Redskins les amerindiens gagnent une premiere bataille
Film the activist la cause amérindienne revisitée et ravivée
Un musée allemand refuse de restituer des scalps amérindiens
Klee benally, un amérindien contre le capitalisme
Photos amérindiens
Thanksgiving et lever de soleil amérindien à alcatraz
Les amérindiens se percoivent -ils comme un groupe commun
Boutique artisanat amérindien
Boutique artisanat amérindien
Voir tous les messages - Accéder au forum Usa
Top