Navigation

> > > Bibliographie Amérindienne (page 4)

Bibliographie Amérindienne (page 4)

> > > Bibliographie Amérindienne (page 4)

Depuis plus de 15 ans, Arizona Dream est un site totalement indépendant. L'ensemble des contenus est accessible gratuitement !
La publicité permet à Arizona Dream de payer les frais d'hébergement du site.

Si vous aimez nos guides et nos articles, vous pouvez nous soutenir en désactivant votre bloqueur de pub ou en nous mettant en liste blanche ! Merci !

Je parle Sioux/Lakota

Je parle Sioux/Lakota La langue Sioux se compose de trois dialectes :
- Le Dakota, le Lakota et le Nakota.

Le Lakota est le plus répandu.
C'est la deuxième langue amérindienne après le Navajo.

L'alphabet Sioux est le même que le nôtre. Il ne manque que 6 lettres : d,f,q,r,v et x. Ils utilisent des petits signes supplémentaires au-dessus de certaines lettres. Cela change le son.
Les phrases sont composées à l'envers.
Par exemple, si vous dites:'Chaque jour, cette femme va à la ville'
en lakota, ça donne : 'Jour chaque, femme la cette ville vers va'

Au début c'est une gymnastique qui n'est pas facile à apprendre.
L'avantage du lakota c'est qu'il n'y a pas beaucoup de temps. Le passé est signalé par un petit mot avant le verbe.
SLIM BATTEUX. Grammaire Sioux-français. Editions du Rocher. Collection "Nuage rouge". 1997. 308 pages. 24x16. Broché. Une carte des réserves en début de volume. Avant-propos de l'auteur.
ACHETER SUR AMAZON

Joseph chef des Nez Percés

Joseph chef des Nez Percés Le premier livre sur les Nez Percés de l'Orégon et le chef Joseph en langue française. Il y avait eu cependant l'ouvrage de chez Nathan pour la ''jeunesse'', répertorié ici et qui reste vu la destinée et l'époque, tout à fait honorable. Ce ''Nuage rouge'' relate en détail l'histoire de Joseph et à travers elle et lui la vie des Nez Percés et leur tragique destinée. Il fait déjà figure de classique.
HELEN ADDISON HOWARD. Editions du Rocher. Collection ''Nuage rouge''. 1995. 419 pages. 24x15. Broché. Traduit par Karin Bodson. Carte des réserves indiennes en début de volume. Avant-Propos de Clifford M. Drury. Prologue. Cartes de George D. McGrath. Note
ACHETER SUR AMAZON

L'Amérique Indienne

L'Amérique Indienne Au début du siècle, Edward Sheriff Curtis entreprend de photographier les Indiens d'Amérique du Nord afin d'immortaliser ce qui peut être sauvé de ces cultures sur le point de disparaître, dans leur forme originelle. Comment cette œuvre monumentale (40 000 clichés) est-elle née dans l'esprit de son créateur et comment l'a-t-il menée à bien ? Tel est le sujet de ce magnifique album pour lequel Florence Graybill Curtis a sélectionné les plus belles photos de son père. Son témoignage et des documents inédits retracent en détail la vie et l'œuvre de celui qui, pendant trente ans, poursuivit avec une passion et un acharnement exceptionnels la mission qu'il s'était fixée. A travers son objectif, Curtis saisit les visages, les attitudes, les rites, les scènes de la vie quotidienne et de l'intimité, mais aussi les paysages, le cadre de vie et l'habitat de quelque quatre-vingts tribus. Le résultat force l'admiration : ses photographies restituent la beauté et la grandeur d'un univers aujourd'hui mythique que ce livre émouvant et rare, en même temps qu'il rend hommage à un immense artiste, ressuscite à jamais.
Chez Albin Michel - Collection : Terre indienne. De Edward S. Curtis, Edward Sheriff, Florence Curtis Grayhill et Victor Boesen.

L'entaille rouge

L'entaille rouge Les Etats-Unis constituent le premier pays colonisé et sous-développé à avoir asquis son indépendance. Cette rupture originelle établit, entre autres, les postulats de l'anticolonialisme et de l'anti impérialisme de nouvel état. Mais dès le début, les «mythes fondateurs» de heurtent à la réalité des peuples indiens, propriétaires de droit de la terre d'Amérique. L'entaille rouge, cest précisement celle qu'a laissé dans l'épopée américaine l'histoire des nations Indiennes.

Cette histoire, les conquérants ont cherché à la nier, puis à en dénaturer la force et la richesse. En s'appuyant sur des textes indiens, Nelcya Delanoë met à jour le remarquable niveau de de développement qu'avaient atteint certaines nations Indiennes après la conqête; et, parallèlement, en analysant les textes des traités préparés par les Américains, elle révèle comment ceux-ci ont constament falsifié cette réalité pour légitimer l'appropriation des terresdans le cadre d'institutions démocratique, comment, en somme, ils ont réécrit lhistoire.

Au terme d'une enquête minutieuse sur ce que furent les principes et les armes des conquérants, Nelcya Delanoë montre par quels chemins, de 1776 à nos jours, l'éthique de la démocratie est devenue, à l'image des réserves indiennes, une peau de chaogrin. Aujourdhui, de nouvelles menaces pèsent sur les
Indiens des Etats-Unis: il s'avère, par une ironie de l'histoire, qu'ils détiennent des ressources énergétiques clés alors qu'on croyait leur avoir concédé des terres sans valeur...

Nelcya Delanoë est née en 1941 au Maroc. Auteur d'un récit sur la vie d'un lycée après 1908, La faute à Voltaire, Le Seuil, et d'une étude sur la situation des Noirs à Détroit, Détroit, marché noir, Casterman, elle a aussi traduit plusieurs ouvrages. Elle est actuellement enseignante à l'université de Paris-X Nanterre.
Chez François Maspero de Nelcya Delanoë
ACHETER SUR AMAZON

L'héritage spirituel des Indiens d'Amérique

L'héritage spirituel des Indiens d'Amérique De loin, le meilleur livre sur la spiritualité des Indiens d'Amérique du Nord qui remet, enfin, les pendules à l'heure...! L'auteur avait déjà rédigé l'avant-propos des ''Rites secrets des Indiens sioux''. ''Avec ce livre l'auteur tente de définir la place des traditions indiennes par rapport aux grandes religions universelles, en s'appuyant sur des disciplines telles que l'anthropologie et l'histoire comparée des religions. Il nous fait ainsi découvrir les thèmes fondamentaux communs à tous les Indiens tout en soulignant les rites particuliers, les mythes et les expressions propres à chaque famille culturelle. Parallèlement à cette approche où sont exprimées la piété cosmique de ces peuples, c'est-à-dire leur sens très profond de l'interconnexion existant entre l'homme et la nature, et cette liberté qui les a préservés en partie des atteintes du monde moderne, l'auteur met en relief la persistance de leur tradition ainsi que sa revalorisation, aujourd'hui dans la société américaine''.
JOSEPH EPES BROWN. Editions Le Mail. 1990. 170 pages. 22x14. Broché. Traduit par Alix de Montal. Une carte : répartition des zones culturelles nord-américaines.

L'histoire des indiens

L'histoire des indiens Plus de 1000 reproductions, essentiellement photographiques, contribuent à faire de cet ouvrage l'histoire sur le vif des nations Indiennes.

Des premières rencontres avec les Européens jusqu'à l'époque contemporaines, cinq siècles d'histoire sont rappelés, depuis les premiers combats pour le territoire et l'enfermement dans les réserves jusqu'aux revendications d'aujourd'hui.

(Ce livre est un ouvrage de vulgarisation.)
Larousse

L'homme médecine des Sioux

L'homme médecine des Sioux L'orsqu'il s'éteignit en 1989, à la réserve de Pine Ridge dans le Dakota du Sud, Fools Crow, homme médecine et saint homme, était considéré par la communauté indienne comme l'un des derniers grands chefs spirituels des Tétons-Lakota.

Quinze ans auparavant, il avait accepté de prendre la parole pour raconter, avec truculence et gravité, divers aspects de la vie des Sioux, jusqu'aux traditions religieuses tenues secrètes.

Ce témoignage couvre près d'un siècle d'histoire il aborde la période méconnue de la vie dans les réserves, depuis le massacre de Wounded Knee (1890) jusqu'à la seconde guerre mondiale. Fools Crow confie ses exploits de coureur à pied et de cavalier, sa "découverte de l'Amérique" hors des limites de la réserve, l'apprentissage de l'agriculture, les débuts prometteurs puis la faillite économique des fermiers indiens, leur déchéance qui conduisit aux révolte de 1973, durant lesquelles il jout le rôle de médiateur entre le gouvernement américain et les activiste Soiux.

Convaincu que ses entretients avec T.Mails sont placés sous la bénédiction de Wakan tanka, Fools Crow accepte de dévoiler sa vocation de saint homme, ses quêtes de la vision, les danses interdites du soleil, celle de la marmite et du cheval, les rituels de la hutte de sudation et de la pipe sacrée...
Chez les Editions du Rocher de Thomas E.Mails
ACHETER SUR AMAZON

On en parle sur le forum
Traduction en langue amérindienne
Expo la situation des amérindiens lyon janvier 2018
Prénoms Amérindiens
James robideau, mémoire du peuple amérindien des usa
Liste des tribus amérindienne
Pour les amérindiens, le droit de vote reste une bataille
Sauge amerindien
Vente aux enchères d'objets amérindiens
Tissage amérindien
Artisanat amérindien
Information erronée ou manquante sur la page tribus amérindiennes
L'homme de kennewick est un amérindien
Redskins les amerindiens gagnent une premiere bataille
Film the activist la cause amérindienne revisitée et ravivée
Un musée allemand refuse de restituer des scalps amérindiens
Klee benally, un amérindien contre le capitalisme
Photos amérindiens
Thanksgiving et lever de soleil amérindien à alcatraz
Les amérindiens se percoivent -ils comme un groupe commun
Boutique artisanat amérindien
Voir tous les messages - Accéder au forum Usa
Top